La recherche en agence (5/5) : offrir un cadre souple aux jeunes docteurs

Pour lire l'intégralité de cet article, testez gratuitement AMC - édition Abonné
Zoom sur l'image La recherche en agence (5/5) : offrir un cadre souple aux jeunes docteurs
© Pressaco - PHOTO - 27054_1596036_k8_k1_3684085.jpg

« L'épaisseur de l'architecture - Etudes sur les formes contemporaines de l'isolation », recherche menée par Barrault Pressacco, le photographe Giaime Meloni, l'Ensa Paris-Est, et soutenue par la Caisse des dépôts.

Articles Liés

La recherche en agence, une production de savoirs au plus près du projet

La recherche en agence (4/5) : faire évoluer la pratique

La recherche en agence (3/5) : s'ouvrir au marché des idées

L'édition, la création d'expositions ou les explorations constructives occupent de plus en plus d'agences, notamment à la faveur d'une fiscalité incitative qui favorise la recherche et l'innovation dans le secteur privé. Les motivations des architectes sont plurielles : remettre un pied dans la théorie, s'ouvrir à de nouveaux marchés, faire avancer la discipline ou progresser la construction. Un enjeu demeure commun : de même qu'à l'université, financer la production de savoirs. Retour d'expériences au sein d'agences engagées dans ces pratiques exploratoires.

De manière générale, la dimension collective des études menées en dehors de toute commande de maîtrise d'œuvre par les agences d'architecture questionne la filiation du savoir, plus seulement associé à la figure de l'architecte en chef - sur le modèle de l'université, où la thèse est un travail individuel - mais devenu une production d'entreprise. Rodés et désireux de poursuivre ce types de travaux en leur donnant une légitimité économique, Thibaut Barrault et Cyril Pressacco s'ouvrent désormais aux

appels d'offres de recherche, formats classiques de soutien à l'innovation. Leur enquête sur les isolants fait ainsi partie des trois projets portés par des professionnels de la maîtrise d'œuvre, lauréats en 2020 de l'appel à candidatures lancé par la Caisse des dépôts pour soutenir « la recherche en architecture et en paysage » - parmi les 12 retenus, émanant pour la plupart d'universitaires.

 

Conscients que la fabrique de connaissances constitue l'activité principale de confrères pour qui le chemin fut long et éprouvant à l'université pour développer et diffuser leurs travaux, les architectes restent prudents sur la qualification de cette production intellectuelle qui nourrit leur architecture. Même si se saisir des dispositifs fiscaux d'incitation à l'innovation et s'ouvrir au marché des appels d'offres de recherche oblige à se fondre un peu plus dans le moule académique. De fait, l'agence assure un cadre matériel et un modèle économique plus malléable aux praticiens désireux de développer des questions spécifiques, des plus techniques aux plus conceptuelles. Mais apprivoiser le temps particulier de la recherche, trouver ses marques dans un travail qui mobilise des outils nouveaux et induit des productions inédites n'est pas une évidence. C'est là qu'un débouché professionnel sérieux s'ouvre pour les jeunes docteurs.

Réagissez à cet article

Saisissez le code de sécurité*

Saisir le code

*Informations obligatoires

Une marque

Groupe Moniteur Infopro Digital