Le marché de l'architecture du monde d'avant

Zoom sur l'image Le marché de l'architecture du monde d'avant
© Maf - Les chiffres de la Maf. Les travaux 2019, déclarés en 2020 par les architectes

Articles Liés

Dans les agences, après la crise, le mauvais temps

L'architecte salarié, cet inconnu au bataillon de la profession

La météo des travaux, présentée par la MAF

Bon indicateur de la santé économique du secteur, les chiffres diffusés par la Mutuelle des architectes français (Maf) pour l'année 2019 dressent le portrait d'un marché de l'architecture dynamique... avant la crise sanitaire.

C'était le monde d'avant, et son horizon semblait dégagé. Les chiffres récoltés par la Maf en 2020, sur les travaux déclarés par les architectes en 2019, dressent un état des lieux précis de la situation du marché de l'architecture avant le coronavirus. Avec une hausse de 2,4% du montant des travaux déclarés par les 23 963 adhérents de la Maf -pour atteindre 57,45 milliards d'euros en 2019-, les professionnels français avaient de quoi être confiants en l'avenir. Nous étions avant la crise sanitaire, et le secteur de la construction enregistrait alors la quatrième année consécutive de hausse de son activité. Les architectes affichaient, quant à eux, un taux de pénétration du marché de 38,8%, en légère baisse.

 

Confirmant une transformation durable des projets de construction, l'activité des architectes concernait en 2019, à 28,4% des travaux d'entretien et de réhabilitation, part de marché en augmentation de 0,8 point. Cette année-là, la maîtrise d'ouvrage privée restait la principale commanditaire des architectes, avec 72,6% des travaux déclarés. Autre information importante alors qu'on déplore habituellement la disparition des architectes du chantier, les chiffres indiquent qu'en 2019, la mission complète reste la règle, en marché public bien sûr, mais également en marché privé et en contrat de partenariat public-privé. Enfin, le logement continue à être le principal marché des architectes (32,5 % des travaux déclarés en 2019), et l'Île de France, la région où l'on construit le plus (suivi de l'Auvergne-Rhône-Alpes et de l'Occitanie). La concurrence interrégionale est également renseignée. En Centre-Val de Loire notamment, où l'activité architecturale a augmenté de 2,4% alors que dans le même temps, celle des adhérents centrais baissait de 2,6% (par rapport à 2018). Enfin, on en apprend un peu plus sur les adhérents de la Maf en 2019, qui exercent alors à 79,1% en société et sont à 32,1% des femmes, preuve que la féminisation de la profession a encore une importante marge de progression. On attend désormais les chiffres de la profession 2020, pour prendre la mesure de l'impact économique du coronavirus sur les architectes.

Réagissez à cet article

Saisissez le code de sécurité*

Saisir le code

*Informations obligatoires

PHOTO - 27054_1596130_k6_k1_3684371.jpg

Dossier détails : escaliers scénographiques

22/10/2021

300 On descend un escalier, on le monte, on s'y croise, on s'y arrête peut-être. Alors que les grands halls deviennent atriums, les escaliers se métamorphosent en plateformes d'échanges. Prolongement de l'espace public au cœur d'un immeuble de logements ou interface dynamique entre l'accueil, les […]

Objet-abri conçu par Benjamin Tovo pour le cycle des veilleurs de WLDN/Joanne Leighton, à la Maison du parc départemental Jean-Moulin - Les Guilands

Veiller sur le Grand Paris depuis la structure […]

22/10/2021

300 Jusqu’au 2 octobre 2022, la maison du parc départemental Jean-Moulin-Les Guilands, située entre Montreuil et Bagnolet (Seine-Saint-Denis) accueille sur son toit un « objet-abri », conçu par le designer Benjamin Tovo, dans le cadre de la performance « Le cycle des veilleurs » crée par la chorégraphe […]

Abonnés AMC

Stadium Square. Configuration de base : un quartier autour d’une place publique »

La recherche en agence (3/5) : s'ouvrir au marché […]

19/10/2021

300 L'édition, la création d'expositions ou les explorations constructives occupent de plus en plus d'agences, notamment à la faveur d'une fiscalité incitative qui favorise la recherche et l'innovation dans le secteur privé. Les motivations des architectes sont plurielles : remettre un pied dans la […]

Lauréat de l'Équerre d'argent 2019, résidence Julia-Bartet, centre de formation pour apprentis et centre de distribution des Restos du Cœur à Paris XIVe, Charles-Henri Tachon (architecte), RIVP (maître d’ouvrage)

Trophée béton : Charles-Henri Tachon et Ingrid […]

21/10/2021

300 À l’occasion du lancement de l’édition 2022 du Trophée béton Pro aura lieu jeudi 21 octobre à la Maison de l’architecture Île-de-France une conférence spéciale intitulée « L’architecture béton en héritage ». Les architectes Charles-Henri Tachon, Ingrid Taillandier, Philippe Prost, Isabelle Buzzo et […]

Abonnés AMC

PHOTO - 27054_1596036_k2_k1_3684073.jpg

La recherche en agence (2/5) : construire un […]

19/10/2021

300 L'édition, la création d'expositions ou les explorations constructives occupent de plus en plus d'agences, notamment à la faveur d'une fiscalité incitative qui favorise la recherche et l'innovation dans le secteur privé. Les motivations des architectes sont plurielles : remettre un pied dans la […]

AMC hors série

Le hors-série spécial santé d'AMC est paru

13/10/2021

300 Au sommaire du numéro hors-série spécial santé d'AMC et disponible en format numérique, un entretien avec Reinier De Graaf, architecte urbaniste associé d'OMA, ainsi qu'une sélection de 20 réalisations livrées en France et dans le monde, présentées en détails. En couverture, le service […]

Une marque

Groupe Moniteur Infopro Digital