Le numéro d'avril d'AMC est paru

Zoom sur l'image Le numéro d'avril d'AMC est paru
AMC 277

Au sommaire du numéro d'AMC qui vient de paraître (n°277-avril 2019): un événement sur la difficile préservation de l’habitat parisien des années 1950, un dossier sur la construction biosourcée, des détails sur les containers habités et une matériauthèque consacrée au verre. Mais aussi les réalisations du mois: une résidence d’artistes à Berlin par Brandlhuber+EMDE, Burlon / Muck Petzet; le marché d’intérêt national de Rezé par Erik Giudice; une résidence étudiante à Gif-sur-Yvette par LAN/Vergély; une maison atelier à Lille par Clément Berton; enfin, la reconversion d'un garage à Bordeaux par Doazan+Hirschberger. En référence, la tour 3M (1974-1976) à Cergy-Pontoise par Paul Depondt.

 

Edito

 

Effondrement

Le constat est aujourd’hui unanime: on ne peut pas continuer comme ça. Le taux de carbone (CO2) dans l’atmosphère, en progression lente depuis la révolution industrielle, s’accentue à un rythme de plus en plus élevé, dépassant les prévisions les plus pessimistes. Il entraîne dérèglement climatique, pollution, destruction de la biodiversité. A force de puiser toujours plus de matières premières non renouvelables dans la Terre, elle s’épuise. Les limites de la planète sont connues. Et la croissance économique, depuis un siècle et demi, n’a bénéficié qu’à une minorité de la population mondiale. Si tout le monde vivait comme les Français, il faudrait trois Terre; comme les Américains, cinq. L’absurdité de ces scénarios, qui condamnent l’espèce humaine, n’a pas suscité pour l’heure de remise en cause réelle des modes de production et de consommation. Le risque politique est trop grand pour changer de modèle. Du coup, des voix de plus en plus nombreuses alertent sur la possibilité d’un effondrement de la civilisation industrielle d’ici dix à vingt ans. L’agronome Pablo Servigne, auteur de Comment tout peut s’effondrer et Une autre fin du monde est possible*, tente même d’imaginer, à partir de travaux scientifiques, ce qui pourrait lui succéder. Et de promouvoir un retour à des modes de vie plus autonomes, voire autarciques, en utilisant des ressources renouvelables et de proximité. La construction se prête plutôt bien à ce changement radical. Les matériaux biosourcés, par exemple, constituent d’excellents isolants, qui ne demandent qu’à se développer (lire p. 53). Déjà, en mai 1921, la revue La Science et la Vie prédisait un bel avenir à la maison de paille en préconisant «l’emploi, pour la construction des murs, de matières végétales produites à pied d’œuvre par la région où l’on veut bâtir: paille de blé, de seigle ou d’avoine, roseaux, ajoncs, genêts, ronces ou autres matières susceptibles d’être comprimées à l’aide de la presse à fourrage». Retour en arrière? Avec un pessimisme teinté de dérision, Yves Cochet, ancien ministre de l’Environnement, affirmait récemment: «Quel est le pays européen qui s’en tirera le mieux au moment de l’effondrement? L’Albanie! Pourquoi? Parce que la moitié de ses paysans utilisent encore la traction animale». Les derniers seront les premiers.

 

Gilles Davoine, rédacteur en chef

 

(*) Edités au Seuil respectivement en 2015 et 2018.

 

 

 

Réagissez à cet article

Saisissez le code de sécurité*

Saisir le code

*Informations obligatoires

Walden Raft, par Elise Morin et Florent Albinet installé sur le lac d'Annecy / Annecy paysages 2019

Bel été

29/07/2019

La rédaction d’AMC vous souhaite un bel été et vous donne rendez-vous en septembre pour de nouvelles actualités. D’ici là, inscrivez-vous pour recevoir les newsletters thématisées du mois d’août (les expositions et […]

L'exposition Superstudio, la vie après l'architecture au Frac Centre-Val de Loire, 2019

Superstudio, fossoyeur du modernisme

26/07/2019

Entre 1966 et 1982, les architectes florentins de Superstudio ont engagé une réflexion théorique et critique sur la société de consommation. Par une surenchère de récits et d’images iconoclastes, le groupe se pose en fossoyeur de […]

Michel Buffet Guillemette Delaporte, préface d’Alain Fleischer

Michel Buffet, entre art et industrie

26/07/2019

Né en 1931, Michel Buffet fait partie de la première génération de designers industriels. Son travail incarne les formes et les couleurs des Trente Glorieuses, période durant laquelle les modes de vie changent, les transports se développent, les exigences de […]

k-studio Dexamenes Hotel, Plan large

En Grèce, K-studio transforme une exploitation […]

25/07/2019

K-studio redonne vie à une station viticole abandonnée, pour monter un hôtel de rêve sur plage privée, ton sur ton. Là, tout n’est que luxe, calme et volupté. Dans le Péloponèse à Kourouta, Nikos Karaflos a fait transformer […]

PULSE, immeuble de bureaux à Saint-Denis pas BFV Architectes

Un immeuble de bureaux en structure mixte qui […]

24/07/2019

Cet immeuble de bureaux de sept étages, conçu avec une structure mixte bois-béton, renferme un atrium surgissant telle une clairière dans une forêt dense. Par sa rigueur constructive, il transforme des espaces de travail en véritables lieux de vie. A la […]

BFV Architectes. Jean-Brice Viaud, Olivier Fassio et Jean Bocabeille

BFV Architectes - Portrait

24/07/2019

Créée en 2018, BFV Architectes réunit les architectes Jean Bocabeille, Olivier Fassio et Jean-Brice Viaud. BFV Architectes est une jeune agence. Créée en 2018, elle réunit trois "fringants quinquagénaires" souhaitant élargir leur […]

Une marque

Groupe Moniteur Infopro Digital

Les cookies assurent le bon fonctionnnement de nos sites et services. En utilisant ces derniers, vous acceptez l’utilisation des cookies.

OK

En savoir plus