Le numéro d'octobre d'AMC est paru

Zoom sur l'image Le numéro d'octobre d'AMC est paru
AMC n°263-octobre 2017

Au sommaire du numéro d'AMC qui vient de paraître (n°263-octobre 2017): un dossier sur l'habitat d'urgence, des détails sur les nez de dalle et une matériauthèque consacrée à l'île de Nantes. Mais aussi une enquête sur Xiamen, vitrine du "rêve urbain et environnemental" chinois, et les réalisations du mois: un parc urbain à Séoul par MVRDV, l'Ensae ParisTech à Palaiseau par CAB, l'hôtel de la Monnaie à Paris par Philippe Prost, 44 logements sociaux à Saint-Denis par Atelier Krauss, ainsi que le technocentre de Renault à Guyancourt par Chartier Dalix. En référence, le Ulis, une ZUP devenue ville (Robert Camelot et François Prieur arch. en chef, 1960-1977).

 

Edito

Paradoxes

La notion d’hébergement d’urgence semblait se poser avec moins d’acuité depuis l’après-guerre et la reconstruction, malgré la crise et les sans-abri toujours présents dans le paysage urbain. Mais deux phénomènes récents la remettent brutalement au premier plan: les migrants fuyant les guerres, les dictatures ou la misère du sud et de l’est de la Méditerranée, et le changement climatique, qui intensifie la fréquence et l’intensité des ouragans, comme en ont témoigné à la fin de l’été Harvey, Irma, José et Maria, tous dévastant les îles Caraïbes. Convoquant le souvenir des pavillons modulaires montables en quelques heures conçus par Jean Prouvé –La Maison pour les sinistrés de Lorraine, en 1944, ou La Maison des jours meilleurs répondant à l’appel de l’abbé Pierre en 1954–, des architectes proposent aujourd’hui des solutions économiques et faciles à mettre en œuvre. L’enjeu est de fournir aux sans-abri un hébergement provisoire mais digne, qui s’éloigne de l’image stigmatisante du camp pour s’intégrer à des quartiers. En la matière, l’Allemagne, qui a su loger plus d’un million de migrants depuis 2015, nous montre la voie (lire p. 53 à 61).
L’architecture est une discipline paradoxale. Elle doit répondre aux besoins des populations les plus démunies mais aussi savoir manier les icônes à l’échelle des villes. A sa manière, la tour Montparnasse, à Paris, en est une. Mal aimée, elle orne depuis maintenant plus de quarante ans la perspective de la rue de Rennes. Les sept projets en lice pour sa "métamorphose" se sont évertués à la rendre plus séduisante, plus acceptable. Pourtant, le projet lauréat (p. 8) est celui qui touche le moins à sa silhouette, mis à part un léger épaississement de sa base sur les 13 premiers niveaux et un couronnement en forme de serre tropicale. Mais l’ensemble de sa façade vitrée, sombre et opaque, sera déposé et remplacé par un double vitrage ultraclair. Suffisant pour amadouer les Parisiens? Ils devront de toute façon ­s’habituer à voir dans leur ciel de nouvelles tours, flirtant avec les 200 mètres de hauteur: dans le XVIIIe arrondissement, la tour du TGI (Piano, arch.) a été livrée fin août, tandis que dans le XIIIe, les tours Duo (Nouvel, arch.) sont désormais en chantier. En revanche, dans le XIVe, la tour Triangle (Herzog&de Meuron, arch.), poursuit dans la douleur sa gestation. Si son permis de construire a bien été accordé au printemps dernier, les édiles parisiens et le promoteur Unibail-Rodamco prévoient deux à trois ans de recours.

 

Gilles Davoine, rédacteur en chef

 

 
 

Réagissez à cet article

Saisissez le code de sécurité*

Saisir le code

*Informations obligatoires

Capsule solitaire WorkWithIsland

Le renouveau du poste de travail au salon du […]

03/12/2021

300 Du 5 au 7 octobre 2021, s’est tenu à Paris un rendez-vous qui avait manqué ces deux dernières années : Workspace Expo. Dans les halls de la Porte de Versailles, 280 exposants étaient présents, avec une montée en qualité indéniable. Un salon du bureau version française que l’Europe commence à […]

65 logements et 4 commerces, Perraudin architecte, Archiplein architecte associé, Plan-les-Ouates (Suisse)

Radicalité massive : en Suisse, Perraudin et […]

02/12/2021

300 En Suisse, en périphérie de Genève, Gilles Perraudin et Archiplein livrent un ensemble de 68 logements, répartis en deux immeubles. Les architectes tirent profit de l'orthogonalité du plan masse du nouveau quartier dans lequel ils s'implantent, pour pousser à son paroxysme l'utilisation de la pierre […]

FAIRE 2021 - Les lauréats

FAIRE 2021 : les douze lauréats de l'appel à […]

02/12/2021

300 Mercredi 1er décembre, le Pavillon de l’arsenal a dévoilé les douze projets lauréats de FAIRE 2021, son appel à projets urbains innovants ouvert aux architectes, créatrices et créateurs, designers, ingénieurs, paysagistes, urbanistes, qui souhaitent interroger les process de fabrication de la ville. […]

Jardin des Voltiges  aménagement zone 3

Équipements pour sports très urbains à La Villette

01/12/2021

300 À Paris, le parc de La Villette, toujours engagé à la manière d'un laboratoire des usages, s'est équipé d'un terrain d'entraînement physique extérieur : le très apprécié Jardin des Voltiges. En décembre 2020 était posé un nouveau territoire dans le Parc de La Villette, du côté de la Porte de Pantin, […]

Illustration du concept de Carlor Moreno, The 15-minute city Paris

« La ville du quart d’heure » de Carlos Moreno, […]

01/12/2021

300 Un objectif à atteindre en ville, selon le modèle de l’architecte Carlos Moreno: que tous les besoins d’un habitant soient à 15 minutes maximum de portée. L’élaboration de ce modèle urbain lui a valu le prix de l’Obel Award 2021. Avez-vous entendu parler du prix international Obel ? Cette […]

PHOTO - 27440_1615924_k5_k1_3727211.jpg

L'extension de la mairie de Biot et son monumental […]

30/11/2021

300 Sur la Côte d'Azur à la limite d'Antibes, le village de Biot a doté sa mairie d'un bâtiment semi-enterré conçu par l'agence EGR, qui marque l'entrée nord par sa façade monumentale. Destiné à accueillir les associations locales, il relie par un ascenseur public le plateau habité aux zones de […]

Une marque

Groupe Moniteur Infopro Digital