Le numéro d'octobre d'AMC est paru

Zoom sur l'image Le numéro d'octobre d'AMC est paru
AMC n°299-octobre 2021, couverture

Au sommaire du numéro d'AMC qui vient de paraître (n°299-octobre 2021) et disponible en format numériqueun événement sur la recherche en agence, un dossier sur les activités productives, des détails "escaliers scénographiques" et une matériauthèque consacrée au campus de Saclay. Mais aussi les réalisations du mois: un centre pédagogique à Gooik (Belgique) par Jo Taillieu ; un complexe pour sports, spectacles et congrès à Laval (Mayenne) par Hérault Arnod ; 172 logements sociaux et 5 locaux d'activité à Paris par François Brugel ; et un espace socioculturel à Asnières-sur-Seine par Guillaume Ramillien. En référence, Faye et Tournaire, une modernité fondée sur l'attention au site.

Édito

Fablabs et makers

Il fut un temps pas si lointain - quelques décennies tout de même -, où l'on s'extasiait de voir dans les métropoles - New York dès les années 1970, Paris un peu plus tard - le moindre entrepôt transformé en loft d'habitation, le moindre atelier textile transformé en « lieu » d'art contemporain. C'était « tendance », comme on disait alors. On ne parlait pas encore de gentrification, encore moins de bobos. Les activités de petite industrie ou d'artisanat, les ateliers de fabrication ou de réparation étaient priés d'aller découper, fraiser ou boulonner ailleurs, à savoir dans des zones industrielles excentrées, créées tout exprès, où ils pouvaient s'étaler à loisir pour des loyers plus conformes à leurs modestes moyens. D'émergent il y a quarante ans, le phénomène a pris une telle ampleur que les villes ont été vidées de leurs activités productives, ainsi que des ouvriers et artisans qu'elles faisaient vivre. En 2018, on ne comptait plus que 4 % d'ouvriers à Paris, contre 30 % de cadres et professions intellectuelles supérieures. Les activités productives ont bel et bien été les oubliées de la fameuse - et rabâchée - mixité, cheval de bataille de toutes les opérations de rénovation urbaine menées ces dernières années. On redécouvre aujourd'hui l'importance de les faire revenir en ville, pour les rapprocher de leurs marchés et limiter leur empreinte carbone (lire le dossier p. 53). Comme pour le logement social, cela nécessite néanmoins une forte intervention publique, pour leur réserver des locaux adaptés - notamment en soubassement d'immeubles, comme dans la ZAC Chapelle International à Paris -ou pour les accueillir dans les opérations d'urbanisme transitoire avant de les pérenniser.

 

Le moment est favorable. Les activités productives, de plus en plus numérisées et automatisées - quand elles ne font pas appel à l'intelligence artificielle - occasionnent moins de nuisances que naguère. Elles ont aussi besoin de multiplier les interactions avec un environnement humain proche, riche et diversifié. Enfin, l'époque est au retour du « faire », de la réalisation concrète de produits sur mesure. L'atelier crasseux est devenu un fablab et les anciens cols-bleus des makers. Elles ont enfin regagné le droit à la ville.

 

Gilles Davoine, rédacteur en chef

 

Le numéro d'octobre d'AMC est paru
Découvrez tous les articles de ce numéro Consultez les archives 2020 de AMC
PHOTO - 31228_1825711_k12_k1_4216395.jpg

Référence : Le cimetière du parc à Clamart, par […]

06/12/2022

300 Qu'il traverse le cimetière du parc à Clamart, la cité de la Plaine qui lui fait face ou encore Neufchâtel-en-Bray en Normandie, le passant le moins averti remarquera l'empreinte de Robert Auzelle (1913-1983). Reconnu pour son activité féconde, l'architecte, urbaniste, chercheur et enseignant s'est […]

Restaurant Titi Palacio Bar, Atelier OLK

À Morland, un restaurant vert signé Olk

05/12/2022

300 À Sully-Morland, dans un quartier où la tranquillité régnait étonnamment pour Paris, la restructuration de l'ancienne préfecture de la Seine (IVe arr.) confiée à David Chipperfield et Calq apporte son lot d’activité. L’agence Olk, du nom de son dirigeant Olivier Lekien (depuis 2019), y a signé un […]

PHOTO - 30893_1803479_k6_k5_4154609.jpg

Anatomies d'architecture - Portrait

05/12/2022

300 Depuis 2018, l'agence Anatomies d'architecture (Ad'A) aborde l'habitat écologique à travers trois activités : la construction bioclimatique et localiste, la recherche et la pédagogie. Les fondateurs d'Anatomies d'Architecture, les architectes Raphaël Walther et Mathis Rager, également conducteur de […]

Au Pavillon de l’Arsenal à Paris, un catalogue de […]

02/12/2022

300 À Paris, 70% des autorisations d’urbanisme déposées ces deux dernières années concernent des opérations de transformation, et cette part ne cesse d’augmenter. Le meilleur moyen de baisser les émissions de ce secteur, un des plus carbonés, est de ne pas démolir pour reconstruire, mais de conserver […]

PHOTO - 31228_1825672_k4_k1_4216253.jpg

Initier une échelle de proximité: un groupe […]

16/11/2022

300 Premier équipement public de la ZAC Mellinet à Nantes, le groupe scolaire Alice-Guy conçu par l'agence Raum engage, par l'architecture, la vie collective dans son quartier. Sa capacité d'intégration et d'appropriation passe par la rigueur de sa composition et la richesse des situations spatiales […]

PHOTO - 31228_1825678_k3_k1_4216271.jpg

Prendre soin de la biodiversité : le nouveau siège […]

18/11/2022

300 À Paris (XIIe arr.), la silhouette élancée du nouveau siège de l'AP-HP dessiné par Chartier-Dalix, bénéficie de la concavité de ses trois façades. Avec son assise triangulaire, l'édifice s'écarte de la trame en damier de l'hôpital Saint-Antoine pour développer un cœur d'îlot vert. En 2018, Martin […]

Une marque

Groupe Moniteur Infopro Digital