Le numéro d'octobre d'AMC est paru

Zoom sur l'image Le numéro d'octobre d'AMC est paru
AMC n°308-octobre 2022, couverture

Au sommaire du numéro d'AMC qui vient de paraître (n°308-octobre 2022) et disponible en format numérique: une enquête sur Notre-Dame, "l'impossibilité d'un parvis", un dossier sur la reconversion des bureaux, des détails "coupoles et dômes" et une matériauthèque in situ dans les Zac Andromède et Monges-Croix du Sud, à Toulouse. Mais aussi les réalisations du mois: la nouvelle médiathèque de Grasse (Alpes-Maritimes) par Beaudouin et Serres ; un gymnase à Boissy-Saint-Léger (Val-de-Marne) par Remingtonstyle ; 74 logements sociaux à Paris (Xe arr.) par François Brugel ; et la restructuration d'une ferme en maison par Anatomies d'Architecture à Sap-en-Auge (Orne). En référence, le pavillon de l'Orbe à Ivry-Sur-Seine par André Bruyère.

Edito

Société post-tertiaire

L'immeuble de bureaux : quel programme symbolise le plus les Trente Glorieuses, le capitalisme triomphant et sûr de lui, produisant par ailleurs quelques icônes de la modernité internationale - la Lever House (Bunschaft, 1952) ou le Seagram Building (Mies van der Rohe, 1958) à New York - jusqu'à devenir emblématique de la métropole américaine ? Tandis que Paris, ville profondément ancrée dans le XIXe siècle, s'est construit avant tout par l'immeuble d'habitation, le fameux immeuble de rapport haussmannien. Pas étonnant, dès lors, qu'au XXe siècle, l'adaptation de la capitale française au travail tertiaire se soit faite par la transformation de ses appartements bourgeois en bureaux, adaptation réussie de l'existant, puisque le fameux Triangle d'or parisien Concorde-Opéra-Etoile reste le plus prisé des quartiers d'affaires. Mais il était dit que la révolution tertiaire aurait besoin de beaucoup plus d'espace. Elle allait produire ses propres bâtiments en mur-rideau de verre, jusqu'à totaliser aujourd'hui plus de 50 millions de mètres carrés en Ile-de-France.

Las, quelques décennies plus tard, il semble que la société post-tertiaire pointe son nez : les immeubles de bureaux se vident de leurs occupants partis télétravailler ailleurs, chez eux, à la campagne, voire à l'étranger. Le travail rentre à la maison. Et, à court terme, les surfaces vacantes ou obsolètes pourraient bien dépasser 5 millions de mètres carrés en Ile-de-France, soit 10 % du parc existant. Une aubaine pour faire face aux besoins de logements et d'équipements ? Pas si simple. Les obstacles sont nombreux, notamment la résistance des collectivités locales, qui préfèrent toucher les subsides de l'immobilier tertiaire que de subir les coûts du logement social, ou les difficultés techniques - et donc coûteuses - de transformation d'immeubles pas toujours facilement reconfigurables. Pourtant, ce nouveau mouvement de reconversion - dans le sens inverse du précédent ! - semble bel et bien irréversible. Et même s'il ne représente encore que 2 % de la production de logements en France, ceux-ci sont plus hauts, plus beaux, et moins conventionnels que les autres.

Une brèche qui permet aux architectes d'échapper enfin à la camisole normative de l'habitat.

 

Gilles Davoine, rédacteur en chef

 

Le numéro d'octobre d'AMC est paru
Découvrez tous les articles de ce numéro Consultez les archives 2020 de AMC

Muoto, porte-drapeau à la Biennale de Venise 2023

30/11/2022

300 C'est le studio Muoto qui représentera la France à la 18e biennale d’architecture de Venise, du 20 mai au 26 novembre 2023. Le projet « Ball Theater / La fête n’est pas finie » porté par l’agence, associée à Georgi Stanishev et Clémence La Sagna pour la scénographie, Jos Auzende pour le […]

Vers une architecture bas carbone et du vivant / Énergie fossile

Un documentaire pour s'engager vers une […]

29/11/2022

300 Le mouvement Unisson(s) propose un court-métrage présentant des solutions en faveur d’une « architecture bas-carbone et du vivant », mêlant analyses de réalisations exemplaires et vulgarisation des règlementations européennes et françaises en vigueur. Des informations pas vraiment inédites, mais […]

AMC n°309-novembre 2022, couverture

Le numéro de novembre d'AMC est paru

28/11/2022

300 Au sommaire du numéro d'AMC qui vient de paraître (n°309-novembre 2022) et disponible en format numérique: une enquête sur le boulevard périphérique de Paris, un dossier sur la biodiversité urbaine, des détails "surélévations" et une matériauthèque "biodégradables". Mais aussi les réalisations du […]

PHOTO - 30893_1803606_k6_k1_4154796.jpg

Dans l'existant, des logements hors standard par […]

28/11/2022

300 Sur le canal Saint-Martin, la reconversion en logements d'un ancien bâtiment des douanes par l'architecte François Brugel (agence FBAA) démontre le potentiel d'une telle démarche : en mettant à profit la typologie mi-domestique mi-utilitaire des entrepôts, elle crée des espaces d'habitation […]

PHOTO - 30893_1803654_k21_k15_4155077.jpg

Détails : coupoles et dômes

25/11/2022

300 Constatant que la forme du dôme est plus rigide qu'une couverture plane, les bâtisseurs d'antan ont rapidement abrité l'espace habitable sous une coupole. L'igloo découle de cette idée et d'une extrême économie de moyens. En la matière, le Panthéon de Rome (125 ap. J.-C.) ou le Duomo de Florence […]

Médiathèque Charles-Nègre à Grasse (Alpes-Maritimes), Équerre d'argent 2022, catégorie Culture, jeunesse et sport, maîtrise d’ouvrage : Ville de Grasse ; architectes : Ivry Serres Architecture et Beaudouin Architectes

"Il se dégage de la médiathèque de Grasse une […]

24/11/2022

300 Lors de la cérémonie de remise de l'Équerre d'argent 2022, l'architecte Gilles Perraudin a rendu au nom de l'ensemble des membres du jury, un vibrant hommage à travail des architectes Ivry Serres, et Emmanuelle et Laurent Beaudouin, concepteurs de la médiathèque Charles-Nègre de Grasse […]

Une marque

Groupe Moniteur Infopro Digital