Le numéro de février d'AMC est paru

Zoom sur l'image Le numéro de février d'AMC est paru
AMC n°284-février 2020, couverture

Au sommaire du numéro d'AMC qui vient de paraître (n°284-février 2020) : un entretien exclusif avec Alvaro Siza, un dossier sur les tiers-lieux, des détails "éclairage zénithal" et une matériauthèque "pierre et composite". Mais aussi les réalisations du mois : le théâtre de Strasbourg signé LAN, un îlot de logements conçu par Brigitte Métra à Nantes, un groupe scolaire par Hessamfar & Vérons à Saint-Cyr-sur-Loire (Indre-et-Loire) et une halle d'essai à Aix-en-Provence par Régis Roudil. En référence, "Hogna Sigurdardottir, moderne islandaise".

Edito

Grand écart

On n’attend pas forcément l’architecte portugais Alvaro Siza au cœur de Manhattan, attelé à la construction d’une tour de logements de luxe, pour le compte de deux promoteurs américains. Qui plus est, dans ce quartier des bords de l’Hudson, où s’est concentrée ces dix dernières années une somme phénoménale d’investissements immobiliers. «Si nous pouvions convaincre tous les milliardaires du monde d’habiter ici, ce serait un don du ciel», avait déclaré Michael Bloomberg, l’ancien maire de New York, en 2012. Son vœu a été largement exaucé: les gratte-ciel ont poussé «comme des plantes vivaces» pour reprendre l’expression de Siza, abritant des condominiums, rarement habités, mais offrant un refuge solide à des masses monétaires volatiles transformées en béton, métal et verre. Les plus grandes signatures s’y côtoient, notamment européennes. A côté de Siza, on trouve Herzog & de Meuron, Piano, Hadid, Portzamparc, Nouvel, BIG, ou Chipperfield. Doit-on s’émouvoir que des architectes renommés prêtent leurs compétences pour donner forme au capitalisme mondialisé? Si eux ne le font pas, d’autres le feront, avec probablement moins de talent. L’architecture peut au moins préserver de la banalisation –façon mégapoles asiatiques– une ville qui a inventé la grande hauteur –«une ville debout», disait Céline– et en a fait son identité. Dans un autre univers, celui des territoires qui, eux, n’ont pas vu passer le moindre euro d’investissement depuis belle lurette (quartiers sensibles, petites villes, zones rurales), les tiers-lieux se sont multipliés –également depuis une dizaine d’années– silencieusement, en marge des politiques nationales. Offrant une alternative aux lieux domestiques comme à ceux du travail salarié traditionnel, ils endossent un rôle moins glamour: rompre l’isolement, recréer du lien et des solidarités, faciliter l’accès à l’emploi par l’économie collaborative, ouvrir à la culture, «redonner du commun dans un monde fragmenté», comme le dit joliment Pierre Veltz (La France des territoires, défis et promesses, Edition de l’Aube, 2019). S’emparant de bâtiments abandonnés, les programmes y sont participatifs et l’architecture s’y fait discrète et attentive, à l’écoute des usagers. Faire le grand écart, c’est peut-être la condition contemporaine de l’architecte, qui doit à la fois (on n’ose dire «en même temps») donner forme à la finance internationale et revitaliser les zones en déshérence.


Gilles Davoine, rédacteur en chef

 

 

Réagissez à cet article

Saisissez le code de sécurité*

Saisir le code

*Informations obligatoires

L'architecte suisse Luigi Snozzi

Disparition de Luigi Snozzi, architecte de l'école […]

25/01/2021

300 Les médias suisses ont annoncé début janvier le décès de l’architecte Luigi Snozzi à l’âge de 88 ans, des suites du Covid-19. Il était avec Ivano Gianola, Livio Vacchini et Mario Botta, l’un des représentants de l’école du Tessin, apparue dans les années 1970 sur les rives des lacs de la Suisse […]

Café-vélo à Paris La Défense par MAARU + Atelier Nuage + Bleus Paillettes + Cyclofix

Des containers reconvertis en café-vélo à Paris La […]

22/01/2021

300 Un local éphémère de réparation de vélos vient d’ouvrir à la Défense, au pied de la Grande Arche, face à Nanterre. Réalisé par l'agence MAARU à partir d’anciens containers, il se distingue par l’ingéniosité de son aménagement intérieur avec un mobilier reconfigurable à l’envi. Cet espace de 60m² est […]

Ruines. Photographies de Josef Koudelka.

Voir l'antiquité selon Josef Koudelka - Livre

22/01/2021

300 C'est peut-être le plus beau livre d'architecture de l'année. A travers près de 200 photographies, il retrace l'ensemble du travail de Josef Koudelka réalisé sur les sites antiques du pourtour méditerranéen pendant plus de vingt ans ; des pérégrinations qui l'ont conduit du Sud de l'Europe jusqu'au […]

Abonnés AMC

Le siège du groupe Le Monde, Snøhetta (architectes mandataires) et SRA (architectes associés), Paris 13

Le vaisseau pixélisé du Monde par Snohetta et SRA […]

21/01/2021

300 Figure de proue du quartier Austerlitz Sud à Paris, le siège social du Groupe Le Monde a accueilli ses salariés (Le Monde, Télérama, Courrier International, La Vie, ainsi que l’Obs et Rue 89) dans un immeuble-pont de sept étages signé Snohetta et SRA architectes. De forme concave et d’une superficie […]

Abonnés AMC

Lot E, Brenac & Gonzalez & Associés architecte mandataire, MOA Architecture architecte associé, Paris (XVIIIe)

125 logements par MOA Architecture pour le […]

20/01/2021

300 Inscrite dans le projet urbain conçu par l'AUC pour le quartier Chapelle International à Paris (XVIIIe), la tour de logement E2 conçu par MOA Architecture se dresse sur un socle actif qu'elle partage avec son homologue E1 conçu par Brenac&Gonzalez&Associés, avec lequel elle s'accorde sur le principe […]

Le campus de l'Institut indien de management d'Ahmedabad conçu par Louis Kahn, Balkrishna Vithaldas Doshi et Anant Raje en 1962.

À Ahmedabad, les dortoirs de Louis Kahn sauvés de […]

19/01/2021

300 Début décembre, une pétition a été lancée par The Architectural Review, après la décision de l’Institut indien de management d'Ahmedabad (IIAM) de démolir 14 des 18 dortoirs du campus conçu par Louis Kahn, Balkrishna Doshi et Anant Raje en 1962. En un mois, plus de 600 architectes et universitaires, […]

Une marque

Groupe Moniteur Infopro Digital