Le numéro de mars d'AMC est paru

Zoom sur l'image Le numéro de mars d'AMC est paru
AMC n°258-mars 2017

Au sommaire du numéro d'AMC qui vient de paraître (n°258-mars 2017): un dossier sur les résidences pour personnes âgées, des détails sur les parements en pierre et une matériauthèque consacrée à la terre cuite et à la céramique. Mais aussi un événement sur l'architecture psychiatrique, ainsi que les réalisations du mois: le centre de création contemporaine Olivier-Debré à Tours par Aires Mateus, une résidence pour séniors à Paris XIIIe par Brenac&Gonzalez, le centre de formation EDF à Palaiseau par ECDM, le centre humanitaire à Paris XVIIIe par Julien Beller, ainsi que l'aménagement d'un studio d'artiste à Amsterdam par I29. En référence, les Choux de Créteil (1970-1974), utopie concrète de Gérard Grandval.

 

 

Edito

 

Turpitudes

Jean-Etienne Esquirol (1772-1840) n’était pas architecte mais aliéniste –on dirait aujourd’hui psychiatre. Il avait néanmoins des idées bien arrêtées sur l’architecture à concevoir pour héberger et soigner les "insensés" dont il avait la charge. A l’agitation et aux turpitudes de l’esprit, il fallait opposer l’ordre et la géométrie, la symétrie et la ligne droite. Le tout, à l’écart de la ville, si possible au contact direct de la nature. Il a pu concrétiser ces idées avec l’architecte Emile Jacques Gilbert (1793-1874) –à qui l’on doit également l’hôtel-dieu de Paris– pour construire la première "machine à guérir ", le premier hôpital psychiatrique de France, à Charenton, en lisière du bois de Vincennes. Deux siècles plus tard, on doute sérieusement de l’efficacité thérapeutique d’un plan type ou d’un chapiteau dorique sur la santé mentale des individus, tout comme de la nécessité de les isoler du monde urbain! En témoigne la diversité de nombreuses opérations récentes en France et ailleurs (lire p.12-16) qui s’attachent dorénavant à soigner les ambiances intérieures, la luminosité, les matières, les lieux de vie collective, la gradation des espaces, les relations entre intérieur et extérieur. Bref, on cherche les qualités que devrait réunir toute opération d’habitat domestique. Ce qui est vrai pour ces "malades debout" que sont les patients des établissements psychiatriques l’est tout autant pour cette autre population qualifiée de "spécifique", les personnes âgées en perte d’autonomie. Qu’elle soit plus ou moins médicalisée, la maison de retraite n’a pas encore tout à fait perdu son image de lieu de relégation. La vieillesse –horizon inéluctable de chacun– est considérée comme n’ayant plus d’utilité sociale tangible, ce qui facilite d’autant sa mise à l’écart. Des exemples récents de résidences (lire p.55-63) montrent toutefois que, là aussi, les lignes bougent. Des efforts sont faits à la fois sur la conception intérieure, qui peut emprunter aux standards hôteliers en effaçant les aspects médicaux, et sur l’accueil de la vie extérieure suivant l’exemple fameux donné dès les années 1970 par les Pays-Bas avec la résidence De Vries Hoven construite par Herman Hertzberger à Amsterdam. Dans un cas comme dans l’autre, c’est une relation renouée avec l’ensemble de la société qui est essentielle, pour que ces populations "spécifiques" ne le soient plus vraiment.

 

Gilles Davoine, rédacteur en chef

 

 

Réagissez à cet article

Saisissez le code de sécurité*

Saisir le code

*Informations obligatoires

Dancing Forest de Kengo Kuma, Rennes

Kengo Kuma parle aux oiseaux à Rennes, dans le […]

19/11/2018

En cette fin d'année 2018, l'architecte japonais Kengo Kuma est le premier - des huit concepteurs invités - à livrer un nichoir à oiseaux inédit à Rennes. Dans l’attende de l’inauguration d’un complexe hôtelier dans […]

A quoi sert l’histoire de l’architecture aujourd’hui ?

De l’utilité de l’histoire

16/11/2018

Voici un ouvrage modeste par son volume mais ambitieux par les ouvertures qu’il propose. Le projet éditorial dirigé par l’architecte, historien et professeur Richard Klein fait suite au livre intitulé A quoi sert l’histoire aujourd’hui ? d’Emmanuel […]

Vue de scenographie de Normal Studio, au MAD Paris-Credit Laure Carsalade

La folle histoire du design, selon Normal Studio […]

16/11/2018

Le MAD Paris s’est doté d’un nouvel accrochage pour faire la part belle à sa collection contemporaine permanente. Intitulé « La folle histoire du Design », il a été inauguré le 19 octobre, sur une scénographie de Normal Studio. […]

Equerre d'argent

ÉQUERRE D'ARGENT 2018 : LE JURY ET LES 25 […]

15/11/2018

Vingt-cinq opérations ont été sélectionnées pour l’Equerre d’argent et le prix de la Première œuvre 2018. Le jury (voir liste des membres ci-dessous) sera présidé par Bernard Plattner, architecte, directeur de RPBW (Renzo […]

Rendez-vous à suivre

Cinq rendez-vous d'architecture du 16 au 22 […]

15/11/2018

Expos, conférences, visites… les rendez-vous sélectionnés cette semaine par la rédaction d'AMC. Franchir la berge. Les Alpes, les lacs, des architectures Jusqu’au 16? novembre, à l’îlot S, à Annecy L’exposition […]

Equerre d'argent 2018

Equerre d'argent 2018 : les nommés de la catégorie […]

14/11/2018

Vingt et une réalisations sont en lice pour le prix de l'Equerre d'argent et quatre pour celui de la Première Œuvre 2018. Cette sélection a été réalisée par les rédactions du Moniteur et d'AMC, à partir de quelque 240 […]

Une marque

Groupe Moniteur Infopro Digital

Les cookies assurent le bon fonctionnnement de nos sites et services. En utilisant ces derniers, vous acceptez l’utilisation des cookies.

OK

En savoir plus