Le numéro de mars d'AMC est paru

Zoom sur l'image Le numéro de mars d'AMC est paru
AMC n°258-mars 2017

Au sommaire du numéro d'AMC qui vient de paraître (n°258-mars 2017): un dossier sur les résidences pour personnes âgées, des détails sur les parements en pierre et une matériauthèque consacrée à la terre cuite et à la céramique. Mais aussi un événement sur l'architecture psychiatrique, ainsi que les réalisations du mois: le centre de création contemporaine Olivier-Debré à Tours par Aires Mateus, une résidence pour séniors à Paris XIIIe par Brenac&Gonzalez, le centre de formation EDF à Palaiseau par ECDM, le centre humanitaire à Paris XVIIIe par Julien Beller, ainsi que l'aménagement d'un studio d'artiste à Amsterdam par I29. En référence, les Choux de Créteil (1970-1974), utopie concrète de Gérard Grandval.

 

 

Edito

 

Turpitudes

Jean-Etienne Esquirol (1772-1840) n’était pas architecte mais aliéniste –on dirait aujourd’hui psychiatre. Il avait néanmoins des idées bien arrêtées sur l’architecture à concevoir pour héberger et soigner les "insensés" dont il avait la charge. A l’agitation et aux turpitudes de l’esprit, il fallait opposer l’ordre et la géométrie, la symétrie et la ligne droite. Le tout, à l’écart de la ville, si possible au contact direct de la nature. Il a pu concrétiser ces idées avec l’architecte Emile Jacques Gilbert (1793-1874) –à qui l’on doit également l’hôtel-dieu de Paris– pour construire la première "machine à guérir ", le premier hôpital psychiatrique de France, à Charenton, en lisière du bois de Vincennes. Deux siècles plus tard, on doute sérieusement de l’efficacité thérapeutique d’un plan type ou d’un chapiteau dorique sur la santé mentale des individus, tout comme de la nécessité de les isoler du monde urbain! En témoigne la diversité de nombreuses opérations récentes en France et ailleurs (lire p.12-16) qui s’attachent dorénavant à soigner les ambiances intérieures, la luminosité, les matières, les lieux de vie collective, la gradation des espaces, les relations entre intérieur et extérieur. Bref, on cherche les qualités que devrait réunir toute opération d’habitat domestique. Ce qui est vrai pour ces "malades debout" que sont les patients des établissements psychiatriques l’est tout autant pour cette autre population qualifiée de "spécifique", les personnes âgées en perte d’autonomie. Qu’elle soit plus ou moins médicalisée, la maison de retraite n’a pas encore tout à fait perdu son image de lieu de relégation. La vieillesse –horizon inéluctable de chacun– est considérée comme n’ayant plus d’utilité sociale tangible, ce qui facilite d’autant sa mise à l’écart. Des exemples récents de résidences (lire p.55-63) montrent toutefois que, là aussi, les lignes bougent. Des efforts sont faits à la fois sur la conception intérieure, qui peut emprunter aux standards hôteliers en effaçant les aspects médicaux, et sur l’accueil de la vie extérieure suivant l’exemple fameux donné dès les années 1970 par les Pays-Bas avec la résidence De Vries Hoven construite par Herman Hertzberger à Amsterdam. Dans un cas comme dans l’autre, c’est une relation renouée avec l’ensemble de la société qui est essentielle, pour que ces populations "spécifiques" ne le soient plus vraiment.

 

Gilles Davoine, rédacteur en chef

 

 

Réagissez à cet article

Saisissez le code de sécurité*

Saisir le code

*Informations obligatoires

Lieux infinis, pavillon français pour la biennale internationale d'architecture de Venise 2018

Biennale de Venise 2018: les lieux infinis […]

23/02/2018

Le projet du futur pavillon français de la 16e Biennale internationale d’architecture de Venise a été dévoilé le 22 février par les architectes de l'agence Encore Heureux. La conférence de presse s’est déroulée, une fois […]

Grand Palais, la Rue des Palais, simulation 2018

Une rue dans le Grand Palais

22/02/2018

L’agence LAN et François Chatillon vont restructurer le Grand Palais à Paris. La création d’une rue intérieure, la reconfiguration et l’optimisation des espaces disponibles (70 000 m2) doivent en faire d’ici 2023 l’un des hauts lieux […]

Trams du ciel. Atlas mondial des téléphériques et autres transports urbains à câble, Jean Robert Mazaud

L'urbanité vue d'en haut - Livre

23/01/2018

Si le dessous des villes est déjà largement investi comme espace de transit et de services, le dessus fait également l’objet de nombreuses appropriations. La création de chemins dans les airs est en passe de devenir une utopie concrète, ce que montre ce […]

Série d’assises BW#, Sebastien Wierinck, édition Cyria, Place Thiers Nancy (54)

Vers le renouveau des bancs publics ?

22/02/2018

L’art de poser son postérieur en extérieur fait partie des recherches récurrentes des concepteurs de mobilier. Quatre projets au banc d’essai, à destination des terrasses, des jardins et des espaces publics.  Le mobilier urbain est le moyen de faire vivre […]

Rendez-vous à suivre

Six rendez-vous d'architecture, du 23 février au […]

22/02/2018

Expos, conférences, visites… les rendez-vous sélectionnés cette semaine par la rédaction d'AMC. Portes ouvertes de l’Ensa Strasbourg Le 24 février, de 10h à 17h Informations Poésie de la lumière Jusqu’au 24 […]

Mélodie - Panicale - Résidence étudiante - La Verrière - ITAR - 2016

Gaëla Blandy: photographe sur la corde sensible […]

22/02/2018

Chaque semaine, AMC donne la parole à un photographe d'architecture pour commenter l'une de ses prises de vues. Invitée de cette série: Gaëla Blandy «  J’errais comme un fantôme dans la résidence étudiante, […]

Une marque

Groupe Moniteur Infopro Digital

Les cookies assurent le bon fonctionnnement de nos sites et services. En utilisant ces derniers, vous acceptez l’utilisation des cookies.

OK

En savoir plus