Le numéro de septembre d'AMC est paru

Zoom sur l'image Le numéro de septembre d'AMC est paru
AMC n°262-septembre 2017

Au sommaire du numéro d'AMC qui vient de paraître (n°262-septembre 2017): un dossier sur les bâtiments réversibles, des détails sur les grands coulissants et une matériauthèque sur les mailles et filets. Mais aussi une enquête inédite sur les 22 écoles françaises, ainsi que les réalisations du mois: le campus de start-up Station F à Paris par Wilmotte&Associés, le chai des domaines Ott à Taradeau par Carl Fredrik Svenstedt, une crèche et une école de musique à Ramonville-Saint-Agne par Ballot et Franck, 11 logements d'insertion à Tourcoing par Hart Berteloot, ainsi que quatre chambres d'hôtes à Pékin par Zao/Standardarchitecture. En référence, les trois tours de l'île verte à Grenoble, construites par Roger Anger, Pierre ­Puccinelli et Mario Heymann en 1967.

 

 

Edito

 

Bâtiment à tout faire

"L’architecture n’a rien à voir avec le style ", affirmait Le Corbusier, en 1923. Près de dix ans plus tôt, il avait d’ailleurs conçu le principe de la maison Dom-Ino, une simple ossature portant les planchers et un escalier constitués d’éléments standard, combinables les uns avec les autres. Un plan libre, qui aurait pu recevoir tout type d’usages, même s’il avait été imaginé initialement pour de l’habitat. ­L’ancienne halle de fret construite à Paris par Eugène Freyssinet en 1929 offre un autre exemple de structure "capable", comme on la qualifierait aujourd’hui. Conçue en béton armé précontraint pour abriter les opérations de transbordement des marchandises entre camions et trains, elle a été reconvertie par l’agence Wilmotte en campus de start-up et espaces de coworking (lire p.30). La halle Freyssinet fêtera bientôt ses 100 ans, allègrement. Un mouvement émerge qui entend aller plus loin, en passant de la reconversion des bâtiments anciens à la réversibilité des bâtiments neufs dès le stade de leur conception (lire p.55). Les incertitudes économiques, la ligne de démarcation de plus en plus floue entre le lieu de travail et le lieu d’habitation, l’évolution des modes de vie poussent à ne plus figer une construction dans une fonction donnée. Les élus et les promoteurs y voient un gisement d’économies sur le long terme; les architectes, les bureaux d’études, et même les entreprises s’y intéressent. En témoigne le concept Conjugo mis au point par l’atelier Canal (lire p.63) avec Vinci construction, un système constructif industrialisé permettant la mutation des programmes sans restructuration lourde. Epaisseur des bâtiments, structure poteaux-dalle, hauteur sous plafond, circulations rejetées à l’extérieur, positionnement des réseaux: les solutions à mettre en œuvre pour passer, par exemple, indifféremment du bureau au logement (et inversement) sont étudiées. Tout en gardant à l’esprit que les normes et réglementations qui s’appliquent à l’un et à l’autre diffèrent. Au-delà des aspects administratifs, il ne faudrait pas que le bâtiment à tout faire signe la fin de ­l’architecture, comprise comme une réponse contextualisée et sur mesure aux contraintes d’un site, d’un climat et de modes de vie définis par un ensemble de pratiques culturelles spécifiques.

Gilles Davoine, rédacteur en chef

 
 
 

Réagissez à cet article

Saisissez le code de sécurité*

Saisir le code

*Informations obligatoires

Nommé à l'Equerre d'argent 2017, catégorie Première Œuvre, 26 logements participatifs à Montreuil (Seine-Saint-Denis), NZI (architectes), CPA-CPS/ATHENAE CONSEIL (maître d'ouvrage)

NZI - 26 logements participatifs à Montreuil, […]

13/11/2017

L'opération de 26 logements participatifs, conçue à Montreuil (Seine-Saint-Denis) par NZI architectes fait partie des cinq réalisations nommées au prix de la Première Œuvre 2017. De multiples montages financiers sont possibles […]

Pôle intermodal, Dominique Perrault architecte, Naples, Italie

Dossier spécial: espaces souterrains

17/11/2017

Longtemps considérés comme des espaces de services et de relégation, les sous-sols sont en passe de devenir tendance, d’être assimilés à une manne salvatrice pour le devenir de nos métropoles saturées. Le phénomène est […]

Rendez-vous à suivre

Dix rendez-vous d'architecture du 12 au 22 […]

17/11/2017

Expos, conférences, visites… les rendez-vous sélectionnés cette semaine par la rédaction d'AMC. Coexistences Le 16 novembre à 20h, à la Société française des architectes, à Paris Conférence de […]

Nommé à l'Equerre d'argent 2017, catégorie Première Œuvre, Centre sportif et culturel à Dieppe (Seine-Maritime), La Soda (architectes), Ville de Dieppe (maître d'ouvrage)

La Soda - Centre sportif et culturel à Dieppe, […]

13/11/2017

Le centre sportif et culturel Oscar-Niemeyer conçu par La Soda architectes à Dieppe (Seine-Maritime), fait partie des cinq réalisations nommées au prix de la Première Œuvre 2017. Aussi modeste soit le programme, les équipements […]

Marseille était capitale européenne de la culture - Viaduc d’Arenc depuis l’A55 - film argentique Ektachrome E200, boitier Pentax 6x7cm - travail personnel

Regard de Stéphane Asseline, photographe à […]

16/11/2017

Chaque semaine, AMC donne la parole à un photographe d'architecture pour commenter l'une de ses prises de vues. Invité de cette série: Stéphane Asseline Marseille, mai 2013. «  Compositions et cadrages viennent sur l’instant mais […]

Nommé à l'Equerre d'argent 2017, catégorie Première Œuvre, Ecole primaire à Montgeron (Essonne), Meka et Ciel (architectes), Ogec Sainte-Thérèse (maître d'ouvrage)

Meka et Ciel - école primaire à Montgeron, nommée […]

13/11/2017

L'école primaire conçue à Montgeron (Essonne) par les agences d'architecture Meka et Ciel fait partie des cinq réalisations nommées au prix de la Première Œuvre 2017. Chargées de la rénovation des classes primaires […]

Une marque

Groupe Moniteur Infopro Digital

Les cookies assurent le bon fonctionnnement de nos sites et services. En utilisant ces derniers, vous acceptez l’utilisation des cookies.

OK

En savoir plus