LE PARI DIFFICILE DE MAINTENIR ET DÉVELOPPER L'ARTISANAT ET LA PETITE INDUSTRIE EN VILLE

Zoom sur l'image LE PARI DIFFICILE DE MAINTENIR ET DÉVELOPPER L'ARTISANAT ET LA PETITE INDUSTRIE EN VILLE
© Stéphane Couturier - PHOTO - 27054_1596059_k2_k1_3684216.jpg
Pour lire l'intégralité de cet article, testez gratuitement AMC - édition Abonné

Thème des deux dernières sessions du concours Europan, en 2017 et 2019, la « ville productive » est revenue au centre des préoccupations des aménageurs, des urbanistes et des architectes. Car depuis plusieurs décennies, un mouvement centrifuge a éloigné des villes, d'abord les usines les plus importantes, puis les petites entreprises industrielles, et enfin, les ateliers d'artisans, laissant place à des quartiers d'habitation souvent gentrifiés, au détriment de la nécessaire mixité urbaine. Il n'est cependant pas question de faire revenir tous les types d'activité de production et les collectivités n'entendent aider que certaines d'entre elles à se maintenir ou à se réimplanter sur leur territoire. Déjà, dans les années 1930, Le Corbusier avait fait des choix : il estimait que les artisans du livre, de la bijouterie, de la couture ou de la mode avaient besoin des centres urbains pour se développer(1) . Selon Michel Leprêtre, président de [...]

Découvrez tous les articles de ce numéro Consultez les archives 2021 de AMC

Une marque

Groupe Moniteur Infopro Digital