"Le port du titre d'architecte ne doit souffrir d’aucune ambiguïté", Jean-Michel Woulkoff, président de l'Unsfa

Zoom sur l'image Le port du titre d'architecte ne doit souffrir d’aucune ambiguïté, Jean-Michel Woulkoff, président de l'Unsfa
Ouverture du tableau de l'Ordre des architectes, point de vue de Jean-Michel Woulkoff, président de l'Unsfa

Articles Liés

Tous les diplômés des Ensa sont-ils des architectes ?

"Il n’y a pas deux architectes identiques, et tant mieux !", Alexandre Jannot-Caeilleté,[...]

«Comment pouvons-nous transformer l'Ordre en un véritable outil du XXIe siècle?»,[...]

Grand chantier annoncé dès sa prise de fonction par Christine Leconte, la présidente du Conseil national de l'Ordre des architectes, l'ouverture du tableau à tous les diplômés des écoles nationales supérieures d'architecture est sur la table. Depuis sa région "pilote", le Conseil régional de Nouvelle-Aquitaine, volontariste à ce propos, a lancé un questionnaire pour prendre le pouls des principaux concernés. Le débat est ouvert. Point de vue de Jean-Michel Woulkoff, président de l'Unsfa, syndicat employeur de la branche architecture.

Le CROA Aquitaine a publié le 19 janvier un sondage laissant supposer une intention d’ouverture du tableau de l’Ordre des architectes, et ce, dans la droite ligne du programme développé par la nouvelle gouvernance du CNOA.


La loi de 77 a défini strictement les conditions d’exercice de la profession d’architecte. Pour rappel cette ouverture du tableau ne peut s’effectuer que par un projet de loi et donc dans le cadre d’une session parlementaire avec une vision politique de réforme de la profession et de ses modalités d’exercice. Cette révision ne peut être le choix unilatéral ou la seule prise en compte des désidérata d’un CROA ou même du CNOA. L’action menée par le CROA ne revêt donc aucun caractère légal ni opposable.


La position de l’Unsfa est claire et progressiste et ce, depuis la réforme de 2005, date à laquelle notre organisation avait anticipé ces sujets. L’Unsfa comme toute la profession s’interroge sur la position des ADE (Architectes Diplômés d’État). Ils ont suivi le cursus de formation des écoles d’architecture dont ils sont diplômés, mais ils n’exercent pas leur fonction d’architecte en leur nom propre ou ils ont intégré d’autres fonctions connexes à l’architecture.


Posséder un titre universitaire dans le domaine de l’architecture valant grade de master définit un niveau de qualification mais ne définit ni la nature ni les fonctions professionnelles exercées. Cette question du grade universitaire ne relève pas d’un exercice réglementé mais de pratiques professionnelles ultérieures sans relation avec celui-ci. En revanche prétendre à figurer dans un tableau ordinal sans exercer la fonction que celui-ci réglemente n’a aucun sens et crée indubitablement une confusion sur l’exercice de l’architecture et des responsabilités qui y sont attachées. C’est pour cette raison que l’Unsfa dénonce l’initiative du CNOA qui instaure une ambiguïté sur le port du titre en défaveur des consommateurs, et, contrairement à sa délégation de mission de service public, risque de mettre gravement en danger l’ensemble des praticiens en exercice.


Les agissements du CNOA risquent enfin d’ouvrir une boîte de Pandore qui ne peut qu’égarer les étudiants, les professionnels et le consommateur. Le port du titre ne doit souffrir d’aucune ambiguïté vis-à-vis de ces derniers. Le port du titre ne peut être que le corollaire à la capacité à exercer la fonction d’architecte telle que définie par la loi.


Nous devons réfléchir tous ensemble à une solution qui prenne en compte la fonction respective et distincte de chacun et sa mise en valeur. Mettre ce débat sur la place publique, sans aucune précaution préalable, risquerait de nous exposer à une révision des directives services européennes et mettre en danger la loi de 77 garante de l’intérêt général.

 

Jean-Michel Woulkoff, président de l'Unsfa

Réagissez à cet article

Saisissez le code de sécurité*

Saisir le code

*Informations obligatoires

  • Le 08/03/2022 à 12h05

    Je ne vois vraiment pas l’intérêt de ce débat surtout actuellement ... mais pas que ... L'inscription à l'ordre n'a de nécessité que pour pouvoir exercer la profession d'architecte avec ses droits et surtout ses devoirs vis à vis de la société, puisque l’architecture est d’intérêt publique ...

École primaire de Gando, Burkina Faso, Diébédo Francis Kéré architecte, 2001

Bon été !

29/07/2022

300 La rédaction d’AMC vous souhaite un bel été et vous donne rendez-vous en septembre pour de nouvelles actualités. D’ici là, inscrivez-vous pour recevoir des newsletters thématisées pendant tout le mois d’août (expositions estivales, livres, profession, etc.). Découvrez aussi la base de données […]

Equerre d'argent, Le Moniteur et AMC

Équerre d'argent 2022 : les candidatures sont […]

16/06/2022

300 La 40e édition de l'Équerre d'argent est lancée ! Proposez vos réalisations sur la plateforme dédiée avant le 9 septembre 2022. Le prix organisé par les rédactions du Moniteur et d'AMC a pour objectif de faire connaître le meilleur de la production architecturale réalisée sur le territoire français. […]

Appel à projets pour les 100 bâtiments de l'année 2022

Annuel AMC 2022: proposez vos réalisations

07/07/2022

300 La rédaction d'AMC sélectionne les 100 bâtiments qui ont marqué 2022 pour les publier dans son numéro spécial "Une année d'architecture en France". Proposez vos réalisations avant le 21 octobre 2022, en remplissant le formulaire disponible à ce lien. Les dossiers de candidature doivent comporter […]

PHOTO - 29820_1743789_k5_k1_4008438.jpg

La tragique épopée du plastique - Exposition

28/07/2022

300 Longtemps adulé, désormais honni, le plastique n'a pas bonne presse. Pourtant, il fait partie intégrante de notre quotidien, et de notre histoire. Comment en sommes-nous devenus dépendants ? Où le plastique est-il essentiel et où peut-il être réduit ou remplacé ? De quelle manière pouvons-nous […]

PHOTO - 29820_1743661_k7_k1_4007889.jpg

Refuge pop et recyclé pour chiens, oiseaux et […]

27/07/2022

300 Destiné aux éducateurs canins et aux particuliers, ce centre de formation faut aussi office de refuge pour les oiseaux et les chauve-souris. Sa couleur vert pistache uniformise le travail d'assemblage de matériaux de récupération, mené par les architectes de l'agence Eeestudio. La commune rurale de […]

PHOTO - 29820_1743801_k2_k1_4008455.jpg

La pensée d'Anni Albers - Livre

27/07/2022

300 L'exposition « Anni et Josef Albers », cet hiver au musée d'art moderne de la ville de Paris, a donné un coup de projecteur sur le splendide travail de tissage d'Anni Albers, laquelle était artiste, enseignante, artisane, designer textile et théoricienne. Pour la première fois traduits en français, […]

Une marque

Groupe Moniteur Infopro Digital