Le zéro design de Jean Nouvel - Livre

Zoom sur l'image Le zéro design de Jean Nouvel - Livre
© Editions Arts décoratifs-Flammarion, - Jean Nouvel, mes meubles d’architecte, sens et essence, sous la direction d’Odile Fillion

Publié à l’occasion de l’exposition « Jean Nouvel, mes meubles d’architecte. Sens et essence », présentée au musée des Arts décoratifs à Paris l’hiver dernier, ce catalogue constitue une monographie à part entière.

Axée sur l’architecture mobilière de notre Prix Pritzker, elle porte un nouveau regard sur son œuvre architecturale, plus intime. Si les créations d’intérieur qui y sont présentées ont le plus souvent été conçues en étroite relation avec des bâtiments, elles surprennent par leur nombre et leur diversité. C’est l’occasion de plonger dans la production de JND (Jean Nouvel Design, créée en 1995), mais plus encore d’appréhender l’univers conceptuel de ce créateur qui affirme « ne pas être un designer mais un architecte qui fait du design ». Pour lui, le monde immergé des objets répond à la part visible de l’architecture et constitue un terrain d’expérimentation plus personnel. Mais attention, avec Nouvel, le design ne doit surtout pas sombrer dans le bavardage ; ce sont les formes archétypales qui l’intéressent, celles d’un minimalisme assumé. Les objets qu’il conçoit sont des « petites architectures », qui doivent « faire du sens et du sensible ». Ses canapés et ses assises ont leur logique propre, prenant des allures différentes selon leur contexte mais, dans le fond, restant toujours les mêmes. C’est le caractère de l’objet qui l’obsède et les techniques à mettre en œuvre. Il y a les classiques, tels la table Less, le fauteuil Elémentaire ou la Boîte à outils (BAO), ou ceux qui le seront bientôt, à l’instar des canapés en cuir noir Lad Line, dessinés pour le Louvre d’Abou Dhabi. On découvre aussi de nombreuses pièces créées pour des lieux emblématiques comme l’hôtel Saint-James à Bouliac ou la tour Agbar à Barcelone. Et bien plus encore, qu’il s’agisse de lampes, de bijoux et même d’un pull-over en laine réversible noir et blanc, une « petite architecture » qui tient chaud…

 

  • Jean Nouvel, mes meubles d’architecte, sens et essence, sous la direction d’Odile Fillion. Editions Arts décoratifs-Flammarion, 272 p., 40€.

Réagissez à cet article

Saisissez le code de sécurité*

Saisir le code

*Informations obligatoires

Lieux infinis, pavillon français pour la biennale internationale d'architecture de Venise 2018

Biennale de Venise 2018: les lieux infinis […]

23/02/2018

Le projet du futur pavillon français de la 16e Biennale internationale d’architecture de Venise a été dévoilé le 22 février par les architectes de l'agence Encore Heureux. La conférence de presse s’est déroulée, une fois […]

Grand Palais, la Rue des Palais, simulation 2018

Une rue dans le Grand Palais

22/02/2018

L’agence LAN et François Chatillon vont restructurer le Grand Palais à Paris. La création d’une rue intérieure, la reconfiguration et l’optimisation des espaces disponibles (70 000 m2) doivent en faire d’ici 2023 l’un des hauts lieux […]

Trams du ciel. Atlas mondial des téléphériques et autres transports urbains à câble, Jean Robert Mazaud

L'urbanité vue d'en haut - Livre

23/01/2018

Si le dessous des villes est déjà largement investi comme espace de transit et de services, le dessus fait également l’objet de nombreuses appropriations. La création de chemins dans les airs est en passe de devenir une utopie concrète, ce que montre ce […]

Série d’assises BW#, Sebastien Wierinck, édition Cyria, Place Thiers Nancy (54)

Vers le renouveau des bancs publics ?

22/02/2018

L’art de poser son postérieur en extérieur fait partie des recherches récurrentes des concepteurs de mobilier. Quatre projets au banc d’essai, à destination des terrasses, des jardins et des espaces publics.  Le mobilier urbain est le moyen de faire vivre […]

Rendez-vous à suivre

Six rendez-vous d'architecture, du 23 février au […]

22/02/2018

Expos, conférences, visites… les rendez-vous sélectionnés cette semaine par la rédaction d'AMC. Portes ouvertes de l’Ensa Strasbourg Le 24 février, de 10h à 17h Informations Poésie de la lumière Jusqu’au 24 […]

Mélodie - Panicale - Résidence étudiante - La Verrière - ITAR - 2016

Gaëla Blandy: photographe sur la corde sensible […]

22/02/2018

Chaque semaine, AMC donne la parole à un photographe d'architecture pour commenter l'une de ses prises de vues. Invitée de cette série: Gaëla Blandy «  J’errais comme un fantôme dans la résidence étudiante, […]

Une marque

Groupe Moniteur Infopro Digital

Les cookies assurent le bon fonctionnnement de nos sites et services. En utilisant ces derniers, vous acceptez l’utilisation des cookies.

OK

En savoir plus