Les dessous du palmarès de l'Équerre d'argent 2022

Pour lire l'intégralité de cet article, testez gratuitement AMC - édition Abonné
Zoom sur l'image Les dessous du palmarès de l'Équerre d'argent 2022
© Bruno Lévy / Le Moniteur - Les membres du jury de l'Équerre d'argent 2022

Articles Liés

Équerre d'argent 2022: le palmarès complet

Tout sur l'Équerre d'argent 2022: les lauréats, les nommés, le jury...

Lauréat de l'Équerre d'argent 2022: la médiathèque de Grasse, par Ivry Serres et Beaudouin[...]

Des réalisations "ancrées", "harmonieuses", "aux images pérennes", "qui dépassent la commande". Au cours des délibérations et lors de la cérémonie de remise des récompenses, les membres du jury de l'Équerre d'argent 2022 n'ont pas tari d'éloges à propos des 20 réalisations en lice pour obtenir la distinction, et des cinq nommées au prix de la Première Œuvre 2022. Pour les départager et choisir les lauréats, le point de vue du jury "a toujours été architectural" a expliqué l'historien et théoricien Jacques Lucan, qui présidait les débats.

"En elle-même, la sélection des vingt projets nommés à l'Équerre d'argent 2022 montre la voie. Elle donne un éclairage clair de ce que doit être l'architecture aujourd'hui", annonçait l'architecte Ramon Vilalta, de l'agence RCR, en préambule de ses interventions pendant le jury de la quarantième édition du palmarès organisé par les rédactions du Moniteur et d'AMC. Le lauréat du prix Pritzker 2017 résumait bien l'avis de l'assemblée présidée par l'historien et théoricien Jacques Lucan, qui en de nombreuses occasions a souligné la qualité des réalisations nommées à l'Équerre d'argent 2022 et à la Première Œuvre 2022, ainsi que le sérieux de leurs concepteurs. "Il y a quelque chose de chevaleresque dans la manière dont ces architectes s'engagent dans leurs projets" et "vont au-delà des attendus", a-t-on entendu.

 

L'Équerre d'argent 2022 s'est imposée à toutes et tous autour de la table. Des mots du jury, la médiathèque Charles-Nègre de Grasse, conçue par les architectes Ivry Serres, et Emmanuelle et Laurent Beaudouin, est "une réalisation extraordinaire, rare", "atemporelle, élégante, d'une profonde unité", "d'une poésie folle". En lui attribuant la prestigieuse distinction, le jury célèbre un projet "savant, gracieux, juste", un objet fin et "d’une grande humilité" capable "d’introduire une harmonie" dans un site particulièrement difficile, entre topographie complexe, contraintes sismiques et climatiques, et complexité sociale. L'ouvrage fait la synthèse des enjeux desquels il émerge, sans s'en trouver écrasé. Dans le centre-ville historique extrêmement dense de Grasse, sa structure suspendue s'élève avec délicatesse, maîtrisant formes et ambiances, composition et image. La médiathèque Charles-Nègre est "un ouvrage brutal et précieux à la fois, bluffant", dira aussi un membre du jury, admirant "un bâtiment qui pose la culture comme une pièce importante du quotidien, dans un espace capable de parler aux sens". Cette médiathèque est "une leçon d'architecture, qui tient les promesses de la modernité et en même temps, déploie une intégration proprement vernaculaire".

Au-delà de l'ingénierie, la poésie

Au moment d'examiner les candidats au prix de la Première Œuvre 2022, Jacques Lucan a salué d'emblée "le niveau élevé des jeunes praticiens et leur engagement, prometteur pour l'avenir, surtout leurs savoir-faire constructifs, impressionnants". Un autre membre du jury dira que ces réalisations "ambitieuses et d'une grande maturité, remettent en cause les implantations, vont chercher l'habitabilité et la qualité par-delà les programmes, par-delà les commandes". Le projet lauréat, une passerelle conçue à Brides-les-Bains par Nu Architecture & Ingénierie démontre ainsi "qu'un objet purement technique peut être emplie de poésie". Ce petit ouvrage "qui cherche à représenter le paysage" est "un rayon de lumière injecté dans un terrain enclavé et sombre". Une mention spéciale du jury au prix de la Première Œuvre est attribuée à l'école maternelle à Vendegies-sur-Ecaillon (Nord) conçue par Studio Rijsel. Elle distingue un projet qui "avec simplicité et beaucoup d'intelligence" offre une "grande plue-value à une commande sommaire", "recompose un petit territoire en produisant une multitude de micro-lieux".

Des œuvres maîtrisées et subtiles

Quatre autres projets ont été distingués, choisis pour la qualité de leurs propositions face aux enjeux contemporains de l'architecture que sont la production d'un habitat plus qualitatif et le travail dans le déjà-là. Dans la catégorie Habitat, c'est le bâtiment de 100 logements sociaux et une école, conçu par Nicolas Reymond Architecture & Urbanisme et Michel Guthmann & Associés à Paris (XIIIe arr.), pour Paris Habitat OPH, qui a été célébré pour sa capacité à "concentrer son énergie sur la qualité d'habiter, dans les conditions ordinaires de la fabrique du logement social, en ZAC". De son côté, le nouveau siège de l'AP-HP conçu par Chartier-Dalix à Paris (XIIe arr.), s'est vu récompensé dans la catégorie Lieux d'activités pour son "écriture pérenne et discrète", qui dans "une situation compliquée, fait émerger un bâtiment subtil, offrant des bureaux paysagers libres et tranquilles". C'est également cette subtilité qui a conduit le jury a décerné le prix Espaces publics et paysagers au jardin sportif Suzanne-Lenglen à Bordeaux, imaginé par l'agence TVK. Un projet "sobre et maitrisé" dont la "capacité d'articulation des échelles, pour donner une qualité urbaine à des espaces sportifs, tient au dessin soigné des clôtures". Enfin, dans la catégorie Culture, jeunesse et sport, le jury a distingué le groupe scolaire Alice-Guy conçu par Raum à Nantes : "un équipement de proximité, presque de village", dont la "riche spatialité naît d'une grande intelligence du plan, qui réinvente une topographie, et d'une rigueur exemplaire des choix constructifs et matériels."

Réagissez à cet article

Saisissez le code de sécurité*

Saisir le code

*Informations obligatoires

Équerre d'argent 2022, tout le palmarès

Équerre d'argent 2022: le palmarès complet

Le jury de l'Équerre d'argent 2022, présidé par Jacques Lucan, a rendu son verdict.  La médiathèque Charles-Nègre à Grasse (Alpes-Maritimes), conçue par Ivry […]

PHOTO - 30893_1803479_k4_k3_4154608.jpg

Ivry Serres, architecte - Portrait

Ivry Serres est diplômé en 2000, après avoir étudié à l'Ensa de Marseille puis à Ecole polytechnique fédérale de Lausanne. Lauréat des Nouveaux Albums des […]

Jacques Lucan, historien et théoricien de l'architecture, ancien rédacteur en chef d’AMC

Équerre d’argent 2022: Les membres du jury

C’est Jacques Lucan, historien et théoricien de l'architecture, ancien rédacteur en chef d’ AMC , qui présidera le jury de l'Équerre d'argent 2022. Il siègera aux […]

Une marque

Groupe Moniteur Infopro Digital