Les pistes de l’AFEX pour renforcer la présence des architectes français à l’international

Zoom sur l'image Les pistes de l’AFEX pour renforcer la présence des architectes français à l’international
© Yann Deret - Architecture Studio - Bureaux - Buenos Aires - Argentine

Grand prix AFEX 2020

Articles Liés

Près de 70 % des agences ont connu un recul de leur chiffre d’affaires en 2020

Grand Prix AFEX 2020: les 10 finalistes en images

Le Musée Saint Laurent réalisé à Marrakech par Studio KO, Grand Prix AFEX 2018

En novembre 2020, l’AFEX a lancé une étude sur l’exportation de l’architecture française dans le monde, permettant d’actualiser des informations indispensables sur la profession, les dernières données datant de 1998. Avec 4,2 % du chiffre d’affaires global des agences réalisé à l’étranger, la France se place deuxième en Europe derrière le Royaume-Uni (14,1%) et devant l’Allemagne (1,3%) en terme d'exportation de leurs savoir-faire. Afin d’ouvrir de nouveaux marchés aux architectes français, l’AFEX propose plusieurs pistes de travail axées sur la formation, la diplomatie, ainsi que l'évolution de son organisation et de ses missions.
En France, ce sont avant tout les starchitectes et les agences de plus de 50 salariés qui travaillent à l’étranger, réalisant beaucoup d’équipements culturels. Mais la plupart des agences, plutôt des petites structures (entre 5 et 10 salariés), ont des difficultés à s’exporter. Il faut pour se lancer, avoir une trésorerie et des ressources humaines suffisantes, afin de mesurer ses risques. L’Asie du Sud-Est et l’Afrique (notamment francophone) accueillent ces derniers temps de nombreux projets, là où, en Chine, les opportunités tendent plutôt à se raréfier. L’Europe constitue un marché très concurrentiel, et les Amériques sont globalement fermées, pour des raisons assurancielles avant tout.

Les points forts de l'export

Pourtant, l’AFEX souligne que les architectes français sont recherchés dans le monde, grâce à l’image positive de la culture nationale, leur capacité à concevoir des projets à la symbolique forte, et leur savoir-faire reconnu en matière de réalisation de bâtiments culturels et d’espaces publics. L’activité à l’étranger apporte parallèlement de nombreux bénéfices, comme l’accès à des projets de taille plus importante, une liberté conceptuelle accrue et une notoriété de plus grande envergure. Et si la crise sanitaire actuelle a constitué une contrainte importante pour le travail à l’étranger des architectes, de par l’impossibilité de se déplacer, l’AFEX souligne que l’export a aussi permis à certaines agences d’amortir le risque, toutes les régions du globe ayant été frappées selon des temporalités différentes.
 
Au total, 65% des architectes ayant répondu au questionnaire de l’AFEX souhaiteraient exporter leur pratique, mais il est aujourd’hui difficile pour eux d’accéder à des informations claires et pertinentes sur les marchés, les appels d’offres, les modes d’exercices locaux, les règlementations, la fiscalité et les partenaires potentiels sur place. A partir de de cette étude, l’AFEX propose plusieurs axes de développement comme définir des pays et marchés cibles vers lesquels concentrer l’action ; intégrer la dimension internationale et export dans la formation initiale et continue en renforçant entre autre l’apprentissage de l’anglais et les interventions de professeurs étrangers ; adapter et faire connaître les dispositifs de soutien à l’export ou encore créer un "RIBA à la française", évolution naturelle de l’AFEX, et qui proposerait des formations et des ressources sur les marchés et appels d’offres internationaux à l’ensemble de la profession. Les conclusions de l’étude, réalisée par Lucie Courcet sous la direction de Madeleine Houbart, secrétaire générale de l’AFEX, sont disponibles en détail sur le site de l'AFEX.
 

Réagissez à cet article

Saisissez le code de sécurité*

Saisir le code

*Informations obligatoires

Abonnés AMC

PHOTO - 24961_1477829_k2_k1_3420175.jpg

L'impossible héritage berlinois, entre mythes et […]

10/05/2021

300 A Berlin, dans le quartier populaire de Neukölln en passe d'être gentrifié, le projet de destruction-reconstruction de l'iconique grand magasin Kartast fait polémique. Un projet confié à David Chipperfield par Signa Holding, qui révèle le rapport ambigu qu'entretient la ville avec les fantômes […]

PHOTO - 24961_1477807_k2_k1_3420137.jpg

Deferrari+Modesti - Portrait

10/05/2021

300 Avant de fonder leur studio en 2010, Lavinia Modesti et Javier Deferrari ont collaboré avec Enzo Mari, Manuel Gausa et Stefano Boeri. Au fil des ans, Lavinia Modesti et Javier Deferrari se sont spécialisés dans l'aménagement et la décoration d'intérieur, le design de produits, les scénographies […]

Tour Opale, Lacaton & Vassal, Chêne-Bourg (Suisse)

La Tour Opale à Genève, dernier projet livré par […]

07/05/2021

300 Appartements traversants ou à double orientation, baies vitrées coulissantes du sol au plafond, prolongement des logements par des jardins d'hiver et des balcons, rideaux thermiques : à Chêne-Bourg, dans la banlieue de Genève, les lauréats du Pritzker 2021, Anne Lacaton et Jean-Philippe Vassal ont […]

Cour Bareuzai, Chapman Taylor, Dijon (Côte d'Or)

Un passage commerçant pour valoriser le patrimoine […]

07/05/2021

300 À Dijon près du Palais des Ducs de Bourgogne, l’agence parisienne Chapman Taylor a réalisé la reconversion-extension de deux hôtels particuliers en surfaces commerciales. Le projet, en reliant deux rues du centre-ville, permet au public d’accéder à un site patrimonial méconnu mais néanmoins […]

Abonnés AMC

Palais de Justice à Lisieux par Leonard & Weissmann

À Lisieux, le Palais de Justice s'installe dans […]

06/05/2021

300 Pour l'implantation du palais de justice de Lisieux dans l'ancienne usine Wonder, l'enjeu pour les architectes de Leonard & Weissmann est sans aucun doute de conserver la singularité de l'édifice tout en exploitant les qualités de son enveloppe architecturale. De larges dimensions investies par de […]

Appel à candidatures pour les Trophées Eiffel 2021

Architectes, proposez vos réalisations aux […]

06/05/2021

300 ConstruirAcier, association de promotion de la filière Acier française, organise chaque année depuis 2015 les Trophées Eiffel, récompensant des projets utilisant ce matériau pour tout ou partie. Pour participer à l’édition 2021 dont le jury sera présidé par Marc Mimram, les dossiers sont à envoyer […]

Une marque

Groupe Moniteur Infopro Digital