Lotissement d'architectes : retour d'expérience sur les jardins de la Pirotterie, à Rezé

Zoom sur l'image Lotissement d'architectes : retour d'expérience sur les jardins de la Pirotterie, à Rezé
© Créaphis Editions - Lotissement avec architectes. Les jardins de la Pirotterie à Rezé. Photographies de mark lyon.Textes par Sabine Guth et François-Xavier Trivière. Photographies de Mark Lyon.

Le lotissement "Les Jardins de la Pirotterie" constitue l'une des opérations de logement les plus innovantes de ces vingt dernières années : il s'agit d'un programme de maisons locatives HLM, dans la ville de Rezé, au sud de Nantes. Il s'inscrit dans le mouvement qui, au début des années 2000, a voulu introduire la maison populaire dans le champ culturel de l'architecture. Sa singularité : le collectif d'architectes Périphériques l'a conçu comme un lotissement, c'est-à-dire en divisant un terrain en lots attribués à des architectes différents. Retour sur une expérience à la croisée de l'architecture, de la maîtrise d'ouvrage et d'une maîtrise d'usage des habitants.

Maison à 100 000 euros ; exposition « Voisins-voisines » ; programmes de recherche du Puca ; nouvelles émissions de télévision consacrées à la maison, etc. : au début des années 2000, pour les architectes, les maîtres d’ouvrage et même le ministère chargé du Logement, la maison individuelle devient enfin un objet de désir et de projet, après avoir été l’objet soi-disant rêvé par une majorité de citoyens. Comme toujours en France, ce sont toutefois les maîtres d’ouvrage sociaux qui s’y sont lancés : à Rezé, par exemple, cette commune de l’agglomération nantaise déjà bien connue pour sa Maison radieuse (Le Corbusier), sa mairie (Alessandro Anselmi), sa médiathèque
(Fuksas) et Les Cap-Horniers, un programme de logements sociaux du jeune Dominique Perrault. Le maître d’ouvrage Atlantique Habitations y a, en effet, pris le risque de faire construire des maisons d’architecte par le collectif Périphériques (Marin + Trottin, Paillard + Jumeau, architectes), agitateur d’idées qui, le premier, avait initié, dès 1997, une réflexion sur la maison, de manière à la sortir des mains des pavillonneurs. Par leur forme, leur couleur, leurs matériaux, leur implantation sur la parcelle, les trente maisons expérimentales dues à six équipes d’architectes bouleversent les codes de la maison et du lotissement et construisent aussi des relations inédites avec le jardin et avec l’espace public. Que tirer d’une telle expérience du point de vue du goût, de l’habitabilité ou de la sociabilité ? Contre le jugement défavorable souvent porté sur cette expérimentation, l’architecte Sabine Guth et le sociologue François-Xavier Trivière ont mené une enquête approfondie auprès des habitants et des principaux acteurs de ce « lotissement avec architectes », d’où il ressort que la déconstruction du modèle pavillonnaire est un succès lorsqu’elle permet à l’habitant d’afficher son individualité, fût-ce au moyen d’une architecture non choisie. Au plaisir d’habiter exprimé par les habitants correspond, pour le lecteur, celui de découvrir le splendide reportage du photographe américain Mark Lyon, d’autant plus que l’ouvrage se présente comme un objet singulier, avec reliure à la suisse, fils de couture apparents et grands rabats, ce qui permet une parfaite lecture à plat. Enfin un livre qui se libère de l’obsédant rapport texte/image, en sachant accorder à la photographie une place égale à celle du texte.

  • LOTISSEMENT AVEC ARCHITECTES. LES JARDINS DE LA PIROTTERIE À REZÉ, Textes par Sabine Guth et François-Xavier Trivière. Photographies de Mark Lyon. Créaphis Éditions, 25?€.

Réagissez à cet article

Saisissez le code de sécurité*

Saisir le code

*Informations obligatoires

DENSIFIER / DÉDENSIFIER, PENSER LES CAMPAGNES URBAINES, dir. Jean-Michel Léger et Béatrice Mariolle. Photographies de Denis Gabbardo. Préface de Paola Vigano.

La consommation des campagnes urbaines - Livre

04/06/2020

300 La densification des constructions et la diversité des formes urbaines qui en découlent soulèvent de nombreuses questions. Comme le souligne Paola Vigano dans la préface de cet ouvrage consacré aux campagnes urbaines françaises, il faudrait d'abord définir l'objet fondamental qu'est la consommation […]

Christo, The Pont-Neuf Wrapped 2, Paris, 1975-1985

Christo à Paris, du Pont-Neuf à l'Arc de Triomphe

03/06/2020

300 L'automne 2021 s'annonce emballant. Christo, l'artiste bulgare qui empaqueta le Pont-Neuf à Paris à l'automne 1985, doit récidiver sur l'Arc de Triomphe; le Centre Pompidou inaugurant au même moment une grande rétrospective du travail de l'artiste et de sa femme Jeanne-Claude. Son décès le 31 mai […]

Christo (1935–2020) - Valley Curtain, Rifle, Colorado, 1970-72

Hommage à Christo: voyage à la redécouverte de ses […]

03/06/2020

300 Décédé le 31 mai 2020 à New-York, l'artiste Christo, célèbre emballeur du Pont-Neuf à Paris, travailla toute sa vie avec sa femme Jeanne-Claude Denat de Guillebon, décédée en 2009. Des premiers objets empaquetés par l'artiste né en 1935 en Bulgarie, aux monumentales installations de plein-air […]

Christo (1935–2020) - Christo at The Floating Piers, June 2016

Christo, l'emballeur du Pont-Neuf, est décédé

03/06/2020

300 Les Parisiens retiendront de lui le Pont-Neuf enveloppé d'un drapé à l'automne 1985. L'artiste Christo s'est éteint le 31 mai 2020 à New-York, à l'âge de 84 ans. Il préparait une nouvelle intervention manifeste dans la capitale, l'empaquetage de l'Arc de Triomphe. Il aura fallu 13 km de corde, 450 […]

Nommée à l'Équerre d'argent 2019, catégorie Habitat, résidence étudiante de 232 chambres à Palaiseau (Essonne), l’AUC (architecte), Batigère (maître d’ouvrage)

L'AUC, loger des étudiants à Saclay

26/05/2020

300 Dans cette opération de logements étudiants d'envergure livrée sur le plateau de Saclay, l'AUC imagine des colocations et des studios autour d'un vaste jardin paysagé et d'espaces de rencontre intérieurs. En dialogue avec une autre résidence universitaire, rose, construite en 2016 par 51N4E et […]

Marc-Antoine Richard-Kowienski et Anne-Julie Martinon architectes, agence Maaj

Maaj architectes - Portrait

02/06/2020

300 Anne-Julie Martinon et Marc-Antoine Richard-Kowienski ont étudié à Paris-Belleville. Ils ont fondé l’agence Maaj en 2011. La première réalisation de l'agence Maaj, un chalet en mélèze à Arêches-Beaufort (Savoie), réinterprétation des fermes de la région, a été lauréat du palmarès des lauriers de la […]

Une marque

Groupe Moniteur Infopro Digital