Marc Daufresne, cofondateur de Daufresne Le Garrec & Associés, Architecte « L'exercice de restructuration d'un foyer consiste à transformer des m2 d'hébergement en lieux de vie »

Pour lire l'intégralité de cet article, testez gratuitement AMC - édition Abonné
Zoom sur l'image Marc Daufresne, cofondateur de Daufresne Le Garrec & Associés, Architecte « L'exercice de restructuration d'un foyer consiste à transformer des m2 d'hébergement en lieux de vie »
PHOTO - 058_Image55085.jpg

« Pour transformer un ancien foyer de travailleurs migrants en résidence sociale, il faut remplacer les chambres d'hébergement par des studios autonomes et bien équipés. C'est un exercice de restructuration lourde qui s'accompagne souvent de surélévations et d'extensions avec refonte des façades. En outre, ces opérations doivent être phasées pour limiter le nombre de résidents à déplacer durant le chantier. Les projets de démolition-reconstruction permettent d'être plus ambitieux mais se heurtent aussi à cette difficulté récurrente de trouver des logements relais, un frein qui rallonge les délais. Dans tous les cas, il faut transformer des m² d'hébergement en lieux de vie. Dans un site contraint, on arrive parfois à sortir du schéma de la cellule de 6 m par 3, mais dans la plupart des cas, les studios créés sont classiques et se répètent comme les touches d'un piano. La fenêtre du logement devient un élément essentiel pour donner une atmosphère à l'intérieur. Cette ouverture réclame une écriture architecturale à chaque fois spécifique. On préfère une fenêtre en longueur qui permet d'agrandir visuellement la pièce par son ouverture latérale vers l'extérieur, tout en offrant une allège haute pour implanter un meuble. Nous privilégions des volets coulissants ou repliables à mailles - du type brise soleil - ou à lamelles bois qui enrichissent à la fois l'intérieur du logement et l'écriture de la façade. Nous faisons souvent le choix d'une salle de bains préfabriquée mais soignons l'architecture intérieure lorsqu'il est possible de suggérer au commanditaire un fournisseur de mobilier et d'accompagner sa conception. La longueur des couloirs de desserte nous amène à jouer sur plusieurs matériaux, pour peu qu'ils soient résistants aux chocs, en travaillant les contrastes des couleurs. Il est souvent nécessaire de scinder les bâtiments de grande taille, afin d'éviter l'effet de masse. La mixité programmatique facilite bien sûr cette approche visant à rompre la monotonie. À Besançon, nous avons livré un double programme - hébergement d'urgence et résidence sociale - qui a nourri un travail formel en deux séquences dans un budget serré. Dans la mesure du possible, le thème du socle multi-activités est aussi une solution pour enrichir la volumétrie. Une intervention artistique peut apporter beaucoup aux bâtiments. À Paris, dans le 20e, la restructuration du foyer des Mûriers a été l'occasion pour nous de faire appel à un peintre malien, Konate Abdoulaye. Les silhouettes de ses danseurs géants, sérigraphiées sur des panneaux bakélisés, s'inscrivent à l'échelle de la façade, et de la rue. »

Marc Daufresne, cofondateur de Daufresne Le Garrec & Associés, Architecte « L'exercice de restructuration d'un foyer consiste à transformer des m2 d'hébergement en lieux de vie »
PDF de l'article

Residences sociales

Les catégories de logements destinées aux personnes les plus défavorisées se sont multipliées depuis une vingtaine d'années. La résidence sociale, créée en 1994, pensée comme une étape vers le logement social « standard », offre […]

PHOTO - 057_Image55160.jpg

GO-architectes Centre de réinsertion sociale Lille

Les habitants de ce quartier du centre-ville, proche du Musée des beaux-arts, n'ont pas cherché à entraver cette petite opération de démolition-reconstruction destinée à accueillir les personnes en grande difficulté. Dès 2016, […]

PHOTO - 056_Image54717.jpg

CF. Møller Résidence pour jeunes actifs Aalborg, Danemark

La fermeture des usines Eternit à Aalborg a créé une friche industrielle à deux kilomètres du centre-ville. La reconquête du site s'est appuyée sur la création d'un ensemble locatif social de quatre à cinq étages associant une […]

PHOTO - 054_Image54928.jpg

Paul Chemetov Reconstruction d'un foyer de travailleurs Bobigny

Paul Chemetov a réalisé à Bobigny la reconstruction d'un des premiers foyers de travailleurs migrants et la création d'un Ehpad de 85 lits. Construites en 1959 dans des terrains maraîchers pour loger la main-d'œuvre algérienne, […]

Une marque

Groupe Moniteur Infopro Digital