Martine Liotard, architecte & urbaniste à l’IAU IDF* « l’obstacle à l’évolution du périurbain est le déficit de gouvernance territoriale »

Pour lire l'intégralité de cet article, testez gratuitement AMC - édition Abonné
Zoom sur l'image Martine Liotard, architecte & urbaniste à l’IAU IDF* « l’obstacle à l’évolution du périurbain est le déficit de gouvernance territoriale »
PHOTO - Unknown-4.jpeg

Peut-on faire une ville compacte, gage de durabilité, avec des densités moyennes ou faibles ?

Il le faudra bien puisqu’en Île-de-France, la densification forte autour des gares, promue par la planification durable, est souvent contredite par la réalité opérationnelle. Alors qu’une densité moyenne peut nourrir une forme de compacité plus souple et plus diversifiée. Elle peut aussi répondre au souhait d’une échelle plus réduite, de la présence d’un jardin, à la condition de renforcer la mixité des programmes : le renouvellement périurbain est trop souvent pensé de façon microlocale (écoquartiers) ou monofonctionnelle (lotissements, zone d’activités). Ce qui manque est un commanditaire d’échelle territoriale, qui puisse compenser l’éparpillement communal francilien.

Peut-on faire de l’architecture avec des lotissements ?

La question-clé est le déficit de structure territoriale périurbaine. Les outils de la faible densité existent : habitat intermédiaire et individuel superposé sont des classiques de l’innovation architecturale, déjà utilisés dans les villes nouvelles. Ceci n’a pas empêché l’avènement du lotissement, implacable adaptation technico-économique à une demande contrainte et peu solvable. La capacité d’évolution de ces espaces clos est quasi nulle. La logique Bimby (Build in My Backyard), entre créativité individuelle, participation et risque de paupérisation, montre ses limites. Une trame de densités moyennes pourrait faciliter leur mutation en les intégrant à des circuits de proximité (services, sociabilité, appartenance territoriale).

Quel futur imaginez-vous pour le périurbain métropolitain ?

La précarité énergétique et les atteintes climatiques par le C0², condamnent les extensions urbaines. Mais dans l’avenir, le périurbain peut s’adapter avec des réseaux décentralisés de chaleur et d’énergies alternatives qui dessineront des boucles locales en gestion collective. Ceci nécessite cependant une certaine compacité et une mixité fonctionnelle sur de grands territoires solidaires. Une évolution que la gouvernance éparpillée du périurbain empêche souvent aujourd’hui.

*Institut d’aménagement et d’urbanisme de la région Ile-de-France

Martine Liotard, architecte & urbaniste à l’IAU IDF* « l’obstacle à l’évolution du périurbain est le déficit de gouvernance territoriale »
PHOTO - Munich riem 1.jpg

Bucher Beholz Maisons groupées en autopromotion Munich-Riem

Ces maisons de ville se situent dans un nouveau quartier d’immeubles résidentiels, en périphérie de Munich. Elles ont été réalisées par un collectif d’autopromotion avec l’appui d’un architecte et d’un consultant spécialisé dans […]

PHOTO - _MG_0042.jpg

Afaa 17 maisons en bande Vaulx-en-velin

L’opération s’inscrit en limite de quartier sensible, dans la première couronne de l’Est lyonnais. Bâties en frange d’urbanisation, à l’orée des champs, ces 17 maisons mitoyennes trônent au milieu de parcelles en lanière orientées […]

CARTE - _plan etage_Q.ai

Patrick Arotcharen 50 logements sociaux Bayonne

La municipalité de Bayonne a initié sur les hauteurs de la ville, en surplomb de l’Adour, la réalisation d’un ensemble résidentiel à forte ambition sociale et environnementale. Située à 5 km au nord-est du centre historique, la […]

PDF de l'article

Densifier le periurbain

L’étalement urbain progresse, renforçant le mitage du paysage par des lotissements stéréotypés ou par des pavillons isolés. Et la cote d’amour de la maison individuelle, plébiscitée par au moins 80 % des Français, est toujours […]

PHOTO - CF125494©S.Chalmeau non libre de droits.jpg

Lanoire & Courrian 32 maisons Poitiers

Réalisée dans le cadre d’une opération ANRU, cette nappe dense de faubourg combine 32 pavillons à peu près identiques. Le terrain rectangulaire de cette résidence sociale a été recoupé en lanières de manière à orienter tous les […]

PHOTO - 10.jpg

Alison Brooks architects 50 maisons de ville Harlow

L’opération occupe l’angle sud-ouest de Newhall, quartier satellite du Grand Londres. Ces 50 maisons de ville aux combles habitables se regroupent sur 1,5 ha à l’orée des champs, le long d’une trame viaire sans impasse. L’agence […]

Une marque

Groupe Moniteur Infopro Digital