Maximum passe à l'échelle supérieure - Portrait

Zoom sur l'image Maximum passe à l'échelle supérieure - Portrait
© Maximum - Les membres de Maximum architecture : Manon Leconte, Romée de la Bigne, Basile de Gaulle et Armand Bernoud

Articles Liés

Maximum et la nouvelle vie de la chenille de Beaubourg

Consultez REPAR #2, le rapport de recherche sur le réemploi réalisé par Bellastock

Le réemploi de matériaux : bricolage ou architecture ? Dossier spécial dans le numéro 249[...]

Maximum, c’est avant tout une manufacture de mobilier, fondée en 2015 par les designers diplômés de l'ENSAD, Romée de la Bigne et Basile de Gaulle, avec Armand Bernoud. Leurs créations sont fabriquées dans leur atelier d’Ivry-sur-Seine à partir d’excédents de production industrielle. Depuis 2021, c'est aussi un studio d'architecture spécialisé en réemploi de matériaux, grâce à Manon Leconte, architecte HMONP diplômée de l'ENSA Normandie.

L’industrie génère 65 000 tonnes de déchets par jour, Maximum entend laisser une seconde chance à cette matière, d’autant plus qu’elle est souvent sérielle, standardisée et donc capable d’alimenter de nouvelles productions, pour peu que l'on y consacre assez de matière grise. Son produit phare est le fauteuil Gravêne, que l’on a pu voir au Palais de Tokyo ou encore aux Galeries Lafayette Haussmann. Il est fait à partir de granulés de polyéthylène, correspondants aux changements de couleurs de la production de l’entreprise Schulman (générant 100 kg de résidus à chaque fois). Chez Maximum, ces granulés sont chauffés à 200°C pour être coulés en serpentins sur un moule dédié, formant la coque plastique bicolore du fauteuil Gravêne.

Du déchet au tabouret

Cette collaboration avec le leader de la plasturgie est à double sens, puisque Maximum a aussi dessiné pour l’entreprise un tabouret, le Rotoman, qui lui sert de moule pour tester quotidiennement la qualité de ses matières. Auparavant, chaque test générait un déchet ; désormais, il produit un petit tabouret prêt à l’usage. 
 
En 2021, Maximum lance son agence d’architecture avec Manon Leconte, HMONP diplômée de l’ENSA Normandie et passée par l'Atelier Construire. Pour son premier projet de grande envergure, Maximum architecture donne une nouvelle vie aux verres de la chenille du Centre Pompidou. Maximum a récemment remporté un appel à projet d’Eco TLC visant à développer un matériau rigide à base de fibres et matériaux textile, à destination du marché du mobilier. À suivre.
 

Réagissez à cet article

Saisissez le code de sécurité*

Saisir le code

*Informations obligatoires

PHOTO - 29305_1715017_k3_k1_3943819.jpg

Ancrer l'architecture pour habiter le paysage, […]

20/05/2022

300 Pour réaliser en circuit court cette opération labellisée « Bâtiment passif », les jeunes architectes corses ravivent une filière de bois local. Surtout, ils fondent les qualités architecturales de leur projet sur les complexités induites par ce choix technique ambitieux. C'est en Corse-du-Sud que […]

PHOTO - 29036_1700781_k2_k1_3914328.jpg

RPBW DE L'INTÉRIEUR - Livre

20/05/2022

300 Assurément, il y a une méthode Piano, mais elle est indissociable de l'histoire des projets et de l'aventure humaine qui les relie. Loin de se réduire à un pur exercice d'admiration, ce livre plonge au cœur du processus de création de RPBW, pour en déceler certains principes. L'agence Renzo Piano […]

PHOTO - 29305_1715010_k2_k1_3943771.jpg

Les spatialités multiples de Gaudi - Exposition

19/05/2022

300 Replaçant le parcours de l'architecte dans le contexte d'essor économique et urbain de Barcelone, l'exposition du musée d'Orsay met à bas le mythe de l'artiste génial et isolé. Photographies, mobilier, dessins et maquettes invitent à comprendre sa recherche du volume, partant de l'intimité de sa […]

PHOTO - 29036_1700546_k6_k5_3912617.jpg

PERIS+TORAL - Portrait

19/05/2022

300 Le Madrilène José Manuel Toral et la Baléare Marta Peris sont diplômés de l'ETSAB à Barcelone et y fondent leur agence en 2005. Hormis quelques réaménagements d'espaces publics, l'essentiel de l'activité de l'agence Peris+Toral se concentre sur le logement, principalement social, dont elle fait un […]

PHOTO - 29305_1715005_k22_k1_3943755.jpg

Kengo Kuma déploie un origami d'ombre et de […]

18/05/2022

300 Le musée Albert-Kahn, à Boulogne-Billancourt, a enfin achevé sa mue. Lauréat du concours en 2012, Kengo Kuma a mené ce chantier complexe à son terme, avec la construction d'un bâtiment de 2 600 m2 et la restauration de neuf pavillons au cœur du sublime jardin du philanthrope. Le banquier et […]

PHOTO - 29305_1714979_k2_k1_3943599.jpg

Kengo Kuma - Portrait

18/05/2022

300 Né en 1954, Kengo Kuma est diplômé d'architecture de l'université de Tokyo en 1979. Il crée son agence au Japon en 1990, puis en France en 2008. Sur notre territoire, on doit à Kengo Kuma le Frac Provence-Alpes-Côte d'Azur à Marseille, la cité des arts et de la culture de Besançon, le conservatoire […]

Une marque

Groupe Moniteur Infopro Digital