Michel Ragon, 1924-2020

Zoom sur l'image Michel Ragon, 1924-2020
© Thesupermat - Michel Ragon, écrivain et critique d'art, 1924-2020

Décédé le 14 février 2020 à l'âge de 95 ans, l'écrivain Michel Ragon était un grand critique et historien de l'architecture, auteur notamment d'ouvrages sur l’architecture et de l’urbanisme moderne, sur les utopies des années 1950-60 ou encore l'implication des habitants dans la construction de leur environnement.

"Je n'ai rien contre les historiens d'art, ni les historiens de l'architecture. Bien au contraire, je leur suis reconnaissant des précisions qu'ils m'apportent et qui me servent de références pour mon travail. Mais il s'agit là de critique a posteriori. La critique architecturale que j'essaie de faire et qui, dans une large mesure, est encore un genre à créer, est une critique d'actualité", écrivait Michel Ragon en 1964, au rédacteur en chef de L'Architecture d'aujourd'hui, Alexandre Persitz. Le critique comme intermédiaire entre le professionnel de l'art et le public -et pas seulement entre pairs-, voilà l'engagement social que n'a eu de cesse de défendre Michel Ragon.

Prospective

Né à Marseille en 1924, écrivain, poète, critique d’art et historien, Michel Ragon publie son premier ouvrage sur l’architecture en 1958, Le Livre de l’architecture moderne. En 1965, Les visionnaires de l'architecture est lui axé sur les expérimentations des années 1950-60. Défenseur d'une architecture prospective, dénonçant l’indigence esthétique et "l’impasse" de l’urbanisme occidental, Michel Ragon devient alors le porte-voix d’une jeune génération d’architectes engagés dans l’expérimentation de nouvelles formes urbaines. Il fonde en 1965, le Groupe international d’architecture prospective (Giap), qu’il anime jusqu’au début des années 1970.

Implication habitante

Son engagement social s'affirmera à travers ses innombrables écrits, expositions et conférences. Il nourrit c'est certain, la publication en 1977 de L'architecte, le prince et la démocratie, ouvrage sur le thème de la participation habitante et de l'autogestion. Alors qu'au même moment l'architecture devient "d'intérêt public" par la loi, Ragon y réfute la terminologie moderniste "d'usagers" et appelle les "habitants" à prendre en main leur environnement, à devenir les maîtres de chez eux, de véritables maîtres d'ouvrage. Opposant le "logement marchandise" au "logement fonction sociale", "l'habiter fonctionnaliste" à "l'habitat poétique", l'ouvrage fait le point sur les expérimentations d'alors à Grenoble, Bologne et aux Etats-Unis. Et il interpelle les concepteurs de l'époque: "tant que les architectes modernes ne sauront pas répondre aux fonctions psychiques de l'habiter dans leurs immeubles collectifs, le pavillon aura plus de séduction que l'appartement". Un pamphlet d'inspiration anarchiste -idées dont Ragon n'a cessé d'être proche-, autant qu'un livre d'histoire, à relire alors que l'implication des habitants devient la norme dans la fabrication du cadre de vie.

 

 

Réagissez à cet article

Saisissez le code de sécurité*

Saisir le code

*Informations obligatoires

Restaurant Titi Palacio Bar, Atelier OLK

À Morland, un restaurant vert signé Olk

05/12/2022

300 À Sully-Morland, dans un quartier où la tranquillité régnait étonnamment pour Paris, la restructuration de l'ancienne préfecture de la Seine (IVe arr.) confiée à David Chipperfield et Calq apporte son lot d’activité. L’agence Olk, du nom de son dirigeant Olivier Lekien (depuis 2019), y a signé un […]

PHOTO - 30893_1803479_k6_k5_4154609.jpg

Anatomies d'architecture - Portrait

05/12/2022

300 Depuis 2018, l'agence Anatomies d'architecture (Ad'A) aborde l'habitat écologique à travers trois activités : la construction bioclimatique et localiste, la recherche et la pédagogie. Les fondateurs d'Anatomies d'Architecture, les architectes Raphaël Walther et Mathis Rager, également conducteur de […]

Au Pavillon de l’Arsenal à Paris, un catalogue de […]

02/12/2022

300 À Paris, 70% des autorisations d’urbanisme déposées ces deux dernières années concernent des opérations de transformation, et cette part ne cesse d’augmenter. Le meilleur moyen de baisser les émissions de ce secteur, un des plus carbonés, est de ne pas démolir pour reconstruire, mais de conserver […]

PHOTO - 31228_1825672_k4_k1_4216253.jpg

Initier une échelle de proximité: un groupe […]

16/11/2022

300 Premier équipement public de la ZAC Mellinet à Nantes, le groupe scolaire Alice-Guy conçu par l'agence Raum engage, par l'architecture, la vie collective dans son quartier. Sa capacité d'intégration et d'appropriation passe par la rigueur de sa composition et la richesse des situations spatiales […]

PHOTO - 31228_1825678_k3_k1_4216271.jpg

Prendre soin de la biodiversité : le nouveau siège […]

18/11/2022

300 À Paris (XIIe arr.), la silhouette élancée du nouveau siège de l'AP-HP dessiné par Chartier-Dalix, bénéficie de la concavité de ses trois façades. Avec son assise triangulaire, l'édifice s'écarte de la trame en damier de l'hôpital Saint-Antoine pour développer un cœur d'îlot vert. En 2018, Martin […]

PHOTO - 29036_1700643_k6_k1_3912804.jpg

La minéralité soignée de 100 logements et une […]

25/04/2022

300 Au pied des tours Duo, sur la face nord du quartier Bruneseau, les agences Nicolas Reymond (NRAU) et Michel Guthmann (MGAU) viennent de livrer un programme mixte associant 100 logements, une école, des commerces, des bureaux et un parc de stationnement. Le tout dans deux plots de verre et de métal […]

Une marque

Groupe Moniteur Infopro Digital