Michelle Laruë-Charlus, directrice générale de l'aménagement à la Ville de Bordeaux « L'urbanisme négocié, sous forme d'ateliers réunissant tous les acteurs, bénéficie à l'architecture »

Pour lire l'intégralité de cet article, testez gratuitement AMC - édition Abonné
Zoom sur l'image Michelle Laruë-Charlus, directrice générale de l'aménagement à la Ville de Bordeaux « L'urbanisme négocié, sous forme d'ateliers réunissant tous les acteurs, bénéficie à l'architecture »
© MLC - PHOTO - 063_Image54206.jpg

On constate depuis quelques années une imbrication croissante du logement social et de la promotion privée, aussi bien en ce qui concerne le foncier que l'architecture...

Dans les grandes opérations d'aménagement où les collectivités ne maîtrisent pas le foncier, le rôle de tous les acteurs est étroitement imbriqué. De plus en plus souvent, une vente en état futur d'achèvement (Vefa) intervient entre le promoteur et le bailleur : les architectes conçoivent le projet pour les promoteurs, qui construisent les logements et en revendent une part aux bailleurs sociaux. Mais, concernant le foncier, c'est souvent le contraire : un propriétaire vendeur de terrain n'étant payé par le promoteur qu'une fois le permis de construire purgé des recours, ce sont souvent les bailleurs sociaux qui acquièrent du foncier privé sans condition suspensive, avant de revendre le terrain aux promoteurs. Toutefois, les propriétaires de grandes emprises privées, comme Marie Brizard à Bordeaux, se rapprochent généralement de la collectivité pour élaborer un cahier des charges qualitatif avant de vendre leurs terrains.

La qualité architecturale en sort-elle renforcée ?

À Bordeaux, dans les quartiers Brazza et des Bassins à flots, une logique « d'urbanisme négocié » en ateliers s'est substituée à la procédure classique de ZAC. L'enjeu est que tout le monde soit gagnant : promoteurs, architectes et collectivité. À mon sens, cette démarche bénéficie à l'architecture car elle renouvelle les relations entre les acteurs publics, les maîtres d'ouvrage, les urbanistes et les architectes. L'urbaniste coordonnateur a un rôle régulateur, puisqu'il est celui auquel tous se réfèrent. Aux Bassins à flots, 82 architectes ont réalisé des logements. Si certains aspects peuvent être discutés, l'ensemble est cohérent. Les architectes se sentent globalement soutenus face aux promoteurs et semblent satisfaits du principe des ateliers. Il y a vingt ans, hormis dans les villes nouvelles, le recours à l'urbaniste n'était pas dans les mœurs. Aujourd'hui, le métier d'architecte change et ils ne peuvent plus faire abstraction du rôle de l'urbaniste. Une ville n'est pas une collection d'objets célibataires. L'adhésion au projet urbain est impérative et, lorsque les règles sont décidées collégialement avec les promoteurs et les bailleurs sociaux, c'est un engagement.

Michelle Laruë-Charlus, directrice générale de l'aménagement à la Ville de Bordeaux « L'urbanisme négocié, sous forme d'ateliers réunissant tous les acteurs, bénéficie à l'architecture » Michelle Laruë-Charlus, directrice générale de l'aménagement à la Ville de Bordeaux « L'urbanisme négocié, sous forme d'ateliers réunissant tous les acteurs, bénéficie à l'architecture »
PHOTO - 061_Image54242.jpg

Francis Soler 98 logements et bureaux Paris XVIIe

Haut et linéaire, l'immeuble longe au nord un hôtel existant et s'ouvre largement au sud vers le parc Martin-Luther-King qui occupe le centre de la ZAC Clichy-Batignolles. La façade sud vit au rythme de balcons aux garde-corps en […]

PDF de l'article

Logements privés

En France, il est de bon ton de distinguer les architectes des logements de la promotion privée de ceux qui œuvrent pour la commande publique. Les premiers sont réputés plus « dociles » que les seconds, longtemps considérés comme […]

PHOTO - 056_Image55470.jpg

Architecture et promotion privée : Je t'aime, moi non plus

Après l'architecture haussmannienne, après les beaux immeubles d'avant-guerre de Michel Roux Spitz ou Jean Ginsberg, après les grands logements à balcons filants des années 1960 et 1970, la promotion privée s'est contenté […]

PHOTO - 058_Image55406.jpg

Louis Paillard 128 logements Paris XIVe

Depuis des décennies, l'avenue du Général-Leclerc, qui aboutit à la porte d'Orléans, change peu. La démolition de deux îlots hétéroclites, à l'articulation de trois autres rues, donne l'occasion d'une ouverture à l'architecture […]

PHOTO - 059_Image55368.jpg

ECDM 141 logements Arcueil

À Arcueil, dans le Val-de-Marne, ces deux immeubles regroupant 101 logements en accession et 40 logements sociaux sur deux niveaux de parking relèvent d'un bon scénario urbain qui renouvelle le paysage offert aux automobilistes en […]

Une marque

Groupe Moniteur Infopro Digital