Nominé Guillaume Prolonge Musée d'histoire naturelle, Strasbourg INSA de Strasbourg.Directeur d'études : Alexis Meier

Pour lire l'intégralité de cet article, testez gratuitement AMC - édition Abonné
Zoom sur l'image Nominé Guillaume Prolonge Musée d'histoire naturelle, Strasbourg INSA de Strasbourg.Directeur d'études : Alexis Meier
PHOTO - 009_Image19118.jpg

Répartition du programme par niveaux

Autant muséale qu'urbaine, la proposition de Guillaume Prolonge pour le musée d'Histoire naturelle de Strasbourg (67) instaure une dialectique ludique entre le matériau béton et la pierre massive des monuments construits au XIXe siècle pour l'université impériale allemande.

L'enjeu consiste ici à réunir et à valoriser les collections d'histoire naturelle de Strasbourg actuellement dispersées dans plusieurs bâtiments de l'université impériale allemande (XIXe siècle). Sur une parcelle à l'interface de l'université et du boulevard de la Victoire, il faut donc recomposer le site des instituts de zoologie et de géologie (actuels musées de Zoologie et de Minéralogie) et le jardin en friche qui les relie. Ce terrain actuellement infranchissable a néanmoins vocation de connecter le quartier allemand au boulevard de la Victoire et au campus moderne.

Rassembler, compléter et réunir les collections dans une muséographie cohérente, retraçant l'histoire des temps géologiques alsaciens est le premier enjeu. En créant un nouveau pôle de rencontre et de passage au cœur de l'université, il s'agit aussi de désenclaver un patrimoine architectural et urbain statique depuis un siècle.

Une galerie souterraine tisse un lien entre les deux bâtiments. En surface, les ondulations d'une couverture organique redessinent l'espace urbain tout en mettant en scène des collections visibles de l'extérieur. Cet espace ludique signale l'ouverture du monde des sciences vers la ville et la réinterprétation des cours intérieures des bâtiments complète un parcours muséographique transversal.

Le béton s'est imposé pour sa capacité à créer des surfaces continues complexes en termes d'enveloppe ou de structure. Les variations formelles qu'il autorise font écho à l'évolution du vivant et à la biologie moderne.

Ce matériau vaut aussi par la relation qu'il entretient avec la pierre des bâtiments existants sur lesquels le projet se greffe dans une confrontation de matériaux massifs et stables face à la course du temps. Dans le jeu dialectique qui s'instaure entre l'architecture du XIXe siècle et celle d'aujourd'hui, la pierre, appareillée, s'exprime dans l'accumulation verticale d'éléments et le béton moulé dans la continuité et la déformation. L'articulation programmatique des bâtiments s'exprime par cette symbiose de formes et de matériaux.

Nominé Guillaume Prolonge Musée d'histoire naturelle, Strasbourg INSA de Strasbourg.Directeur d'études : Alexis Meier Nominé Guillaume Prolonge Musée d'histoire naturelle, Strasbourg INSA de Strasbourg.Directeur d'études : Alexis Meier Nominé Guillaume Prolonge Musée d'histoire naturelle, Strasbourg INSA de Strasbourg.Directeur d'études : Alexis Meier Nominé Guillaume Prolonge Musée d'histoire naturelle, Strasbourg INSA de Strasbourg.Directeur d'études : Alexis Meier Nominé Guillaume Prolonge Musée d'histoire naturelle, Strasbourg INSA de Strasbourg.Directeur d'études : Alexis Meier Nominé Guillaume Prolonge Musée d'histoire naturelle, Strasbourg INSA de Strasbourg.Directeur d'études : Alexis Meier

Une marque

Groupe Moniteur Infopro Digital