«Notre travail, c'est de créer de l'inattendu», Craig Dykers et Kjetil Trædal Thorsen, agence Snøhetta

Zoom sur l'image «Notre travail, c'est de créer de l'inattendu», Craig Dykers et Kjetil Trædal Thorsen, agence Snøhetta
© © BJORNAR OVREBO / LE MONITEUR - L’Américain Craig Dykers (à gauche) et le Norvégien Kjetil Trædal Thorsen ont créé l’agence Snøhetta en 1989.

Articles Liés

H2O et Snohetta à l'abordage du musée de la Marine

La nouvelle ère du privé à Paris Rive Gauche

L'épopée Paris Rive Gauche - Livre

Alors que le nouveau siège parisien du journal Le Monde s'achève dans la ZAC Paris Rive gauche, la journaliste du Moniteur Marie-Douce Albert a rencontré ses architectes, les fondateurs de l'agence Snøhetta, à Oslo. Les Norvégiens revendiquent le caractère altruiste de leurs projets. Une interview à retrouver en intégralité sur LeMoniteur.fr.

Le Moniteur: Sur quelles valeurs avez-vous fondé Snøhetta en 1989 ?

 

Kjetil Trædal Thorsen : La plupart des principes que nous défendions il y a trente ans sont toujours au cœur de notre travail. Au commencement était surtout l'idée de mêler l'architecture avec le paysage. Nous en avions assez de voir toute l'attention portée aux objets. Le paysage était le parent pauvre des projets. Nous voulions voir comment ces deux disciplines pouvaient s'enrichir mutuellement.

 

Y parvenir nous a pris longtemps mais la manifestation la plus aboutie de cette réflexion est l'opéra d'Oslo, achevé en 2008 : les typologies architecturales y ont été redéfinies puisque le bâtiment allie un équipement artistique haut de gamme et un vaste espace public grâce à sa toiture accessible à tous.

 

Craig Dykers : Dans ce cas, la relation entre architecture et paysage prend une dimension métaphorique.

 

Mais notre travail porte beaucoup sur l'emprunt direct à des éléments de paysage, comme la végétation, dans un objectif de durabilité. Par exemple, créer un toit végétalisé peut avoir un impact qui dépasse, et de loin, le bâtiment lui-même parce qu'il génère un habitat pour les populations d'abeilles ou d'oiseaux.

 

K. T. T. : L'architecture peut devenir un support du milieu local. En France, pour le centre international de l'art pariétal de Lascaux [le bâtiment qui abrite une réplique de la célèbre grotte, inauguré en 2016 à Montignac (Dordogne), NDLR], comme le bâtiment se prolonge jusqu'à atteindre le sol, il ne s'agit pas que d'une toiture plantée mais d'une partie intégrante de l'habitat naturel.

 

Très tôt, le sujet du développement durable vous a donc intéressés…

 

C. D. : En effet. Avant même que ce terme existe !

 

K. T. T. : Nos bâtiments, toutefois, ne s'exclament pas : «Oh, regardez comme nous sommes durables !» Certains expriment leur intérêt pour ce sujet en affichant la machinerie environnementale, les tripes vertes de leurs réalisations. C'est un premier pas mais nous souhaitons que ces idées trouvent aussi leur juste place dans la conception. Le résultat final doit fonctionner...

 

Propos recueillis par Marie-Douce Albert

 

 

Réagissez à cet article

Saisissez le code de sécurité*

Saisir le code

*Informations obligatoires

Tente Superpausée, Collectif Vous, Ploemel (Morbihan), un espace détente sur trampolines de bateau

Bel été

31/07/2020

300 La rédaction d’AMC vous souhaite un bel été et vous donne rendez-vous en septembre pour de nouvelles actualités. D’ici là, inscrivez-vous pour recevoir les newsletters thématisées du mois d’août (les expositions et les livres à ne pas manquer, une sélection de réalisations...). Et n’oubliez pas de […]

Ecole polyvalente de 12 classes et multi-accueil petite enfance, Paris XVIIIe arr., TOA architectes

Coup d'œil sur Chapelle international #4: grandir […]

31/07/2020

300 Vaste opération de requalification de fonciers ferroviaires menée par Espaces Ferroviaires dans le XVIIIe arrondissement de Paris, sous la houlette de l'AUC, le nouveau quartier Chapelle international devrait accueillir d’ici 2023, 3000 nouveaux habitants et 3000 salariés dans un quartier mixte […]

La paysagiste Jacqueline Osty, Grand Prix de l'urbanisme 2020

Jacqueline Osty, la paysagiste faiseuse de ville, […]

30/07/2020

300 Le Grand Prix de l’urbanisme 2020 est décerné à la paysagiste Jacqueline Osty. La distinction, attribuée par le ministère de la Transition écologique aux professionnels de l'aménagement du territoire pour leur participation à faire progresser la fabrique urbaine, lui sera officiellement remise à la […]

310 Logements familiaux et étudiants, Ignacio Prego architectures, Paris XVIIIe arr.

Coup d'œil sur Chapelle international #3: mixité […]

30/07/2020

300 Vaste opération de requalification de fonciers ferroviaires menée par Espaces Ferroviaires dans le XVIIIe arrondissement de Paris, sous la houlette de l'AUC, le nouveau quartier Chapelle international devrait accueillir d’ici 2023, 3000 nouveaux habitants et 3000 salariés dans un quartier mixte […]

Le quartier Chapelle international en chantier, Paris XVIIIe arr., AUC urbaniste

Coup d'œil sur Chapelle international #1: l'AUC […]

29/07/2020

300 Vaste opération de requalification de fonciers ferroviaires menée par Espaces Ferroviaires dans le XVIIIe arrondissement de Paris, le nouveau quartier Chapelle international devrait accueillir d’ici 2023, 3000 nouveaux habitants et 3000 salariés dans un quartier mixte comprenant logements, bureaux […]

Hôtel Logistique et équipements publics, Paris XVIIIe arr., A.26 architectures

Coup d'œil sur Chapelle international #2: 400 […]

29/07/2020

300 Vaste opération de requalification de fonciers ferroviaires menée par Espaces Ferroviaires dans le XVIIIe arrondissement de Paris, le nouveau quartier Chapelle international devrait accueillir d’ici 2023, 3000 nouveaux habitants et 3000 salariés dans un quartier mixte comprenant logements, bureaux […]

Une marque

Groupe Moniteur Infopro Digital