"Où passent-elles les jeunes diplômées talentueuses?", Nicolas Dorval-Bory, architecte

Pour lire l'intégralité de cet article, testez gratuitement AMC - édition Abonné

Articles Liés

Les femmes dans l'architecture

10 chiffres sur la place des femmes dans l'architecture

Parité dans l'architecture: les hommes n'ont pas conscience des inégalités

Alors que la place des femmes architectes dans la profession est encore à valoriser, l'architecte Nicolas Dorval-Bory s'interroge sur les modalités d'action qui s'offrent au monde de l'architecture pour viser la parité.

 

 

 

On Wed, Feb 3, 2021 at 5:41 PM Nicolas Dorval-Bory <@fr> wrote:

 

Chère Léa,

 

J'espère que tu vas bien.

 

Je me permets de partager une réflexion avec toi, car je pense ne pas être le seul à être choqué par les deux listes que je te soumets et que tu connais bien :

 

Marion, Léa, Luna, Léa, [...]

Réagissez à cet article

Saisissez le code de sécurité*

Saisir le code

*Informations obligatoires

  • Le 29/04/2021 à 11h53

    ce n'est pas PFLANDRIN qui va relever le niveau des ENSA. Le commentaire est truffé d'erreurs historiques et statistiques !!!

  • Le 26/03/2021 à 16h30

    PFLANDRIN, commentaire affligeant. Devrait être censuré. Si vous êtes archi, on comprend mieux les questionnements de cet article

  • Le 16/03/2021 à 10h19

    Félicitation pour ce texte que j'approuve totalement. Il est plus que temps de mettre le sujet sur la table.

  • Le 13/03/2021 à 19h24

    Otez-moi d'un doute : on veut des architectes prises pour leurs compétences ou l'on veut des architectes prises parce qu'elles sont femmes ?

  • Le 13/03/2021 à 14h37

    Sujet évidement fondamental,car il interroge de manière la plus intime, l'héritage de la profession d'architecte, sa structuration, ses modes de fonctionnement, l'image collective qu'elle projette, pour comprendre pourquoi autant de femmes qui ont suivi brillement leurs études d'architectures ont effectivement autant de mal à trouver leur place dans cette profession qui reste de manière objective encore sous forte domination masculine. L'association MémO, que j'ai co-fondé avec un certain nombres de consoeurs travaille depuis pus de cinq ans sur cette question. Léa et Nicolas y sont les bienvenus! Anne Labroille Co-fondatrice de MéMO et nouvelle élue au CROAIF pour porter ce sujet au sein de l'ordre des architectes.

  • Le 13/03/2021 à 10h28

    Historiquement la profession a plutôt été masculine, mais est-ce un constat qui doit susciter un choc ? Des professions sont majoritairement masculines et d’autres féminines. Les trois quarts des agriculteurs sont des hommes. Faut-il imposer une équivalence d’hommes et femmes chez les agriculteurs ? Au 1er janvier 2019, il y avait 86,6% de femmes et 13,4% d’hommes chez les infirmiers. C’est une profession plutôt féminine et pourtant les conditions d’accès à la profession sont les mêmes pour tous. L’égalité entre les hommes et les femmes existe dans le droit. A lire votre papier j’ai l’impression de voir les byzantins réfléchir sur le sexe des anges. Il y a tellement d’autres sujets qui me semblent mériter d’être pris à bras le corps. Prenons un exemple : aujourd’hui dans les écoles d’architecture, il suffit d’être « moyen » (traduction : avoir 10) pour valider son semestre. Personnellement, ça me pose question : je vois des gens sortir des écoles d’architecture avec un niveau master mais être incapable d’écrire 5 lignes dans leur langue maternelle sans faire de faute d’orthographe. Je ne parle même pas du vocabulaire ou de la syntaxe c’est une bataille perdue d’avance. Certains sont sans culture architecturale mais ça ne les dérange pas, je ne parle même pas de la culture générale. L’ENSA -où j’ai fait mes études- communiquait à n’en plus finir sur le score obtenu par les étudiants au TOEIC, démontrant le haut niveau acquis par ces derniers pendant leurs études. Personnellement, je me permets d’avoir un doute certain. Voilà un sujet qui par exemple mériterait un audit sur la formation en architecture. Et il y en a d’autres : l’organisation de la profession, l’organisation des entreprises d’architectures, etc. Là j’imagine que vous serez choqué mais je vous rappelle tout de même qu’il n’a jamais été bon signe pour une profession de voir une féminisation massive.

  • Le 13/03/2021 à 10h26

    M. Dorval-Bory, En préambule, je pense que tout ce que je vais vous dire ici va vous paraître choquant. Mais je vous avoue que j’ai été atterré, à tel point que j’ai du m’arrêter plusieurs fois pendant la lecture tellement le raisonnement était déplorable du début à la fin, je lui reconnaît au moins cette constance. Je passe sur le « choc » de la proportion homme/femme au palmarès des AJAP ; j’avais supposé –naïvement certes– que leur nomination était le résultat de leur travail et non pas à leur sexe. Mais ne nous attardons pas. Ce point de vue cherche à défendre l’idée de la mise en place d’une discrimination positive pour les femmes dans la sélection des AJAP. On peut utiliser tous les adjectifs de notre langue, une discrimination reste une discrimination. Avez-vous réfléchis deux secondes à ce que vous proposez ? Un malus pour les hommes au nom de l’égalité homme/femme ? Vous nous indiquez que votre proposition a reçu un accueil mitigé. Mais c’est scandaleux votre proposition (comme si les femmes avaient besoin d’un bonus pour accéder à un palmarès).

Voir tous les commentaires (7)
Argyroglo Martin - La Courneuve - Cité des 4000 - 40 X 50 - Tirage 5:30

La photo d'archi s'engage : vente d'œuvres au […]

01/07/2022

300 Ce samedi 2 juillet 2022, l'association Photographes et Architecture et la Galerie d'architecture organisent à Paris, une vente de tirages au profit des populations ukrainiennes. Les photographes de l'architecture se mobilisent pour l'Ukraine. Ce samedi 2 juillet 2022, l’association Photographes et […]

PHOTO - 28011_1645183_k3_k1_3793506.jpg

S'ancrer dans le paysage : un centre technique […]

30/06/2022

300 Conçu par l'agence grenobloise Brenas Doucerain, ce centre technique multifonctionnel s'intègre dans le grand paysage isérois en s'inspirant des bâtisses agricoles. Il fabrique une architecture située, magnifiant sans emphase des matériaux à faible impact environnemental. A forte dominante […]

PHOTO - 28011_1644869_k3_k1_3792535.jpg

Une ferme devenue équipement culturel dans le […]

29/06/2022

300 Dans un petit village du Nord, l'architecte Pierre Audat et l'agence KLV2D transforment cet ancien corps de ferme archétypale en équipement culturel. L'intervention affirme une écriture contemporaine qui n'écrase pas, mais souligne les qualités simples de l'existant. A Ennevelin (Nord), La Marque […]

Projet de réaménagement des abords de Notre-Dame de Paris, Bas Smets, Grau, Neufville-Gayet, vue aérienne du parvis

Bas Smets, Grau et Neufville-Gayet au chevet de […]

28/06/2022

300 C’est l’équipe menée par le paysagiste Bas Smets, et composée notamment des urbanistes de GRAU et de l’agence d’architecture Neufville-Gayet, qui a été choisie pour reaménager le parvis de Notre-Dame de Paris. À l'issu d'un dialogue compétitif entamé à l'automne 2021, qui permis à quatre équipes […]

PHOTO - 28011_1644917_k3_k1_3792654.jpg

Travelling sur l'Adour, un cinéma à Biarritz par […]

28/06/2022

300 L'architecte Farid Azib réhabilite et étend un cinéma à Biarritz, offrant à l'équipement une nouvelle façade manifeste et des terrasses ouvertes sur l'Adour. À Biarritz, le volume vide d'un ancien garage en bord d'Adour accueille la troisième salle du cinéma l'Atalante, qui profite de l'opération […]

PHOTO - 28011_1644872_k4_k1_3792567.jpg

À Niort, une usine devenue office de tourisme, par […]

27/06/2022

300 À Niort (Deux-Sèvres), l'ancien séchoir de l'usine de chamoiserie et ganterie Boinot fermée en 2005, devient un office du tourisme sous la houlette de Phytolab et Franklin Azzi. Le site, de 25 000 m2, doit son nom à l'ancienne usine de chamoiserie et ganterie Boinot, fermée en 2005. Dix ans plus […]

Une marque

Groupe Moniteur Infopro Digital