DOSSIER

"Paris doit être le hub mondial de l'économie de l'innovation", Jean-Louis Missika, adjoint à la maire de Paris, chargé de l’urbanisme et de l’architecture

Zoom sur l'image Paris doit être le hub mondial de l'économie de l'innovation, Jean-Louis Missika, adjoint à la maire de Paris, chargé de l’urbanisme et de l’architecture
© Mario FOURMY - Jean-Louis Missika, adjoint à la maire de Paris, chargé de l’urbanisme, de l’architecture, du projet du Grand Paris, du développement économique et de l’attractivité

Articles Liés

Réinventer Paris: un nouveau modèle pour fabriquer la ville?

Réinventer Paris : les lauréats

Interrogé après l'annonce des lauréats de l'appel à projets urbains Réinventer Paris, une procédure iconoclaste dont il est l'instigateur, Jean-Louis Missika, adjoint à la maire de Paris chargé de l’urbanisme et de l’architecture, livre sa vision de l'innovation dans le monde de la construction.

"Si l’on considère qu’un concours d’architecture vise à la création d’une forme, d’un contenant, alors Réinventer Paris est plus que cela puisqu’il ambitionne de définir des usages, de s’engager aussi sur le contenu d’un projet immobilier. Cet appel à projets urbains innovants est, selon nous, une procédure qui permet cette double maîtrise. Elle se situe dans la continuité des actions menées lorsque, sous la précédente mandature, j’étais adjoint au maire chargé de l’innovation et de la recherche. Pour dynamiser l’écosystème francilien de l’innovation, nous avions imaginé plusieurs dispositifs permettant d’identifier des espaces, publics ou privés, à mettre à la disposition d’entreprises en quête de lieux pour expérimenter. Je n’ai pas peur de dire que tout doit être innovant à Paris. La capitale doit être le hub mondial de l’économie de l’innovation, et les bâtiments qui s’y construisent doivent être destinés à cela. Dès lors, comment favoriser l’expérimentation dans le domaine de l’architecture et de l’urbanisme, dans une économie immobilière plus habituée à la reproduction? Notre réponse: en mettant le foncier de la ville à disposition, par une procédure de cession privilégiant les ambitions innovantes du candidat plutôt que ses atouts financiers, en jugeant celui-ci sur un critère qualitatif plutôt que quantitatif. La preuve que cela fonctionne est là, il faut maintenant injecter un peu de Réinventer Paris dans la commande publique et dans les ZAC, notamment pour réussir à mettre en œuvre la mixité fonctionnelle. Bien sûr, la procédure peut être améliorée et il est légitime que certains pensent qu’on en a trop demandé. Nous étions, nous aussi, en terrain inconnu. Réinventer Paris a révolutionné l’organisation de la direction de l’urbanisme en décloisonnant ses services, qui ont fait un travail de fond pour choisir les meilleures innovations. Il y avait, au sein de cette direction, un chef de projet pour chaque site; ils continueront à suivre les lauréats, pour accompagner le développement de l’innovation promise."

Réagissez à cet article

Saisissez le code de sécurité*

Saisir le code

*Informations obligatoires

Une marque

Groupe Moniteur Infopro Digital

Les cookies assurent le bon fonctionnnement de nos sites et services. En utilisant ces derniers, vous acceptez l’utilisation des cookies.

OK

En savoir plus