Paul Chemetov « La monumentalité semblait, pour nous, une évidence »

Zoom sur l'image Paul Chemetov « La monumentalité semblait, pour nous, une évidence »
© Brigitte Lacombe - PHOTO - 014_Image69142.jpg

À gauche. Paul Chemetov.

Pour lire l'intégralité de cet article, testez gratuitement AMC - édition Abonné

L'Atelier d'architecture et d'urbanisme (AUA) a initié entre les années 1960 et 1980 une démarche pluridisciplinaire de la pratique urbaine et architecturale. Créé par Jacques Allégret, l'AUA qui a vu passer dans ses rangs une centaine de professionnels - notamment Paul Chemetov, Henri Ciriani ou Michel Corajoud - a marqué une génération de maîtres d'œuvre par son engagement social et politique. À l'occasion de l'exposition rétrospective qui lui est consacrée à la Cité de l'architecture et du patrimoine du 30 octobre 2015 au 29 février 2016, Paul Chemetov rappelle ici quelles ont été les particularités de cet « atelier » hors du commun et le contexte politique et économique dans lequel il a évolué.

Le hasard place l'exposition consacrée à l'AUA à la suite des célébrations du cinquantenaire de la mort de Le Corbusier. Or, il y a cinquante ans, l'AUA recevait (avec l'Atelier de Montrouge et l'agence Salier-Courtois-Lajus-Sadirac) le prix du Cercle d'études architecturales. On imagine qu'il était pour vous grand temps que soit mis en valeur le travail de l'AUA, fondé en 1960, en pleine crise des CIAM ?

Oui, en effet, les choses ont pris du temps : le projet remonte à 1995. L'initiative était alors venue du Centre Pompidou et elle n'a pas abouti, aussi pour des raisons propres à l'AUA. Il était probablement trop tôt, nous étions alors quasiment tous en activité, chacun sur sa lancée et cela rendait difficile ce travail rétrospectif. L'AUA sous sa forme originelle, une coopérative de moyens, n'était dissout que depuis dix ans. Je suis convaincu qu'on ne peut comprendre l'AUA sans avoir pleinement à l'esprit le contexte des Trente [...]

Découvrez tous les articles de ce numéro Consultez les archives 2020 de AMC
Argyroglo Martin - La Courneuve - Cité des 4000 - 40 X 50 - Tirage 5:30

La photo d'archi s'engage : vente d'œuvres au […]

01/07/2022

300 Ce samedi 2 juillet 2022, l'association Photographes et Architecture et la Galerie d'architecture organisent à Paris, une vente de tirages au profit des populations ukrainiennes. Les photographes de l'architecture se mobilisent pour l'Ukraine. Ce samedi 2 juillet 2022, l’association Photographes et […]

PHOTO - 28011_1645183_k3_k1_3793506.jpg

S'ancrer dans le paysage : un centre technique […]

30/06/2022

300 Conçu par l'agence grenobloise Brenas Doucerain, ce centre technique multifonctionnel s'intègre dans le grand paysage isérois en s'inspirant des bâtisses agricoles. Il fabrique une architecture située, magnifiant sans emphase des matériaux à faible impact environnemental. A forte dominante […]

PHOTO - 28011_1644869_k3_k1_3792535.jpg

Une ferme devenue équipement culturel dans le […]

29/06/2022

300 Dans un petit village du Nord, l'architecte Pierre Audat et l'agence KLV2D transforment cet ancien corps de ferme archétypale en équipement culturel. L'intervention affirme une écriture contemporaine qui n'écrase pas, mais souligne les qualités simples de l'existant. A Ennevelin (Nord), La Marque […]

Projet de réaménagement des abords de Notre-Dame de Paris, Bas Smets, Grau, Neufville-Gayet, vue aérienne du parvis

Bas Smets, Grau et Neufville-Gayet au chevet de […]

28/06/2022

300 C’est l’équipe menée par le paysagiste Bas Smets, et composée notamment des urbanistes de GRAU et de l’agence d’architecture Neufville-Gayet, qui a été choisie pour reaménager le parvis de Notre-Dame de Paris. À l'issu d'un dialogue compétitif entamé à l'automne 2021, qui permis à quatre équipes […]

PHOTO - 28011_1644917_k3_k1_3792654.jpg

Travelling sur l'Adour, un cinéma à Biarritz par […]

28/06/2022

300 L'architecte Farid Azib réhabilite et étend un cinéma à Biarritz, offrant à l'équipement une nouvelle façade manifeste et des terrasses ouvertes sur l'Adour. À Biarritz, le volume vide d'un ancien garage en bord d'Adour accueille la troisième salle du cinéma l'Atalante, qui profite de l'opération […]

PHOTO - 28011_1644872_k4_k1_3792567.jpg

À Niort, une usine devenue office de tourisme, par […]

27/06/2022

300 À Niort (Deux-Sèvres), l'ancien séchoir de l'usine de chamoiserie et ganterie Boinot fermée en 2005, devient un office du tourisme sous la houlette de Phytolab et Franklin Azzi. Le site, de 25 000 m2, doit son nom à l'ancienne usine de chamoiserie et ganterie Boinot, fermée en 2005. Dix ans plus […]

Une marque

Groupe Moniteur Infopro Digital