Paulo Mendes da Rocha (1928-2021)

Zoom sur l'image Paulo Mendes da Rocha (1928-2021)
© Paulo Mendes da Rocha - Paulo Mendes da Rocha

Articles Liés

Dans les archives d'AMC: Paulo Mendes da Rocha, l'école Paulista

Mendes da Rocha Pritzker Prize

Paulo Mendes da Rocha: portrait du Lion d’or 2016

Même s'il a peu construit en dehors de son pays natal, le Brésil, Paulo Mendes da Rocha était une figure internationale respectée, dont la portée plastique et sociale de l'œuvre lui a valu les plus hautes distinctions. L'architecte est décédé à l'âge de 92 ans, à Sao Paulo.

Né en 1928 à Vitória, dans l'État d'Espirito Santo au Brésil, Paulo Mendes da Rocha commence sa carrière dans les années 1950, marquant d'emblée son appartenance à l’école pauliste, tendance brutaliste, où matériaux bruts et géométries épurées visent à exalter la dimension esthétique de l’architecture. Dans les années 1960, Mendes da Rocha collabore avec Vilanova Artigas sur plusieurs projets et devient son assistant à l'université de Sao Paulo. Cet architecte charismatique aura une influence déterminante sur son travail. A partir de 1968, la production de Paulo Mendes da Rocha concerne la réalisation de maisons privées et de quelques immeubles d’habitation à Sao Paulo, mais également des bâtiments dans le domaine sportif et culturel qui forgeront sa renommée internationale. Lauréat en 2006 du prix Pritzker, Paulo Mendes da Rocha a, contrairement à son compatriote Oscar Niemeyer, peu construit en dehors du Brésil. L’architecte a néanmoins développé une œuvre forte et singulière, tant dans sa pratique architecturale qu’à travers son enseignement, s'efforçant d’atteindre un idéal de modernité, en faisant de la technique un véritable moyen d’émancipation.

Atemporalité de l'architecture

Parmi les projets les plus connus de cette figure du modernisme brésilien, le stade Serra Dourada à Goiania (1973), ou encore le Musée brésilien de la sculpture (MuBe) réalisé à Sao Paulo (1988). Son projet le plus personnel, celui de sa propre maison (1964-66), un prisme de béton surélevé par quatre poteaux et fondu dans la jungle, mène à leur paroxysme tant l'esthétique que l'éthique de l'école paulista. Le béton nu est omniprésent, exposant sa texture sur la structure, le plafond et le mobilier intégré. Une note de chaleur est apportée par l'utilisation du bois sur les portes et pour le parquet, et en stores vénitiens sur les cloisons séparant des chambres du bureau. Dans cet environnement austère où la géométrie du mobilier est immuable, l'orchestration de l'apport de lumière est essentielle, le plan libre favorise la vie collective. Pour Mendes da Rocha, chaque projet de maison individuelle est en réalité l'occasion de transformer la cellule monofamiliale en un lieu d'échanges sociaux. À l'étranger, on lui doit le pavillon brésilien de l’Exposition universelle d’Osaka de 1969. Peu de temps après, il est également l’un des finalistes du concours pour la réalisation du centre Pompidou à Paris. Il signera enfin, en 2015, le nouveau Musée national des Carrosses de Lisbonne, parallélépipède immaculé surélevé sur 14 piliers de béton circulaires, accompagné d'un volume suspendu dans une structure sculpturale. Cet édifice affirme ses filiations modernistes tout en se jouant d'une géométrie très contemporaine, faite de tirants d'acier et de grands murs rideaux. L'ensemble construit, sur les rives du Tage, cette atemporalité de l'architecture caractéristique de l'œuvre de Paulo Mendes da Rocha. Lauréat du Lion d'or à l'occasion de la 15e Biennale d'architecture de Venise en 2016, l'architecte a également été distingué la même année, lors de la 28e édition du Praemium Imperiale.

Réagissez à cet article

Saisissez le code de sécurité*

Saisir le code

*Informations obligatoires

Meubles en acier de Jean Garçon : table, chauffeuse avec coussins en peau de vachette, cache-pot sur roulettes, tabouret, une des deux tables basses  peut faire office de banc, vers 1966. Photographie Jacques Primois.

Jean Garçon, un créateur des Trente Glorieuses à […]

18/06/2021

300 Un livre et une exposition rendent hommage à Jean Garçon (1928-2011), un créateur des Trente Glorieuses aux talents multiples qui s’est notamment illustré dans la conception de meubles en acier au graphisme minimal. Une double actualité qui remet en lumière une œuvre restée trop longtemps […]

Abonnés AMC

Usine de R&D, FREAKS, Lamotte-Beuvron (41)

Pour Sammode, FREAKS redonne vie au hangar […]

17/06/2021

300 L'entreprise française de tubes lumineux industriels Sammode a inauguré son troisième site de production, destiné à la R&D : un hangar de zone d'activité réhabilité par Freaks, en périphérie de Lamotte-Beuvron (Loir-et-Cher). Pour revaloriser cette architecture périurbaine sans qualité apparente, […]

Abonnés AMC

Pavillon des Pays-Bas - Who is We ? - 17ème biennale d'architecture de Venise

Venise 2021, le top 10 de la rédac #10 : Au […]

17/06/2021

300 À la question « Comment vivrons-nous ensemble ?», thème général de la 17ème biennale d’architecture de Venise, les Pays-Bas répondent par une contre-question : « Qui est-ce « nous » ? ». Leur contribution, conçue par l’architecte Afaina de Jong et l’artiste Debra Solomon avec le Het Nieuwe […]

Abonnés AMC

L'architecte Denise Scott-Brown à Las Vegas (1968) (extrait de la photographie originale)

"Il faut faire tomber le mythe d'écoles […]

16/06/2021

300 D'après le collectif Architoo, composés d'une quarantaine d'enseignantes et d'enseignants des écoles d'architecture et de paysage françaises, la situation ne s'améliore pas en faveur de l'égalité des genres et de la diversité dans leur établissements. Pire, ces questions ne seraient pas légitimes […]

Architoo, écoles d'architecture et de paysage : l'égalité, maintenant !

Architoo, écoles d'architecture et de paysage : […]

16/06/2021

300 Créé en 2020 par une quarantaine d'enseignantes et d'enseignants des écoles d'architecture et de paysage, le collectif Architoo dénonce dans un manifeste la persistance des pratiques discriminatoires et les violences de genre dans leurs établissements. Le texte réclame de l'administration et de tout […]

Abonnés AMC

PHOTO - 25413_1500560_k7_k1_3471957.jpg

Offrir la science au regard, l'Imredd par Marc […]

15/06/2021

300 Au cœur de la ZAC Méridia, le bâtiment compact de l'Institut méditerranéen du risque, de l'environnement et du développement durable (Imredd) conçu par Marc Barani apparaît dans la blancheur opalescente des lames de verre qui habillent ses façades. A l'intérieur, de grands volumes creusés mettent en […]

Une marque

Groupe Moniteur Infopro Digital