Pleins feux sur le rouge - Livre

Zoom sur l'image Pleins feux sur le rouge - Livre
© Editions Phaidon - ROUGE, ARCHITECTURE MONOCHROME, Stella Paul

Articles Liés

L'encyclopédie de Rem Koolhaas

Le feuilleton de l'UAM - Livre

François Chaslin règle ses comptes - Livre

Si la couleur semble signer son grand retour en architecture, c'est l'extraordinaire pluralité du rouge qui fait le sujet de l'ouvrage de Stella Paul. L'auteure y a sélectionné 150 bâtiments monochromes qui montrent que des structures primaires aux créations actuelles, le rouge apparaît à la fois comme l'une des couleurs les plus traditionnelles et les plus avant-gardistes du monde construit.

Pour les bâtisseurs, le rouge est protéiforme et il leur donne la possibilité d'exprimer des idées, une technologie, une identité et des goûts culturels. Issu de la terre, il peut se faire discret et n'a pas toujours besoin d'être éclatant. A l'instar de la brique inventée par les Romains qui, des maisons particulières aux grands parcs et aux édifices publics contemporains, est devenue, sur toute la planète, le premier matériau de construction fait de la main de l'homme. Selon l'époque ou le lieu, les plâtres, les peintures ou le grès habillent les quartiers et même des villes entières d'une teinte rougeâtre, dont les architectes s'inspireront ou joueront de contraste par la suite. Certains édifices renvoient parfois simplement à leur décor naturel et des matériaux rouges inédits ont fait leur apparition, avec des palettes variées, de l'intense au subtil: l'acier prérouillé, le zinc teinté, le béton pigmenté, les laques, les résines pailletées, les leds ou les nouveaux polymères. De nombreuses réalisations présentées dans l'ouvrage Rouge, architecture monochrome -la plupart récentes- soulignent la puissance métaphorique du rouge, qui s'y exprime avec une étrange clarté et richesse. De Jean Nouvel à Ron Arad, d'Odile Decq à Toyo Ito ou de MVRDV à Souto de Moura, nombreux sont ceux à y avoir recours, à en user, voire à en abuser.

 

 

  • ROUGE, ARCHITECTURE MONOCHROME, Stella Paul, Editions Phaidon, 224 p., 175 ill., 2018, 39,95 €.

Réagissez à cet article

Saisissez le code de sécurité*

Saisir le code

*Informations obligatoires

Une marque

Groupe Moniteur Infopro Digital