DOSSIER

PREMIÈRE ŒUVRE 2012 / NOMMÉ - RAPHAËL GABRION - 49 LOGEMENTS SOCIAUX

Zoom sur l'image PREMIÈRE ŒUVRE 2012 / NOMMÉ - RAPHAËL GABRION - 49 LOGEMENTS SOCIAUX
© Julien Lanoo - 49 logements sociaux, Raphaël Gabrion, Cesson, nommé à la Première œuvre 2012 : vue générale

Articles Liés

PRIX D'ARCHITECTURE DU MONITEUR 2012 : BÂTIMENTS NOMINÉS AU PRIX DE LA PREMIÈRE ŒUVRE

PREMIÈRE ŒUVRE 2013 / NOMINÉ - BENJAMIN GAUTHIER - 6 LOGEMENTS SOCIAUX

ÉQUERRE D'ARGENT 2013 / MENTION - ATELIER SERAJI - 74 LOGEMENTS SOCIAUX

En abordant la question du périurbain sous l’angle du paysage, cette opération évite l’écueil d’une organisation spatiale centrée sur la voiture, dispositif répandu dans les quartiers résidentiels qui l’entourent. Profitant de la proximité d’une gare RER, c’est le piéton qui, grâce à un traitement soigné des espaces publics, prend les devants pour constituer le principal vis-à-vis des 49 logements regroupés en trois bandes. Bâtie sur un ancien terrain agricole encaissé de 7 700 m2, l’opération développe une typologie alliant maisons individuelles accolées (T5 et T4 en duplex ou triplex) et petits collectifs (T2 et T3 superposés). Simple et efficace, cet assemblage parallèle à un mail piéton offre un skyline urbain peu commun dans ce territoire dilaté entre ville et campagne. Les deux « sentes », voies de circulations plantées s’immisçant entre les bandes bâties, sont reliées par cinq passages publics glissés dans le creux des circulations verticales extérieures des collectifs. À l’intérieur des logements tous traversants, ce sont les grands volumes (certains séjours atteignent 7 m sous plafond) et leurs ouvertures vers l’extérieur qui priment. Chacun possède son jardin privé, sa terrasse ou son balcon. Enveloppée par la façade en maçonnerie isolée par l’intérieur, une trame régulière de refends béton constitue la structure de l’ensemble. Ce dispositif écarte l’utilisation de rupteurs thermiques, facilite l’assemblage des typologies et a permis à la maîtrise d’ouvrage de faire évoluer la répartition des logements à son gré. Minimaliste et soigné, chaque détail, de la zinguerie aux volets, réalisé avec des produits standard, concourt à l’allure dépouillée de l’opération.

 

Visitez le site de l'architecte : www.raphaelgabrion.com

 

 

 


49 logements sociaux, Raphaël Gabrion, Cesson, nommé à la Première œuvre 2012 : vue d'ensemble

 


49 logements sociaux, Raphaël Gabrion, Cesson, nommé à la Première œuvre 2012 : vue intérieure d'un logement

 

 


49 logements sociaux, Raphaël Gabrion, Cesson, nommé à la Première œuvre 2012 : vue intérieure d'un logement


49 logements sociaux, Raphaël Gabrion, Cesson, nommé à la Première œuvre 2012 : plan du RDC

 


49 logements sociaux, Raphaël Gabrion, Cesson, nommé à la Première œuvre 2012 : plans des F4 et F5 en duplex
 

 

  • Lieu : Cesson, Seine-et-Marne
  • Maîtrise d’ouvrage : Résidence urbaine de France
  • Maîtrise d'oeuvre : Raphaël Gabrion architectures ; Emma Blanc, paysagiste ; Y-Ingéniérie, BET TCE
  • Surface : 3 860 m2 Shon et 3 500 m2 de jardin
  • Coût : 5,9 M€ HT
  •  

 

 

 

Réagissez à cet article

Saisissez le code de sécurité*

Saisir le code

*Informations obligatoires

Une marque

Groupe Moniteur Infopro Digital

Les cookies assurent le bon fonctionnnement de nos sites et services. En utilisant ces derniers, vous acceptez l’utilisation des cookies.

OK

En savoir plus