DOSSIER

PREMIÈRE ŒUVRE 2013 / NOMINÉ - AURELIE BARBEY - DEUX MAISONS

Zoom sur l'image PREMIÈRE ŒUVRE 2013 / NOMINÉ - AURELIE BARBEY - DEUX MAISONS
© Aurélie Barbey - Deux maisons, Aurélie Barbey, Calvi, nominé à la Première œuvre 2013 : la "maison des pins"

Articles Liés

PRIX D'ARCHITECTURE DU MONITEUR 2013 : BÂTIMENTS NOMINÉS AU PRIX DE LA PREMIÈRE ŒUVRE

ÉQUERRE D'ARGENT 2013 / LAURÉAT - SANAA - LE LOUVRE-LENS

ÉQUERRE D'ARGENT 2013 / MENTION - BABLED-NOUVET-REYNAUD - 20 LOGEMENTS SOCIAUX

Construire ces petites maisons de vacances - 200 m2 à elles deux - pour deux sœurs a pris sept ans, un processus long en partie imposé par le site. Proche des limites de Calvi, le terrain est éloigné de la densité du centre-ville. Une situation périurbaine qui présente un panorama ininterrompu sur la Méditerranée. L'horizon maritime, mais également la topographie du site, sa géologie marquée de masses granitiques et sa végétation abondante ont façonné l'intervention. Né d'un relevé précis des conditions paysagères, le projet se cale sur les éléments remarquables du terrain (une roche plate, une forêt de pins, un chêne, etc.) pour les intégrer au dispositif d'habitat sans les modifier. Il en résulte une série de folies posées en appui ou à l'abri des objets naturels identifiés. Ces volumes bâtis, qui abritent séparément le séjour/cuisine et les chambres, sont modelés selon les cadrages sur l'horizon. Regroupées en « maisons », les folies forment deux hameaux dont le site assure la cohésion. Aucun cheminement n'est réalisé pour lier les volumes, obligeant ainsi les habitants à arpenter le terrain. La « maison du rocher » (photo du haut), composée d'un bâtiment principal et de trois cabanons, s'organise autour d'une immense roche granitique. Construite sur pilotis, la folie qui abrite le séjour affleure son socle minéral pour en faire sa terrasse naturelle. Sa structure poteaux-dalles brute de décoffrage est sobre mais les menuiseries bois qui lui sont associées confèrent de la préciosité au volume, en contraste avec la minéralité de son assise. La « maison des pins » (photo du bas), située dans un creux du terrain, est constituée d'un volume bas et d'une tourelle abritant les chambres. Articulée autour d'une terrasse en platelage de bois, la composition s'ouvre vers la mer. Les constructions, réalisées en parpaing avec enduit ciment, sont percées selon des cadrages n'offrant à la vue que le ciel et la mer.

 

Visitez le site de l'architecte : www.barbey-architecture.com

 

 

 


Deux maisons, Aurélie Barbey, Calvi, nominé à la Première œuvre 2013 : plan masse de l'opération

 


Deux maisons, Aurélie Barbey, Calvi, nominé à la Première œuvre 2013 : plan de la maison du Rocher

 

Deux maisons, Aurélie Barbey, Calvi, nominé à la Première œuvre 2013 : coupe longitudinale de la maison du Rocher

 

Deux maisons, Aurélie Barbey, Calvi, nominé à la Première œuvre 2013 : plan de la maison des Pins
 

  • Lieu : Calvi, Corse
  • Maîtrise d’ouvrage : privée
  • Maîtrise d'oeuvre : Aurélie Barbey, architecte ; Setib, BET structure ; Paysarchitectures, Gilles Brusset, paysage (maison des pins) ; Marie Thurnauer avec F. Laheurte, designer (maison du rocher)
  • Surface : 200 m2 Shab au total
  • Coût : 320 000 € HT au total

Réagissez à cet article

Saisissez le code de sécurité*

Saisir le code

*Informations obligatoires

Une marque

Groupe Moniteur Infopro Digital

Les cookies assurent le bon fonctionnnement de nos sites et services. En utilisant ces derniers, vous acceptez l’utilisation des cookies.

OK

En savoir plus