DOSSIER

PREMIÈRE ŒUVRE 2013 / NOMINÉ - NOËL DOMINGUEZ - MAISON INDIVIDUELLE

Zoom sur l'image PREMIÈRE ŒUVRE 2013 / NOMINÉ - NOËL DOMINGUEZ - MAISON INDIVIDUELLE
Maison individuelle, Noël Dominguez, Paris 20e, nominé à la Première œuvre 2013 : vue générale

Articles Liés

PRIX D'ARCHITECTURE DU MONITEUR 2013 : BÂTIMENTS NOMINÉS AU PRIX DE LA PREMIÈRE ŒUVRE

PREMIÈRE ŒUVRE 2013 / NOMINÉ - BARRAULT & PRESSACCO - MAISON INDIVIDUELLE

ÉQUERRE D'ARGENT 2013 / LAURÉAT - SANAA - LE LOUVRE-LENS

Bâtir en cœur d'îlot n'est pas aisé, encore plus si la parcelle est au cœur du tissu faubourien hyperdense de Paris. C'est devant près de 200 fenêtres que l'architecte a réalisé cette habitation pour les anciens propriétaires de la maison donnant sur rue à la même adresse. Le projet d'à peine 90 m2 répond donc à différentes exigences : celles du maître d'ouvrage qui quitte son logement pour s'installer au fond de son jardin ; celles des nouveaux propriétaires de la demeure existante située à 10 m du chantier ; enfin celles des centaines de voisins qui disposent de vues sur la nouvelle parcelle. Pour préserver l'intimité et l'ensoleillement de chacun, les architectes ont opté pour une construction compacte au fond de la parcelle. Adossée sur trois côtés, elle se compose de deux volumes en ossature bois. Un choix structurel motivé par l'accès difficile au chantier car les 18 m qui séparent l'espace public du site sont bornés de passages de 1,4 m de large et d'un porche de 2,5 m de hauteur. La structure décomposée en petits modules a pu être acheminée sur le terrain sans grue. Assemblée à la main ou à la poulie, elle a été montée en trois semaines suivant un scénario très précis. Le premier volume est un rectangle bardé de bois. Il abrite le séjour/cuisine au rez-de-chaussée et deux chambres à l'étage. Chacune de ses faces est percée selon les opportunités offertes par les héberges voisines. Le second volume capoté de zinc affiche une géométrie plus complexe. Petit prisme calé sur les pignons voisins, sa découpe permet de minimiser les vues trop frontales. À l'intérieur, la chambre parentale s'apparente à un baldaquin en lévitation dans le ciel parisien. Le petit objet s'intègre avec extrêmement de justesse dans l'existant. Pour preuve, son permis de construire n'a fait l'objet d'aucun recours.

 

Visitez le site de l'architecte : noeldominguez.com

 

 

Maison individuelle, Noël Dominguez, Paris 20e, nominé à la Première œuvre 2013 : vue intérieure de la chambre

 

Maison individuelle, Noël Dominguez, Paris 20e, nominé à la Première œuvre 2013 : vue intérieure du séjour/cuisine

 

Maison individuelle, Noël Dominguez, Paris 20e, nominé à la Première œuvre 2013 : axonométrie éclatée

  • Lieu : Paris 20e
  • Maîtrise d’ouvrage : privée
  • Maîtrise d'oeuvre : NDA - Noël Dominguez architecte ; N. Perifan, BET fondations ; Rialland, BET bois
  • Surface : 90 m2 Shab
  • Coût : 360 000 € TTC

Réagissez à cet article

Saisissez le code de sécurité*

Saisir le code

*Informations obligatoires

Une marque

Groupe Moniteur Infopro Digital

Les cookies assurent le bon fonctionnnement de nos sites et services. En utilisant ces derniers, vous acceptez l’utilisation des cookies.

OK

En savoir plus