Prisons

  • Actualités
Pour lire l'intégralité de cet article, testez gratuitement AMC - édition Abonné

Depuis les années 1980, l'inflation des règles et dispositifs de sécurité a fortement impacté les établissements pénitentiaires, rendant les conditions de vie particulièrement anxiogènes pour les détenus et le personnel. Missionnée par la Direction de l'administration pénitentiaire, l'Agence publique pour l'immobilier de la justice a réalisé il y a quatre ans un audit du programme lancé en 2002, prévoyant la construction de 13 200 cellules, pour en identifier les dysfonctionnements : implantation, plan-masse, matériaux, flux, cellules, tout a été analysé avec l'objectif d'offrir des conditions de détention plus dignes. Les opérations qui sortiront de terre d'ici deux ans (la Santé, Aix-Luynes 2) et le nouveau programme de construction de 3 200 cellules décidé par la garde des Sceaux en 2015 doivent répondre à des attentes plus fortes en matière de qualité architecturale. Même si celle-ci reste étroitement subordonnée aux contraintes sécuritaires, fonctionnelles et budgétaires.

PDF de l'article

Prisons

Depuis les années 1980, l'inflation des règles et dispositifs de sécurité a fortement impacté les établissements pénitentiaires, rendant les conditions de vie particulièrement anxiogènes pour les détenus et le personnel. […]

PHOTO - 059_Image54484.jpg

SCAU Centre pénitentiaire Aix-en-Provence

Le projet du centre pénitentiaire d'Aix-Luynes 2, comptant 735 places, concrétise les mesures d'assouplissement introduites dans les programmes de prison en vue d'obtenir des ambiances moins carcérales. Il importe notamment de […]

PHOTO - 062_Image54769.jpg

Vurpas architectes et AIA Maison d'arrêt de la Santé Paris

L'extrême densité de la maison d'arrêt de la Santé - 2,8 ha pour 800 détenus au terme de la restructuration - rend sa modernisation complexe. Pour autant, cet établissement fait preuve encore de qualités architecturales […]

PHOTO - 056_Image54437.jpg

Les établissements pénitentiaires en quête d'humanisation

Lieu de privation de liberté, une prison fonctionne comme une microsociété, avec ses quartiers d'hébergement, ses espaces dédiés à l'accueil des détenus, à la formation, au travail et au sport, son centre de soins, ses parloirs […]

PHOTO - 060_Image54624.jpg

Sarea/Beaulieu-Imholz Maison d'arrêt Fleury-Mérogis

Depuis treize ans, la réhabilitation de la maison d'arrêt de Fleury-Mérogis bat son plein sous la houlette de sept maîtrises d'œuvre. Avec une capacité théorique de 3 205 places - mais un taux d'occupation de 169 % -, c'est la […]

Une marque

Groupe Moniteur Infopro Digital