Psychédélisme ibérique à la Serpentine Gallery

Zoom sur l'image Psychédélisme ibérique à la Serpentine Gallery
©  Steven Kevin Howson / SelgasCano - Pavillon 2015 de la Serpentine Gallery, SelgasCano Architectes, Londres

 

Événement très attendu chaque été dans les jardins de Kensington à Londres, l’inauguration du pavillon de la Serpentine Gallery aura lieu cette année le 25 juin 2015. Conçu par les architectes espagnols José Selgas et Lucía Cano, la 15e version de la construction éphémère sera visible jusqu’au 18 octobre 2015. Conformément aux règles que s’impose la galerie pour la sélection des concepteurs de son pavillon, celui-ci constituera la première réalisation sur le sol de sa majesté de l’agence SelgasCano fondée en 1998 à Madrid. Les Espagnols – les premiers de cette nationalité à être invités par l’institution – succèdent à l’architecte chilien Smiljan Radic et à une liste de célébrités «pritzkerisées» comme Zaha Hadid, Rem Koolhaas, Herzog & de Meuron ou Jean Nouvel. En lieu et place du galet en fibre de verre conçu par Smiljan Radic en 2014, SelgasCano propose une structure aux formes organiques habillée d’une membrane en double épaisseur d’ETFE translucide et multicolore. Différents points d’entrée et parcours dans la structure seront offerts – dont quelques «couloirs secrets» sillonnant entre les couches intérieures et extérieures de la peau – pour une expérience un brin psychédélique. Julia Peyton-Jones et Hans Ulrich Obrist, codirecteurs de la Serpentine Gallery, expliquent que «la structure de SelgasCano sera une chrysalide à l’intérieure de laquelle la lumière sera diffusée comme à travers des vitraux». Pour concevoir cet espace polyvalent abritant un café et destiné à accueillir de nombreux événements culturels, José Selgas et Lucía Cano ont travaillé sur des éléments simples tels que la transparence, les ombres, la légèreté et la surprise pour proposer une expérience sensible au cœur de la petite architecture: «Chaque entrée permet un voyage spécifique à travers l’espace, caractérisé par la couleur, la lumière et des formes irrégulières, des volumes surprenants.» Rien d’étonnant de la part de ces Espagnols, habitués des matiériaux synthétiques et du travail de la couleur, comme l’ont montré l’incroyable centre des congrès de Carthagène et sa double peau en polycarbonate translucide, qu’ils ont livré en 2011, ou la gigantesque canopée orange, en polycarbonate également, du centre de loisirs à Mérida, en Espagne, achevé la même année.

 

 

 

©  Steven Kevin Howson / SelgasCano - Pavillon 2015 de la Serpentine Gallery, SelgasCano Architectes, Londres

Réagissez à cet article

Saisissez le code de sécurité*

Saisir le code

*Informations obligatoires

Exposition « CONQUÊTES SPATIALES- Où vivrons-nous demain ? »  au CAUE de haute-Savoie.Ambiance privée urbaine Pascal Häusermann et Claude Costy, s.d.

Les visions anticipatrices de Chanéac, Häusermann […]

18/09/2020

300 Au CAUE de Haute-Savoie, à Annecy, l'exposition "Conquêtes spatiales" invite à redécouvrir les travaux des architectes Jean-Louis Chanéac, Pascal Häusermann et Claude Costy en les mettant en perspective avec l'ouvrage du critique d'art et d'architecture Michel Ragon, paru en 1963, "Où vivrons-nous […]

Perraudin architecture, WYSWYG architecture, maison à Montélimar

De pierre et de lumière, une maison dans la Drôme […]

17/09/2020

300 Pierre calcaire brute de sciage, bois local et composition moderne, la maison imaginée dans la Drôme par l'architecte Gilles Perraudin constitue un manifeste de son approche architecturale, attentive aux ressources matérielles disponibles autant qu'aux ambiances qu'elles peuvent générer. Cette […]

RENA DUMAS, Une architecture intérieure.

Rena Dumas de l’intérieur - Livre

17/09/2020

300 Dans cette monographie consacrée à Rena Dumas, grande papesse de l'aménagement intérieur, riche en témoignages et en illustrations, se dessine le portrait d’une femme à la personnalité exceptionnelle, et celui d'une œuvre à part entière que l’on redécouvre. «Rena ne s’est pas simplement occupée des […]

Bas Smets, payagiste

Entretien avec Bas Smets: "Ne pas imiter la […]

16/09/2020

300 Le Bruxellois Bas Smets s’impose parmi les paysagistes européens les plus présents dans l’urbanisme. En France, il livre cette année l’aménagement paysager de la Part-Dieu à Lyon, d’une partie de la dalle de La Défense, du quartier Chapelle international à Paris et, l’an prochain, le jardin de la […]

AMC N°288-289 septembre 2020, couverture

Le numéro de septembre d'AMC est paru

16/09/2020

300 Au sommaire du numéro d'AMC qui vient de paraître (n°288-289 septembre 2020) et disponible en format numérique: un entretien avec le paysagiste belge Bas Smets, une rencontre avec le sociologue Richard Sennett, un dossier sur les logements pavillonnaires, des détails "façades pliées" et une […]

Joly & Loiret, gymnase à Villepreux  (78)

Ni urbain, ni rural, un gymnase signé Joly &Loiret

15/09/2020

300 A Villepreux (Yvelines), l’agence Joly & Loiret tire parti d’une parcelle prise entre un espace rural et l’extension en cours de la ville pour concevoir un élégant gymnase de l’entre-deux. D’un côté, il se fond par sa matérialité et la simplicité de son volume dans un environnement terrien et […]

Une marque

Groupe Moniteur Infopro Digital