DOSSIER

Regard de photographe: Clément Guillaume, chercheur d'images (3/4)

Zoom sur l'image Regard de photographe: Clément Guillaume, chercheur d'images (3/4)
© Clément Guillaume - "L'usage" - Bibliothèque Centrale - OMA - Seattle

Chaque semaine, AMC donne la parole à un photographe d'architecture pour commenter l'une de ses prises de vues. Invité de cette série: Clément Guillaume

Seattle, 2008. "J’ai traversé les Etats-Unis, de Seattle à Chicago, avec une liste de projets à explorer. Escale à Seattle, visite du projet d'OMA très fréquenté. Au milieu des visiteurs tous équipés d’appareils photo, je disparaissais. L’intensité lumineuse suffisante me permettait d’évoluer sans pied dans ce vaste bâtiment. Ce qui m’intéresse dans cette photographie, c’est l’occupation de l’espace, l’usage, la position du lecteur endormi enveloppé par la lumière bleue créant accidentellement le décalage que j’essaie de retrouver dans mes photos de commande. Le plus souvent, je photographie un projet juste avant la livraison, vide et inoccupé. Sans le mobilier, tous les axes sont ouverts, l’espace est valorisé et je bénéficie des lumières qui se dessinent sur les surfaces. Lorsqu’il s’agit d’un projet de logements par exemple, c’est intéressant de revenir pour découvrir les ambiances déclinées par les occupants. Deux moments d’un projet complémentaires."

 

 

Clément Guillaume s’est détourné du milieu de la mode et de la photographie de portraits il y a presque dix ans, en acceptant les premières commandes d’architectes, amis proches, ou plus médiatisés, comme Jean Nouvel qui lui commande le reportage des Bains des Docks à Nantes, ou encore Valode et Pistre pour leur centre commercial Okabé, à l’époque en chantier. "J’ai grandi avec l’idée que "béton" était un gros mot, que les grands ensembles de logements abîmaient le paysage, que les périphéries de villes ou les chantiers ne méritaient pas une photo. A chaque époque son esthétique, son utopie, en réponse à la politique et aux besoins du moment. C’est en voyage à l’étranger ou proche de chez moi que je photographie les bâtiments et les paysages que j’ai découvert dans les livres pour révéler leur photogénie, leurs usages et leur évolution au fil du temps."

Site de Clément Guillaume

Réagissez à cet article

Saisissez le code de sécurité*

Saisir le code

*Informations obligatoires

Une marque

Groupe Moniteur Infopro Digital

Les cookies assurent le bon fonctionnnement de nos sites et services. En utilisant ces derniers, vous acceptez l’utilisation des cookies.

OK

En savoir plus