DOSSIER

Regard de photographe: Kevin Dolmaire, photographe interprète (1/4)

Zoom sur l'image Regard de photographe: Kevin Dolmaire, photographe interprète (1/4)
© Kévin Dolmaire - Mémorial de Rivesaltes - Rudy Ricciotti Passellac & Roques architectes associés - Camp de Rivesaltes

Chaque semaine, AMC donne la parole à un photographe d'architecture pour commenter l'une de ses prises de vues. Invité de cette série: Kevin Dolmaire

Novembre 2015, camp du mémorial de Rivesaltes. « Arrivé la veille de notre rendez-vous avec Romain Passelac, architecte associé du mémorial, j’ai pris le temps de m’imprégner du lieu. Au soleil couchant, les visiteurs quittent le mémorial me laissant seul. Mon appareil photographique en bandoulière, j’ai été peu à peu envahi par la charge émotionnelle du camp, l’atmosphère et la puissance dégagée par le bâtiment. C’est à ce moment là que j’ai ressenti ce que je devais traduire dans mes images. J’ai consacré la journée suivante à identifier chaque point de vue, l’éclairement et les ombrages. C’est ce que j’appelle la phase d’apprentissage. Je suis finalement resté une demi-journée supplémentaire profitant du petit matin, avant que le soleil ne passe par dessus les montagnes, à l’heure où le ciel n’est pas encore bleu, où les couleurs sont éteintes. J’ai capté cette lueur proche de la lumière d’orage, l’ambiance sourde et pesante, renforcée par l’absence de contrastes. La parfaite connaissance du terrain m’a permis d’agir vite et il m’a suffi de dix minutes pour capter dix photographies, porté par l’intuition et le sentiment qu’il se passait quelque chose. A mon retour, j’ai laissé passer plusieurs jours, marqué par le souvenir et l’évocation du spectacle. Il m’a fallu choisir entre deux séries d’images. Celle de ce matin là, l’autre, plus conventionnelle, le bâtiment présenté par beau temps, les couleurs éclatantes du milieu de journée. J’ai présenté cette photographie à Rudy Ricciotti et ses associés qui ont retrouvé toutes leurs intentions d’architectes. Séduis par l’atmosphère, c’est celle qu’ils ont choisie pour être publiée. »

 

Kevin Dolmaire, photographie l’architecture pour parler des hommes et du territoire. Ses images, résolument plastiques, s'inscrivent dans une démarche narrative, partageant avec l'observateur, les histoires dont il est le temoin. Il s’attache à transmettre  la connaissance architecturale auprès d’un large public, du  chantier jusqu'à la livraison d’un bâtiment. Dans sa démarche, à mi-chemin entre le documentaire et l’interprétation du réel, Kevin Dolmaire a su développer son écriture.

 

Site Kevin Dolmaire

Réagissez à cet article

Saisissez le code de sécurité*

Saisir le code

*Informations obligatoires

Une marque

Groupe Moniteur Infopro Digital

Les cookies assurent le bon fonctionnnement de nos sites et services. En utilisant ces derniers, vous acceptez l’utilisation des cookies.

OK

En savoir plus