DOSSIER

Regard de photographe : Nicolas Fussler, funambule sur les frontières

Regard de photographe : Nicolas Fussler, funambule sur les frontières
© NICOLAS FUSSLER - Nicolas Fussler

 

 

Chaque semaine, AMC donne la parole à un photographe d'architecture pour commenter l'une de ses prises de vues. Invité de cette série: Nicolas Fussler

Nicolas Fussler est un explorateur engagé. Photographe d’architecture, il entreprend à travers l’Europe le travail d’inventaire des postes de douanes démolis, abandonnés, souvent transformés depuis la convention de Schengen. Marqué par une enfance passée à Strasbourg, devenue le symbole de la construction européenne, il explore les espaces de transition, les limites entres deux pays et s’interroge sur le concept de frontières. Ces lignes imaginaires arbitrées par les conventions juridiques, sont marquées par un symbolisme fort aux connotations telles que barrières ou jonctions. Plus souvent subjectives ou affectives, d’abord exprimées par des données géographiques (le relief, les  fleuves ou les forêts), elles sont rarement une évidence. « Selon que l’on était Allemand ou Français, la frontière était identifiée par les Vosges ou le Rhin », se souvient-il. Les centaines d’images réalisées en une dizaine d’années, depuis la série « Le long de la ligne » à celle des « Postes de douanes », mettent en lumière la fragile conception des frontières.

 

Sommaire du dossier

Réagissez à cet article

Saisissez le code de sécurité*

Saisir le code

*Informations obligatoires

Une marque

Groupe Moniteur Infopro Digital

Les cookies assurent le bon fonctionnnement de nos sites et services. En utilisant ces derniers, vous acceptez l’utilisation des cookies.

OK

En savoir plus