DOSSIER

Regard de Stéphane Asseline, photographe à l'Inventaire Général du Patrimoine (2/4)

Zoom sur l'image Regard de Stéphane Asseline, photographe à l'Inventaire Général du Patrimoine (2/4)
© Stéphane Asseline - Chemin de Limon à Vauhallan et vue de la route départementale 128 traversant le domaine de Corbeville à Palaiseau - numéro d’immatriculation : IVR11_20149100015NUC4A - numérique, boitier Hasselblad H3D2-39Millions de pixels

Articles Liés

La photographie, œuvre ou document? Le regard de Stéphane Asseline, photographe à[...]

Chaque semaine, AMC donne la parole à un photographe d'architecture pour commenter l'une de ses prises de vues. Invité de cette série: Stéphane Asseline

Etude préliminaire réalisée en 2011-2013 par le Conseil régional d’Île-de-France en partenariat avec le Conseil général de l’Essonne. A droite le chantier d’AgroParisTech, à gauche site NANO-innov du CEA.

 

Paris-Saclay, février 2013. « Le paysage est devenu un style, un genre visuel. Depuis les années 1980, les photographes proposent de nouvelles façons de regarder le monde, ils multiplient les dispositifs narratifs et bousculent notre imaginaire collectif. La nature modifiée par l’homme, l’éloge du banal : le paysage est devenu un laboratoire qui utilise le médium photographique capable de croiser les écritures. Dans la même lignée je m’efforce de livrer des outils de questionnement  et d’analyse, des archives répondant à une fonction première de satisfaire un besoin documentaire et mémoriel. »

 

Réagissez à cet article

Saisissez le code de sécurité*

Saisir le code

*Informations obligatoires

Une marque

Groupe Moniteur Infopro Digital

Les cookies assurent le bon fonctionnnement de nos sites et services. En utilisant ces derniers, vous acceptez l’utilisation des cookies.

OK

En savoir plus