Réinventer Paris : une nouvelle édition pour transformer des bureaux en logements

Zoom sur l'image Réinventer Paris : une nouvelle édition pour transformer des bureaux en logements
© Direction de l’Urbanisme / Ville de Paris - Réinventer Paris : une nouvelle édition pour transformer des bureaux en logements, Site du Garage Citroën PSA, 62 avenue de la République (Paris XIe))

Articles Liés

Réinventer Paris 2: moins de salade, plus de profondeur

Réinventer Paris : les lauréats

Parkings d’hier et habitat de demain – Deux expositions au Pavillon de l’Arsenal

La mairie de Paris a lancé, mardi 9 février, la nouvelle édition de son appel à projets Réinventer Paris, consacré cette année à la transformation de bureaux en logements. Parmi les premiers sites proposés, d’anciens garages automobiles et l'immeuble des magasins Tati, à Barbès.

Sept ans après la première édition de son appel à projets, après « Les dessous de Paris », « Réinventer la Seine », « Inventons la métropole du Grand Paris » et, en 2017, « Réinventing cities », la ville de Paris a désormais pour ambition de convertir des bureaux obsolètes et vacants en logements abordables. Son nouvel « appel à projets urbains innovants » a pour objectif d’apporter davantage de mixité d’usage dans les arrondissements bien pourvus en bureaux, afin de renouer avec l’hyper-proximité en cœur de ville. La crise sanitaire, le confinement et le télétravail accentuant d'autant l'importance de ces transformations (voir sur le sujet le dossier Transformation d'usage dans AMC n°293-février 2021).  Elle dévoile six premiers sites et invite « tous les propriétaires, gestionnaires de biens et investisseurs à participer à la consultation, en rejoignant la dynamique au cours des prochains mois ».
 
Pour chaque projet, le jury sera composé en majorité de représentants des propriétaires, de représentants de la ville et d’experts de l’architecture et de l’urbanisme. Les lauréats seront sélectionnés sur leur offre de prix, leur caractère innovant et intégré, ainsi que leur faisabilité économique et la viabilité de leur modèle économique.
 

Les six premiers sites du 5e appel à projets Réinventer Paris 

19, rue des Bernardins (Ve) : cette propriété de la ville de Paris accueille les activités de l’université Sorbonne Nouvelle Paris III et déménagera à la rentrée prochaine dans le XIIe arrondissement (surface : 900 m² ; objectifs généraux : part importante de logement social ; lancement de la consultation printemps/été 2021).
 
Avenue Victoria (Paris Centre) : siège de l’AP-HP (surface : environ 25 000 m² ; objectifs généraux : maximum 50% des surfaces affectés à des bureaux et 30% à du logement social comme l’exige le PLU ; lancement de la consultation d’ici l’été 2021).
 
6, rue d’Aboukir (IIe) : un ancien centre de distribution électrique situé à proximité de la place des Victoires. Les activités sur place seront maintenues le temps prévu (surface : 5 000 m² ; objectifs généraux : part importante de logement social, envisager un volet social dans la programmation (hébergement, activités), respect des particularités du site ; lancement de la consultation printemps/été 2021)
 
62 avenue de la République (XIe) : cet ancien garage automobile Citroën est vacant depuis plusieurs mois. Il s’inscrit dans un paysage urbain de l’avenue de la République haussmannien (surface : 6 500 m² ; objectifs généraux : 60% de logements social comme prévu par le PLU, 20% de logements libres. Privilégier une réhabilitation en majorité afin de préserver l’unité urbaine du cœur d’îlot ; lancement de la consultation courant février)
 
29 quai de Grenelle (XVe) : le bâtiment de ce garage Renault a été édifié en 1954 et comporte neuf niveaux. Il accueille des espaces de vente et de réparation automobile, et offre des vues directes sur la tour Eiffel et la Seine (surface : 10 500 m² ; objectifs généraux : 2/3 de la programmation pour du logement, avec une part de logement social familial, et spécifique. Réhabilitation à privilégier sur la majorité ; consultation en cours).
 
4 boulevard de Rochechouart (XVIIIe) : le bâtiment du magasin Tati de Barbès est un site emblématique de l’histoire parisienne de la fin du XIXe siècle avec la brasserie Dupont, puis l'enseigne à bas prix à partir des années 1950. La mutation de ce site doit s’inscrire dans une évolution raisonnée, en lien avec l’histoire populaire du quartier (surface : 6 500 m² ; objectifs généraux : en partie logement, et notamment social. Réhabilitation à privilégier ; consultation en cours).
 
 
 

Réagissez à cet article

Saisissez le code de sécurité*

Saisir le code

*Informations obligatoires

Abonnés AMC

Bibliothèque, musée et centre d'archives La Contemporaine, Atelier Bruno Gaudin Architectes, Nanterre (Hauts-de-Seine)

À Nanterre, la monumentalité tranquille de Bruno […]

16/09/2021

300 Au pied de la gare de Nanterre, le bâtiment conçu par Bruno Gaudin abritant la Contemporaine réunit une bibliothèque, un musée et un centre d'archives. Ses volumes de briques aux découpes ciselées marquent les différents programmes et ancrent fortement la construction dans la ville. La Contemporaine […]

Remise du prix de l’Équerre d’argent 2020 - Philippe O’Sullivan, co-directeur (Grafton Architects) ; Bruno Sire, président honoraire de l’Université Toulouse 1 Capitole ; Gerard Carty, co-directeur (Grafton Architects) ; Donal O’Herlihy, architecte (Graft

Équerre d’argent 2020 : La remise des prix en […]

16/09/2021

300 Pour cause de crise sanitaire, la cérémonie de remise des prix de l’Équerre d’argent 2020 n’a pas pu avoir lieu en novembre dernier, dans la suite de la proclamation du palmarès. L’événement s'est finalement tenu lundi 13 septembre 2021 au Pavillon des princes à Paris, avec les maîtres d’œuvre et […]

Abonnés AMC

Pôle médical, Maaj, Taverny (Val-d’Oise)

Cloître protecteur pour pôle médical, par Maaj

15/09/2021

300 Au cœur de Taverny (Val-d'Oise), ce pôle médical en bois d'allure sereine réalisé par Maaj se signale par la symétrie et la puissance de ses toitures à quatre pans. Implanté à l'intersection de l'A115 et d'une départementale, le pôle médical de Taverny (Val-d'Oise) s'organise à la manière d'un […]

PHOTO - 26720_1577284_k3_k1_3640106.jpg

Atelier Construire - portrait

15/09/2021

300 Construire est un atelier d'architecture fondé à Paris en 1986 par Patrick Bouchain et Loïc Julienne, lesquels ont conçu de nombreux lieux culturels dans des friches industrielles, dont le Lieu unique à Nantes ou la Belle-de-Mai à Marseille. Anticonformiste, l'atelier Construire explore le champ des […]

84 logements sociaux étudiants, atelier Stéphane Fernandez architecte, Marseille

À Marseille, des étudiants dans un monolithe […]

14/09/2021

300 Près de la gare Saint Charles à Marseille, là où l’autoroute A7 s’évanouit, la résidence étudiante monolithique réalisée par l’atelier Stéphane Fernandez fait office de pivot entre la vieille ville et Euroméditerrannée. Pour les architectes de l'atelier Stéphane Fernandez, le défi a été, dans ce […]

AMC n°298-septembre 2021, couverture

Le numéro de septembre d'AMC est paru

14/09/2021

300 Au sommaire du numéro d'AMC qui vient de paraître (n°298-septembre 2021) et disponible en format numérique: un événement sur l'aménagement du nouveau quartier Saint-Vincent-de-Paul à Paris, un dossier sur l'autonomie énergétique, des détails "grands vitrages" et une matériauthèque consacrée aux […]

Une marque

Groupe Moniteur Infopro Digital