René Sarger 1917-1988

Zoom sur l'image René Sarger 1917-1988
PHOTO - AR.20-10-05.04.eps
Pour lire l'intégralité de cet article, testez gratuitement AMC - édition Abonné

Edifiant parcours que celui de René Sarger : bien qu’architecte de formation (ESA, 1939), il accomplit le meilleur de son œuvre en tant qu’ingénieur-conseil. A la tête de son bureau d’études fondé en 1954, il devient l’une des personnalités les plus en vue de la scène architecturale française des années 50 et 60. Largement médiatisée dans l’Hexagone comme à l’étranger, son activité participe de manière emblématique au développement de ce « rationalisme lyrique » de l’après-guerre qui a profondément renouvelé l’esthétique de l’architecture moderne par la maîtrise des ressources plastiques inédites qu’offrent les techniques constructives d’avant-garde.

Son goût des structures virtuoses, son credo rationaliste et même positiviste qui place l’art de bâtir au cœur de la création architecturale, Sarger les cultive à l’Ecole spéciale d’architecture où il choisit d’y rejoindre, à partir de 1934, l’atelier d’Auguste Perret. A l’instar de nombreux autres disciples du Maître, il fait sienne sa célèbre maxime selon laquelle « la construction est la langue maternelle de l’architecture ». Mais au-delà de Perret, Sarger revendique l’inscription de ses conceptions dans la lignée directe de l’école rationaliste française du XIXe siècle. A ce titre, il se considère aussi bien le disciple de Perret que celui de Labrouste, Viollet-le-Duc ou Baudot, voire d’ingénieurs tels Eiffel et bien sûr Trélat, fondateur en 1865 de l’ESA, initialement nommée « Ecole centrale d’architecture » en référence à l’Ecole centrale des arts et manufactures de Paris (ECP).

La formation [...]

Découvrez tous les articles de ce numéro Consultez les archives 2020 de AMC
Institut de l'audition, VIB Architecture, Paris (XIIe)

Écailles de verre en façade pour l'institut de […]

29/11/2021

300 Dans un site dense et sur une parcelle enclavée sur trois de ses quatre côtés, l'institut de l'audition est issu de la réhabilitation lourde d'une école d'avocats par l'agence VIB Architecture. Les principaux désordres - espaces étriqués et circulations labyrinthiques - sont résolus par la création […]

PHOTO - 27440_1615878_k2_k1_3727052.jpg

EGR - Portrait

29/11/2021

300 Tous trois diplômés de l'Ensa Paris-Belleville, Frédéric Einaudi, Maxime Gil et Anthony Rodrigues ont fondé EGR à Marseille en 2013. Leurs projets aspirent à offrir des réponses justes, sensibles et durables à des cultures et des contextes variés, tout en s'inscrivant dans une continuité vis-à-vis […]

PHOTO - 27440_1615983_k2_k1_3727448.jpg

Dossier détails : façades résilles

26/11/2021

300 À l'heure où les façades s'épaississent sous l'injonction de performance thermique et la quête d'une plus grande inertie, la création d'une sur-façade résillée découle d'un effet minimaliste, qui, le plus souvent, ne participe pas au clos-couvert. Les architectes cherchent à concilier ainsi […]

PHOTO - 27054_1596119_k3_k1_3684330.jpg

Référence : Faye et Tournaire, une modernité […]

26/11/2021

300 Les architectes Paul Faye (1928-2021) et Michel Tournaire (1929-2017) sont les inventeurs, au début des années 1970, de la « sitologie », une méthode d'insertion de l'architecture dans le paysage, qui apparaît en même temps que les premières alternatives écologiques. Formés aux beaux-arts de […]

Cérémonie de remise des prix de l’Équerre d’argent 2021

Équerre d'argent 2021 : la soirée en images

25/11/2021

300 La remise des prix de l'Équerre d'argent 2021 a eu lieu lundi 22 novembre, Station F à Paris, en présence des maîtres d’œuvre et des maîtres d’ouvrage des 25 réalisations nominées, des membres du jury 2021 présidé par Christian de Portzamparc, et des partenaires du prix. Retour en image sur cette […]

PHOTO - 27054_1596041_k2_k1_3684103.jpg

Les espaces intérieurs de Jacqueline Salmon

25/11/2021

300 Si Jacqueline Salmon s'est beaucoup intéressée à l'espace construit, qualifier son œuvre de photographie d'architecture serait réducteur. Futurs antérieurs, l'imposante monographie publiée aux éditions Loco témoigne de « toute une vie photosensible », pour citer Georges Didi-Huberman. En quarante […]

Une marque

Groupe Moniteur Infopro Digital