Retour sur 2018: Les architectes contre la loi Elan

Zoom sur l'image Retour sur 2018: Les architectes contre la loi Elan
© Ambition Logement - Campagne "Faisons du logement la grande cause permanente" lancée par l'Ordre des architectes et le collectif "Ambition Logement"

Articles Liés

1977-2017: légiférer sur l'architecture?

Les 30 mesures de la Stratégie nationale pour l'architecture

La loi Elan (Evolution du logement, de l’aménagement et du numérique) a constitué le grand feuilleton de l’année 2018. Finalement publié au Journal officiel fin novembre 2018, le texte a cristallisé les protestations des architectes et de certains bailleurs sociaux. Tribunes, manifestations, assemblées générales, etc., ont animé l'année. Une mobilisation rare dans la profession, et qui n'a pas empêché la promulgation de la loi.

La loi Elan a constitué le grand feuilleton de l’année 2018. De la «conférence de consensus» qui a réuni dès le mois de janvier, lors de cinq séances au Sénat, entre 150 et 200 élus locaux, jusqu’à sa promulgation le 23 novembre 2018, la loi portant Evolution du logement, de l’aménagement et du numérique a cristallisé les protestations des architectes et de certains bailleurs sociaux. Avec deux moments forts: la publication d’une tribune dans Le Monde du 14 février signée par quelques centaines d’entre eux –dont plusieurs Grands Prix d’architecture ou d’urbanisme– et l’organisation, le 17 mai, d’une journée de mobilisation nationale. Deux initiatives collectives suffisamment rares pour être citées –compte tenu de l’individualisme forcené de la profession– mais qui n’ont pas influencé le cours des choses.

La loi, dont l’un des objectifs principaux est de «construire plus, mieux et moins cher» compte 234 articles. Celui qui attire les foudres des architectes supprime l’obligation d’organiser un concours pour les organismes HLM, les SEM de construction de logements sociaux et les Crous. D’où la crainte d’une baisse de la qualité de ces logements, dont la moitié sont déjà construits en Vefa par la promotion privée. La loi Elan réduit également le rôle des architectes des bâtiments de France, dont les avis obligatoires deviennent consultatifs pour les projets se rapportant à la résorption du bâti insalubre. Par ailleurs, elle fixe un quota de 20 % de logements accessibles aux personnes handicapées dans tout programme neuf collectif et facilite la transformation de bureaux en logements en introduisant un «bonus de constructibilité», jusqu’à 30 % de droits à construire additionnels.

Réagissez à cet article

Saisissez le code de sécurité*

Saisir le code

*Informations obligatoires

Walden Raft, par Elise Morin et Florent Albinet installé sur le lac d'Annecy / Annecy paysages 2019

Bel été

29/07/2019

La rédaction d’AMC vous souhaite un bel été et vous donne rendez-vous en septembre pour de nouvelles actualités. D’ici là, inscrivez-vous pour recevoir les newsletters thématisées du mois d’août (les expositions et […]

L'exposition Superstudio, la vie après l'architecture au Frac Centre-Val de Loire, 2019

Superstudio, fossoyeur du modernisme

26/07/2019

Entre 1966 et 1982, les architectes florentins de Superstudio ont engagé une réflexion théorique et critique sur la société de consommation. Par une surenchère de récits et d’images iconoclastes, le groupe se pose en fossoyeur de […]

Michel Buffet Guillemette Delaporte, préface d’Alain Fleischer

Michel Buffet, entre art et industrie

26/07/2019

Né en 1931, Michel Buffet fait partie de la première génération de designers industriels. Son travail incarne les formes et les couleurs des Trente Glorieuses, période durant laquelle les modes de vie changent, les transports se développent, les exigences de […]

k-studio Dexamenes Hotel, Plan large

En Grèce, K-studio transforme une exploitation […]

25/07/2019

K-studio redonne vie à une station viticole abandonnée, pour monter un hôtel de rêve sur plage privée, ton sur ton. Là, tout n’est que luxe, calme et volupté. Dans le Péloponèse à Kourouta, Nikos Karaflos a fait transformer […]

PULSE, immeuble de bureaux à Saint-Denis pas BFV Architectes

Un immeuble de bureaux en structure mixte qui […]

24/07/2019

Cet immeuble de bureaux de sept étages, conçu avec une structure mixte bois-béton, renferme un atrium surgissant telle une clairière dans une forêt dense. Par sa rigueur constructive, il transforme des espaces de travail en véritables lieux de vie. A la […]

BFV Architectes. Jean-Brice Viaud, Olivier Fassio et Jean Bocabeille

BFV Architectes - Portrait

24/07/2019

Créée en 2018, BFV Architectes réunit les architectes Jean Bocabeille, Olivier Fassio et Jean-Brice Viaud. BFV Architectes est une jeune agence. Créée en 2018, elle réunit trois "fringants quinquagénaires" souhaitant élargir leur […]

Une marque

Groupe Moniteur Infopro Digital

Les cookies assurent le bon fonctionnnement de nos sites et services. En utilisant ces derniers, vous acceptez l’utilisation des cookies.

OK

En savoir plus