Retour sur l’Opéra Bastille de Carlos Ott - Livre

Zoom sur l'image Retour sur l’Opéra Bastille de Carlos Ott - Livre
© Editions du Patrimoine - "L'Opéra Bastille", Christine Desmoulins

Articles Liés

La BNF de Perrault célèbre ses 20 ans - Livre

Corbu, sous l'objectif de Richard Pare - Livre

Le vernaculaire selon Bruno Zevi - Livre

Le 27 juillet 1982, François Mitterrand commande à Jack Lang, son ministre de la Culture, un opéra doté d’une grande salle de 2500 à 3200 places, d’une autre à vocation expérimentale et de divers espaces composant une «maison de l’Opéra». La victoire au concours d’architecture d’un jeune inconnu, Carlos Ott (né en 1946) est inattendue. Retour sur la genèse d’un grand projet public au croisement d’une décision politique et de deux histoires, celle de l’architecture et celle des arts de la scène.

Parmi les objectifs du concours pour la construction de l'Opéra Bastille, il fallait édifier un outil de production et de représentation performant où accueillir davantage de spectateurs qu’au Palais Garnier, tout en gardant un prix acceptable au sein d’un outil disponible tous les soirs. Entre tradition et avenir, offrir un outil idéal à l’art lyrique à l’aube du troisième millénaire est l’ambition qui va nourrir la conception de ce nouvel opéra.

Une ruche lyrique

En trente ans, l’Opéra Bastille a contribué à accroître la renommée internationale de l’Opéra national de Paris. Principal lieu parisien de production lyrique, l’Opéra Bastille s’apparente aussi à une fabrique qui, au sein de l’équipe des 1600 personnes qui assurent le fonctionnement de l’établissement public, réunit -aux côtés des membres du ballet, de l’orchestre et des chœurs de l’Opéra-, des régisseurs, des techniciens, des couturières, des menuisiers, des sculpteurs, des peintres et nombre d’autres talents.

Un défi technique

Depuis Les Troyens d’Hector Berlioz donné pour la mise en service en mars 1990, bien des spectacles ont fait date. En phase avec les potentialités que le bâtiment offre aux metteurs en scène, aux artistes et à tous ceux qui les accompagnent, une culture «Opéra Bastille» est née. En explorant les coulisses de cette ruche, Christine Desmoulins nous explique comment ses créateurs se sont efforcés d’en faire un défi d’ingénierie et d’acoustique.

  • L’Opéra Bastille, par Christine Desmoulins
  • Les éditions du patrimoine, 68 pages, 71 ill., 12 €

Réagissez à cet article

Saisissez le code de sécurité*

Saisir le code

*Informations obligatoires

Exposition

Baukunst infiltre Bozar à Bruxelles - Exposition

08/11/2019

La pratique singulière du bureau d'architecture belge Baukunst fait l'objet d'une exposition, «Performance & Performativity», présentée au Bozar-Palais des Beaux-Arts de Bruxelles, jusqu'au 5 janvier 2020. L'occasion d'apprivoiser la […]

Prix AMO 2019 : Grand prix et Prix de la typologie la plus créative dans sa catégorie. 40 logements sociaux à Dijon. Maître d’ouvrage : grand Dijon Habitat Architecte : sophie Delhay architecte

Quels sont les lauréats du Prix AMO 2019 ?

07/11/2019

Le grand prix AMO 2019 a été décerné ce mercredi 6 novembre au Centre Wallonie Bruxelles à Paris. En plus des cinq catégories - plus belle métamorphose, mise en œuvre la plus audacieuse, meilleur catalyseur urbain, typologie la plus […]

Jack Lang

Jack Lang: «Notre ambition était que l’art et la […]

07/11/2019

Il y a trente ans, en 1989, étaient inaugurés la Pyramide du Louvre, l’opéra Bastille, la Grande Arche de La Défense et le ministère des Finances à Bercy, les tout premiers "grands projets" parisiens de Mitterrand parmi la dizaine qui […]

AMC n°3-mars 1984

Dans les archives d'AMC: 1984, si l'Opéra Bastille […]

07/11/2019

En novembre 1967 sortait le premier numéro d’AMC, conçu comme une revue d’idées et de débats, destinée à dépoussiérer un vieux «bulletin», celui de la Société des architectes diplômés par le […]

Retour sur l’Opéra Bastille de Carlos Ott - Livre

07/11/2019

Le 27 juillet 1982, François Mitterrand commande à Jack Lang, son ministre de la Culture, un opéra doté d’une grande salle de 2500 à 3200 places, d’une autre à vocation expérimentale et de divers espaces composant une «maison de […]

Grand Central Saint-Lazare, Ferrier Marchetti Studio, Paris

Grand Central Saint-Lazare, les bureaux selon […]

06/11/2019

Au cœur du 8e arrondissement de Paris, le long de la gare Saint-Lazare, l’agence Ferrier Marchetti Studio livre 23600 m2 de bureaux, commerces et espaces publics. Un bâtiment-paquebot faisant la liaison entre cette gare classée Monuments historiques et de […]

Une marque

Groupe Moniteur Infopro Digital

Les cookies assurent le bon fonctionnnement de nos sites et services. En utilisant ces derniers, vous acceptez l’utilisation des cookies.

OK

En savoir plus