Rmdm 10 logements sociaux Paris 18e

Pour lire l'intégralité de cet article, testez gratuitement AMC - édition Abonné
Zoom sur l'image Rmdm 10 logements sociaux Paris 18e
PHOTO - SMP-PHT-01.jpg

A gauche. Le pignon du plot ouest de l’opération, visible depuis l’impasse, est traité avec le même soin que sa façade principale.En bas. Les parvis plantés et les patios apportent des respirations aux volumes compacts des deux bâtiments.

La viabilisation et l’aménagement de l’étroite impasse Dupuy – moins de 4 m de large – fait partie du programme d’éradication de l’habitat insalubre du quartier de la Chapelle. Deux parcelles de moins de 250 m2 chacune, occupées par des hangars, ont été acquises par la Ville pour y créer dix nouveaux logements. Pour marquer l’unité de cette petite opération divisée en deux autour d’un immeuble haut, les architectes ont choisi l’outil graphique. Les deux immeubles jumeaux usent d’une peau métallique aux nuances de gris, constituée de cassettes d’aluminium thermolaqué pour revendiquer leur parenté autour de l’enduit blanc du voisin. Pleines ou perforés devant les ouvertures de la façade orientée au sud, les cassettes se révèlent volets pliants et brise-soleil une fois relevées. Le pignon ouest du premier bâtiment, rendu visible par la forte différenciation des héberges dans l’impasse, est traité avec la même attention que les façades principales. Respectant un recul obligatoire de 4 m par rapport aux limites parcellaires, les architectes ont créé un parvis planté d’arbres et d’arbustes à petit développement devant chaque plot. Un détail sensible dans ce contexte minéral défraîchi qui offre un nouveau volume à l’impasse alors qu’elle n’a pas changé de dimensions. Conçu en U autour d’un patio, chaque bâtiment est composé de cinq logements traversants. Au rez-de-chaussée, les T4 bénéficient de l’accès à la cour centrale tandis qu’à chaque étage, un T1 et un T3 s’organisent de part et d’autre de la circulation centrale. Une imbrication au cordeau dans cette parcelle hypercontrainte, qui aboutit à une répartition parfaite des espaces de vie disposant chacun d’un éclairage naturel direct.

Maîtrise d’ouvrage : Siemp

Maîtrise d’oeuvre : RMDM, architectes ; LGX, BET TCE et économiste

Programme : 2 immeubles de 5 logements

Surface : 780 m2 SHON

Calendrier : livraison février 2012

Coût : 1,51 M€

Rmdm 10 logements sociaux Paris 18e Rmdm 10 logements sociaux Paris 18e Rmdm 10 logements sociaux Paris 18e Rmdm 10 logements sociaux Paris 18e
PHOTO - _3d_Q.jpg

Eva samuel Logements, équipements et espaces publics Paris 20E

Au cœur du quartier populaire de la Réunion, l’îlot Fréquel-Fontarabie se caractérise par un tissu urbain hétéroclite. Entremêlés dans un parcellaire faubourien compact, des friches artisanales, des logements des années 1970 et de […]

CARTE - _P031_PLAN_MASSE_NB.ai

Rcr Équipements et espace public Barcelone

Pensés par Cerdà comme des espaces non bâtis partagés, les cœurs d’îlots de l’Eixample à Barcelone ont été grignotés par des extensions privées. Industrialisation et spéculation ont intensifié le phénomène pour finalement faire […]

PHOTO - _perspective2-ANMA_Q.jpg

Anma Aménagement urbain Mulhouse

Le vaste quartier populaire Vauban-Neppert (5 000 habitants, 2 700 logements) est constitué d’un tissu résidentiel ouvrier hérité du XIXe siècle. En pleine déqualification urbaine et sociale, il peine à garder son attractivité […]

PHOTO - SMP-PHT-01.jpg

Rmdm 10 logements sociaux Paris 18e

La viabilisation et l’aménagement de l’étroite impasse Dupuy – moins de 4 m de large – fait partie du programme d’éradication de l’habitat insalubre du quartier de la Chapelle. Deux parcelles de moins de 250 m2 chacune, occupées […]

PHOTO - Plan - A.ai

Tandem Étude urbaine Amiens

Peu convaincue par les constructions en cœurs d’îlots réalisées jusque-là dans le respect de son PLU (vis-à-vis important avec l’existant, mauvaise gestion du stationnement…), la ville d’Amiens a invité quatre agences à réfléchir […]

Une marque

Groupe Moniteur Infopro Digital