Salle de concert, studios et bureaux de la radio danoise, Copenhague

Pour lire l'intégralité de cet article, testez gratuitement AMC - édition Abonné
Zoom sur l'image Salle de concert, studios et bureaux de la radio danoise, Copenhague
PHOTO - maquette1.eps

Une enveloppe verticale autonome, haute de 47 m, s’élève sur l’intégralité du périmètre du projet, soit 58 m de largeur et 96 m de longueur.

Maîtrise d’ouvrage DRBYEM Maîtrise d’Œuvre Ajn Jean Nouvel

Au moment du concours. le site sur lequel est implanté le projet relevait encore du « no man’s land » . Ne pouvant dialoguer avec l’histoire, la géographie et la topologie du lieu, comme il aime à le faire, Jean Nouvel a opté pour une enveloppe « abstraite ». Un vaste parallélépipède, dont la hauteur atteint 47 mètres, est délimité par une structure métallique sur laquelle sont tendus des lés de toile enduite de PVC. Sur cet « écran » de couleur bleu seront projetées des couleurs et des images depuis l’intérieur et depuis l’extérieur. Ce bâtiment est l’un des quatre sous ensembles du nouveau complexe de la radio télévision nationale danoise.

La grande salle de concert de 1800 places est comme posée sur un socle en béton, composé de « boîtes » orthogonales abritant les bureaux, les circulations et les autres services associés. La forme de l’amphithéâtre, évoquant une huître géante, a été dictée par des impératifs acoustiques. Elle sera habillée d’un capotage de plaques minces (12-15 mm), de couleur brune assez foncée, en béton armé de fibres plastique. Il faudra pénétrer au cœur de l’édifice par des ouvertures simplement découpées dans la toile extérieure pour découvrir cet univers physiquement et symboliquement isolé de son environnement.

L’enveloppe extérieure se présente comme une peau de nature spécifique selon les besoins. Côté nord, les façades des bureaux, constituées de panneaux préfabriqués en béton et de fenêtres, sont relativement traditionnelles. Devant les baies vitrées de ces bureaux, ouvrants sur une rue intérieure, la toile est plus épaisse pour apporter une certaine protection phonique et elle peut être relevée comme un store commandé par des câbles. Dans ses parties fixes, la toile est tendue sur la structure métallique par des ressorts. D’abord réticents sur le PVC pour des raisons écologiques, le maître d’ouvrage et l’architecte ont finalement adopté cette matière pour les garanties qu’elle apporte en termes de stabilité dimensionnelle et de la couleur. La structure de l’enveloppe périphérique est constituée de grands portiques en acier, larges de 4,80 m et hauts de 9,60 m, juxtaposés et superposés pour encadrer l’intégralité du périmètre.

Alors qu’à Lausanne, un immense porte-à-faux exalte l’horizontalité de la toiture, ici celle-ci est quasiment invisible. Le sommet de la carapace de l’amphithéâtre s’aligne sur celui de l’enveloppe extérieure, qui le dissimule. A un niveau inférieur, le foyer est lui couvert par une verrière, dont les vitrages feuilletés sont inscrits dans des cadres métalliques coulissants. En vertical, la périphérie du foyer est doublée de vitrages carrés qui sont posés sur la pointe et accrochés dans les angles par des cabochons au design raffiné. L’image de cette enveloppe translucide est brouillée par la perception simultanée de l’ordre orthogonal des horizontales et verticales de la structure et de la toile PVC (peau extérieure) et celle de la résille en losanges des vitrages (peau interne).

La couleur de la toile confère au bâtiment la propriété de se fondre dans le bleu froid du ciel du nord, à moins qu’elle ne constitue le fond d’une image, s’étirant à 360°, sur un immense (12 890 m2) écran de télévision en plein air.

La nuit, des projections lumineuses transformeront ce cube abstrait en lampion rougeoyant.

Salle de concert, studios et bureaux de la radio danoise, Copenhague Salle de concert, studios et bureaux de la radio danoise, Copenhague Salle de concert, studios et bureaux de la radio danoise, Copenhague Salle de concert, studios et bureaux de la radio danoise, Copenhague Salle de concert, studios et bureaux de la radio danoise, Copenhague Salle de concert, studios et bureaux de la radio danoise, Copenhague Salle de concert, studios et bureaux de la radio danoise, Copenhague Salle de concert, studios et bureaux de la radio danoise, Copenhague Salle de concert, studios et bureaux de la radio danoise, Copenhague Salle de concert, studios et bureaux de la radio danoise, Copenhague Salle de concert, studios et bureaux de la radio danoise, Copenhague Salle de concert, studios et bureaux de la radio danoise, Copenhague Salle de concert, studios et bureaux de la radio danoise, Copenhague
DESSIN - peau technique intro.eps

Introduction

Rarement un dossier « Détails » aura réuni des projets aussi dissemblables, du moins à première vue . Quatre exemples seulement, mais quatre architectures fortement typées. La volumétrie des projets de Jean Nouvel et Finn Geipel […]

PHOTO - SCD-5-17 n&b.eps

Cité du design Saint-Etienne

Maîtrise d’ouvrage Saint-Etienne métropole Maîtrise d’Œuvre Lin Finn Geipel et Giulia Andi Le design peut-il inspirer l’architecture ? Pour Finn Geipel, la question ne se pose guère du point de vue du langage formel. « En […]

PHOTO - MAII_envir_012_PP.eps

Opera Mariinsky 2 Saint-Petersbourg

Maîtrise d’ouvrage ministère de la culture de russie Maîtrise d’Œuvre dominique perrault Le projet de Dominique Perrault enrichit le ciel de Saint-Pétersbourg d’une nouvelle coupole. Rien à voir bien sûr avec un bulbe doré à la […]

PLAN - CPM5PL00-EPS.eps

Centre Pompidou Metz

Maîtrise d’ouvrage communauté d’agglomération de metz métropole Maîtrise d’Œuvre Shigeru ban et Jean de Gastines L’architecture du futur Centre Pompidou de Metz n’évoque en rien celle du monument parisien imaginé il y a une […]

Une marque

Groupe Moniteur Infopro Digital