Simon texier, historien « la question de l’espace non bâti est essentielle lorsqu’il s’agit de faire la ville sur la ville »

Pour lire l'intégralité de cet article, testez gratuitement AMC - édition Abonné
Zoom sur l'image Simon texier, historien « la question de l’espace non bâti est essentielle lorsqu’il s’agit de faire la ville sur la ville »
PHOTO - _IMG_9930_edited_NQ.jpg

Au XXe siècle, l’aménagement des centres-ville a rarement été concomitant de celui des périphéries ; il était en effet difficilement concevable de planifier une extension et une modernisation avec les mêmes outils. Aujourd’hui encore, on note la grande difficulté de certaines villes à considérer leur tissu urbain dans sa globalité pour mener les deux réflexions de front. Pendant les années 1970 et 1980, la ville de Saint-Denis a, par exemple, rénové en profondeur le quartier de la Basilique, au détriment de certains quartiers périphériques. Aujourd’hui c’est un peu l’inverse : alors que son cœur est en voie de paupérisation, la priorité va au développement des anciennes zones industrielles et aux interactions avec les communes voisines (projet Plaine Commune). Mais de manière générale, la valeur patrimoniale des centres est de nouveau perçue comme attractive, bien que le retour au cœur des villes soit souvent un luxe hors de portée. L’enjeu contemporain est donc de favoriser une mixité sociale hélas peu consensuelle. « La centralité, c’est la densité », disait Bernard Huet. Or, pour que la densification des centres historiques, avec notamment la construction de logements sociaux, soit bien vécue, on ne peut faire l’économie de l’équation logements-équipements-espaces verts. Le confort urbain passe par la proximité, la mixité programmatique et la qualité de l’espace public. De nombreuses villes l’investissent à nouveau pour fabriquer des centralités attirantes et, de ce fait, favoriser une certaine densité. Le quartier financier de Los Angeles se pare ainsi d’architectures flamboyantes qui accueillent de nouveaux équipements culturels. Des services publics sont installés au cœur des îlots Cerdà à Barcelone. La question de l’espace non bâti est essentielle lorsqu’il s’agit de faire la ville sur la ville. La densification d’un tissu urbain constitué passe d’abord par sa clarification, la création de vides à partager. Beaucoup de municipalités l’ont très bien compris, comme Amiens qui a choisi de commencer par qualifier l’espace public avant de penser la densité.

Simon texier, historien « la question de l’espace non bâti est essentielle lorsqu’il s’agit de faire la ville sur la ville »
PHOTO - _3d_Q.jpg

Eva samuel Logements, équipements et espaces publics Paris 20E

Au cœur du quartier populaire de la Réunion, l’îlot Fréquel-Fontarabie se caractérise par un tissu urbain hétéroclite. Entremêlés dans un parcellaire faubourien compact, des friches artisanales, des logements des années 1970 et de […]

CARTE - _P031_PLAN_MASSE_NB.ai

Rcr Équipements et espace public Barcelone

Pensés par Cerdà comme des espaces non bâtis partagés, les cœurs d’îlots de l’Eixample à Barcelone ont été grignotés par des extensions privées. Industrialisation et spéculation ont intensifié le phénomène pour finalement faire […]

PHOTO - _perspective2-ANMA_Q.jpg

Anma Aménagement urbain Mulhouse

Le vaste quartier populaire Vauban-Neppert (5 000 habitants, 2 700 logements) est constitué d’un tissu résidentiel ouvrier hérité du XIXe siècle. En pleine déqualification urbaine et sociale, il peine à garder son attractivité […]

PHOTO - SMP-PHT-01.jpg

Rmdm 10 logements sociaux Paris 18e

La viabilisation et l’aménagement de l’étroite impasse Dupuy – moins de 4 m de large – fait partie du programme d’éradication de l’habitat insalubre du quartier de la Chapelle. Deux parcelles de moins de 250 m2 chacune, occupées […]

PHOTO - Plan - A.ai

Tandem Étude urbaine Amiens

Peu convaincue par les constructions en cœurs d’îlots réalisées jusque-là dans le respect de son PLU (vis-à-vis important avec l’existant, mauvaise gestion du stationnement…), la ville d’Amiens a invité quatre agences à réfléchir […]

Une marque

Groupe Moniteur Infopro Digital