Stéphane Hanrot, architecte et enseignant à l’école d’architecture de Marseille « une procédure " bimby encadré " pour articuler projet de la collectivité et projet de densification individuel »

Pour lire l'intégralité de cet article, testez gratuitement AMC - édition Abonné
Zoom sur l'image Stéphane Hanrot, architecte et enseignant à l’école d’architecture de Marseille « une procédure bimby encadré pour articuler projet de la collectivité et projet de densification individuel »
© Cérdit - PHOTO - Unknown copie.jpg

« Les tissus pavillonnaires peuvent évoluer. Je crois au potentiel de l’initiative individuelle à la division parcellaire si elle s’inscrit dans un cadre de réflexion assumé par la collectivité locale. Il semble possible d’organiser des stratégies d’encadrement des procédures Bimby (Build in My Backyard). Nous avons réalisé une recherche à l’école d’architecture de Marseille qui a permis d’établir un seuil de densification de 25 maisons par hectare au-delà duquel la probabilité de perte du caractère pavillonnaire devient forte. En nous appuyant sur les données et les outils SIG employés par l’agence d’urbanisme de l’agglomération marseillaise, nous avons aussi montré qu’il est possible d’identifier le gisement parcellaire pouvant se prêter à cette densification. En croisant les cartes obtenues avec d’autres critères (catégories sociales, tranches d’âge…) la collectivité pourrait savoir, sur une zone donnée, s’il faut chercher à densifier ou renoncer à le faire. À Marseille par exemple, nous avons obtenu un gisement potentiel de 36 600 maisons constructibles sur du pavillonnaire existant, donc sans étalement urbain. Si l’on sait que seulement 400 permis de construire concernant des maisons sont accordés chaque année, cela laisse de la marge. Certains tissus pavillonnaires ont plus vocation que d’autres à être densifiés, à commencer par ceux situés en dehors du périmètre de 400 m autour des stations de transport urbains (métro et bus à haut niveau de service). On peut donc imaginer une méthode Bimby encadrée pour articuler le projet de la collectivité et le projet individuel de densification. Combiner à une procédure de concertation auprès des habitants et une prestation de conseil d’architecte prise en charge par la Ville, on peut aboutir à une proposition susceptible d’être intégrée efficacement dans le PLU. »

Stéphane Hanrot, architecte et enseignant à l’école d’architecture de Marseille « une procédure bimby encadré pour articuler projet de la collectivité et projet de densification individuel »
PHOTO - Munich riem 1.jpg

Bucher Beholz Maisons groupées en autopromotion Munich-Riem

Ces maisons de ville se situent dans un nouveau quartier d’immeubles résidentiels, en périphérie de Munich. Elles ont été réalisées par un collectif d’autopromotion avec l’appui d’un architecte et d’un consultant spécialisé dans […]

PHOTO - _MG_0042.jpg

Afaa 17 maisons en bande Vaulx-en-velin

L’opération s’inscrit en limite de quartier sensible, dans la première couronne de l’Est lyonnais. Bâties en frange d’urbanisation, à l’orée des champs, ces 17 maisons mitoyennes trônent au milieu de parcelles en lanière orientées […]

CARTE - _plan etage_Q.ai

Patrick Arotcharen 50 logements sociaux Bayonne

La municipalité de Bayonne a initié sur les hauteurs de la ville, en surplomb de l’Adour, la réalisation d’un ensemble résidentiel à forte ambition sociale et environnementale. Située à 5 km au nord-est du centre historique, la […]

PDF de l'article

Densifier le periurbain

L’étalement urbain progresse, renforçant le mitage du paysage par des lotissements stéréotypés ou par des pavillons isolés. Et la cote d’amour de la maison individuelle, plébiscitée par au moins 80 % des Français, est toujours […]

PHOTO - CF125494©S.Chalmeau non libre de droits.jpg

Lanoire & Courrian 32 maisons Poitiers

Réalisée dans le cadre d’une opération ANRU, cette nappe dense de faubourg combine 32 pavillons à peu près identiques. Le terrain rectangulaire de cette résidence sociale a été recoupé en lanières de manière à orienter tous les […]

PHOTO - 10.jpg

Alison Brooks architects 50 maisons de ville Harlow

L’opération occupe l’angle sud-ouest de Newhall, quartier satellite du Grand Londres. Ces 50 maisons de ville aux combles habitables se regroupent sur 1,5 ha à l’orée des champs, le long d’une trame viaire sans impasse. L’agence […]

Une marque

Groupe Moniteur Infopro Digital