SVF, un spécialiste français de la paroi vitrée coupe-feu

Composant majeur de l’industrie du bâtiment, le verre est aujourd’hui l’un des matériaux fétiches de l’architecture contemporaine. Les halls, les atriums, les lieux publics, quelle que soit leur échelle, réclament une fluidité de l’espace qui favorise le bien-vivre et la communication. Dans le même temps, l’anti-intrusion implique le contrôle d’accès, tandis que la sécurité incendie nécessite un compartimentage rigoureux. Les parois vitrées se sont adaptées à ces contraintes et les architectes peuvent s’appuyer sur des dispositifs de protection toujours plus performants mais également plus esthétiques.

Une large gamme de profilés au service de solutions techniques innovantes

À Schaeffersheim, non loin de Strasbourg, l’entreprise SVF, une filiale du groupe Gorgé, est aujourd’hui l’un des leaders français des équipements de protection incendie passive. Pionnier et spécialiste des parois vitrées coupe-feu, SVF, alors connue sous la division Baumert Bâtiment, lançait il y a déjà vingt ans Aluprotec, la première gamme de menuiseries coupe-feu en aluminium, entièrement conçues et réalisées en France. SVF est maintenant la seule entreprise à proposer une porte automatique coulissante vitrée coupe-feu 1H en aluminium. Depuis, SVF a concentré ses activités pour devenir le spécialiste incontesté de la discipline. L’entreprise a développé un savoir-faire remarquable pour bâtir une large gamme de produits, notamment Acierflam®, une gamme premium de menuiseries de protection feu en acier avec un ensemble de profilés.
 
Au-delà des performances et des qualités de ses gammes originelles de profilés, SVF s’est attaché à proposer des solutions techniques et des alternatives esthétiques permettant d’estomper le rôle purement sécuritaire de la paroi coupe-feu. Un travail constant a été réalisé notamment sur la réduction des masses vues. Les parois vitrées s’allègent grâce à la technologie des vitrages collés bord à bord permettant de grandes longueurs de vitrage, et même des angles à 90° sans profilés intermédiaires. Enfin, les profilés s’appuient sur un riche éventail de matières et de teintes grâce à d’ingénieux capotages de finition pour la gamme acier (inox poli ou brossé, anodisé, bronze ou or, polymiroir ou texturé…) ou au thermolaquage pour la gamme aluminium, pour mieux les intégrer à leur environnement architectural, qu’il soit contemporain ou patrimonial. Et le sujet est particulièrement sensible pour les projets de rénovation de monuments historiques ! 

L’expertise globale d’une entreprise qui sait rester au plus près du projet

C’est la maîtrise de toute l’ingénierie de la paroi vitrée coupe-feu qui distingue SVF de ses concurrents. L’entreprise, qui conçoit et fabrique ses propres gammes de produits, sait travailler en direct mais aussi proposer des prêts-à-poser pour des menuisiers agenceurs. Une spécificité qui permet d’offrir une prestation globale pour assister maîtres d’œuvre et entreprises tout au long des projets. Et ce pour toutes les réalisations exigeant le coupe-feu : des portes et des ouvrants à la française, mais également des cloisons fixes ou des atriums vitrés de grandes dimensions, des murs rideaux intérieurs et extérieurs ou encore des planchers vitrés. Comme le rappelle Sébastien Langellier, le directeur opérationnel de SVF, l’entreprise « investit chaque année 5% de son chiffre d’affaires en R&D. Nous souhaitons maîtriser l’intégralité de la paroi vitrée coupe-feu et avons pour cela mis en place une cellule de veille technologique et réglementaire. Notre BET interne est moteur pour l’obtention des PV et Avis de chantier ; il peut, si nécessaire, produire des essais en laboratoire ».
 
L’aptitude de SVF à gérer la globalité de la chaîne du projet l’a conduit à participer à des projets d’envergure et des opérations de prestige, telle la rénovation du siège d’Atlarea COGEDIM à Paris, par l’architecte Jean-Michel Wilmotte, avec des portes vitrées coupe-feu qui diffusent la lumière naturelle provenant de la façade principale vers les plateaux de bureau. SVF se distingue aussi par sa capacité à mettre en œuvre des murs coupe-feu de grande dimension : après ceux du hall du Centre Pompidou de Metz d’une hauteur de 18 mètres, l’entreprise a dernièrement réalisé pour le projet de rénovation de la tour Workstation à la Défense, avec Franklin Azzi Architectures, un mur rideau à structure acier long de 11 mètres, pour une hauteur de 7,40 mètres avec un indice d’affaiblissement acoustique de 55dB(a) et intégrant des éléments d’habillage en bois. Enfin, SVF réalise actuellement pour la piscine olympique d’Aulnay-sous-Bois, futur bassin d’entraînement pour les JO de Paris 2024, un mur rideau aluminium de plus de 5 mètres de hauteur sur 14 mètres de long, directement fixé sous la charpente acier du centre nautique.
 
Avec des opérations s’appuyant sur un travail collaboratif et l’intégration au modèle BIM, SVF affirme sa vocation à intervenir sur les projets emblématiques les plus exigeants. 
 
Contenu proposé par SVF

Réagissez à cet article

Saisissez le code de sécurité*

Saisir le code

*Informations obligatoires

Labo Rabo, projet lauréat d’Europan 16 sur le site de Grenoble

Europan 16 : Labo Rabo, projet lauréat à Grenoble

20/01/2022

300 Concours d’idées d’architecture et d’urbanisme biennal, Europan propose aux jeunes professionnels de la conception urbaine, paysagère et architecturale de travailler autour d’une thématique spécifique et sur des sites réels. Pour sa 16ème édition intitulée « Villes vivantes, des projets-processus […]

Ricardo Bofill, architecte

Ricardo Bofill (1939-2022)

17/01/2022

300 Dans les environs de Barcelone, sous les tentures de la mythique « Fabrique », cimenterie devenue agence d'architecture luxuriante, il a conçu des projets titanesques livrés aux quatre coins du monde. En France, de Noisy-le-Grand à Montpellier, en passant par Paris, l'architecte Ricardo Bofill, […]

Le pari du vivant-(se) repenser ensemble, projet lauréat d’Europan 16 sur le site de Douaisis Agglo

Europan 16 : Le pari du vivant, projet lauréat […]

19/01/2022

300 Concours d’idées d’architecture et d’urbanisme biennal, Europan propose aux jeunes professionnels de la conception urbaine, paysagère et architecturale de travailler autour d’une thématique spécifique et sur des sites réels. Pour sa 16ème édition intitulée « Villes vivantes, des projets-processus […]

PHOTO - 28011_1644965_k2_k1_3792722.jpg

Redécouvrir l'atypique Edmond Lay - Livre

19/01/2022

300 Le parcours de l'architecte Edmond Lay est remarquable et fascinant. Pourtant, l'œuvre de celui qui a été récompensé par le grand prix national de l'Architecture en 1984 demeure mal connue (lire Référence dans AMC n°296). Profondément marqué par l'architecture organique de Frank Lloyd Wright, Edmond […]

La Muralla Roja, 1973, Calpe, Alicante (Espagne), Ricardo Bofill - Taller de Arquitectura

Visite en images des principales réalisations de […]

18/01/2022

300 Monumentales et monochromes, répétitives et étourdissantes, toujours hautement photogéniques… Les réalisations de Ricardo Bofill et de son agence basée à Barcelone, le Taller de Arquitectura, incarnent une version hautement narrative de l'architecture postmoderne qui marqua le XXe siècle. Symétrie, […]

Plan du projet des Halles à Paris (Ricardo Bofill, 1974).

Flashback : Bofill, le "nouveau philosophe"

17/01/2022

300 Octobre 1974 : Ricardo Bofill, ou les aventures d'un "nouveau philosophe" en architecture. Il aura fallu attendre 1979 pour que Ricardo Bofill et son associé Manolo Nuñez puissent officiellement exercer en France, décision prise par arrêté ministériel en octobre de cette année-là. Antigone, le grand […]

Une marque

Groupe Moniteur Infopro Digital