SVF, un spécialiste français de la paroi vitrée coupe-feu

Composant majeur de l’industrie du bâtiment, le verre est aujourd’hui l’un des matériaux fétiches de l’architecture contemporaine. Les halls, les atriums, les lieux publics, quelle que soit leur échelle, réclament une fluidité de l’espace qui favorise le bien-vivre et la communication. Dans le même temps, l’anti-intrusion implique le contrôle d’accès, tandis que la sécurité incendie nécessite un compartimentage rigoureux. Les parois vitrées se sont adaptées à ces contraintes et les architectes peuvent s’appuyer sur des dispositifs de protection toujours plus performants mais également plus esthétiques.

Une large gamme de profilés au service de solutions techniques innovantes

À Schaeffersheim, non loin de Strasbourg, l’entreprise SVF, une filiale du groupe Gorgé, est aujourd’hui l’un des leaders français des équipements de protection incendie passive. Pionnier et spécialiste des parois vitrées coupe-feu, SVF, alors connue sous la division Baumert Bâtiment, lançait il y a déjà vingt ans Aluprotec, la première gamme de menuiseries coupe-feu en aluminium, entièrement conçues et réalisées en France. SVF est maintenant la seule entreprise à proposer une porte automatique coulissante vitrée coupe-feu 1H en aluminium. Depuis, SVF a concentré ses activités pour devenir le spécialiste incontesté de la discipline. L’entreprise a développé un savoir-faire remarquable pour bâtir une large gamme de produits, notamment Acierflam®, une gamme premium de menuiseries de protection feu en acier avec un ensemble de profilés.
 
Au-delà des performances et des qualités de ses gammes originelles de profilés, SVF s’est attaché à proposer des solutions techniques et des alternatives esthétiques permettant d’estomper le rôle purement sécuritaire de la paroi coupe-feu. Un travail constant a été réalisé notamment sur la réduction des masses vues. Les parois vitrées s’allègent grâce à la technologie des vitrages collés bord à bord permettant de grandes longueurs de vitrage, et même des angles à 90° sans profilés intermédiaires. Enfin, les profilés s’appuient sur un riche éventail de matières et de teintes grâce à d’ingénieux capotages de finition pour la gamme acier (inox poli ou brossé, anodisé, bronze ou or, polymiroir ou texturé…) ou au thermolaquage pour la gamme aluminium, pour mieux les intégrer à leur environnement architectural, qu’il soit contemporain ou patrimonial. Et le sujet est particulièrement sensible pour les projets de rénovation de monuments historiques ! 

L’expertise globale d’une entreprise qui sait rester au plus près du projet

C’est la maîtrise de toute l’ingénierie de la paroi vitrée coupe-feu qui distingue SVF de ses concurrents. L’entreprise, qui conçoit et fabrique ses propres gammes de produits, sait travailler en direct mais aussi proposer des prêts-à-poser pour des menuisiers agenceurs. Une spécificité qui permet d’offrir une prestation globale pour assister maîtres d’œuvre et entreprises tout au long des projets. Et ce pour toutes les réalisations exigeant le coupe-feu : des portes et des ouvrants à la française, mais également des cloisons fixes ou des atriums vitrés de grandes dimensions, des murs rideaux intérieurs et extérieurs ou encore des planchers vitrés. Comme le rappelle Sébastien Langellier, le directeur opérationnel de SVF, l’entreprise « investit chaque année 5% de son chiffre d’affaires en R&D. Nous souhaitons maîtriser l’intégralité de la paroi vitrée coupe-feu et avons pour cela mis en place une cellule de veille technologique et réglementaire. Notre BET interne est moteur pour l’obtention des PV et Avis de chantier ; il peut, si nécessaire, produire des essais en laboratoire ».
 
L’aptitude de SVF à gérer la globalité de la chaîne du projet l’a conduit à participer à des projets d’envergure et des opérations de prestige, telle la rénovation du siège d’Atlarea COGEDIM à Paris, par l’architecte Jean-Michel Wilmotte, avec des portes vitrées coupe-feu qui diffusent la lumière naturelle provenant de la façade principale vers les plateaux de bureau. SVF se distingue aussi par sa capacité à mettre en œuvre des murs coupe-feu de grande dimension : après ceux du hall du Centre Pompidou de Metz d’une hauteur de 18 mètres, l’entreprise a dernièrement réalisé pour le projet de rénovation de la tour Workstation à la Défense, avec Franklin Azzi Architectures, un mur rideau à structure acier long de 11 mètres, pour une hauteur de 7,40 mètres avec un indice d’affaiblissement acoustique de 55dB(a) et intégrant des éléments d’habillage en bois. Enfin, SVF réalise actuellement pour la piscine olympique d’Aulnay-sous-Bois, futur bassin d’entraînement pour les JO de Paris 2024, un mur rideau aluminium de plus de 5 mètres de hauteur sur 14 mètres de long, directement fixé sous la charpente acier du centre nautique.
 
Avec des opérations s’appuyant sur un travail collaboratif et l’intégration au modèle BIM, SVF affirme sa vocation à intervenir sur les projets emblématiques les plus exigeants. 
 
Contenu proposé par SVF

Réagissez à cet article

Saisissez le code de sécurité*

Saisir le code

*Informations obligatoires

Aménagement balnéaire, La Plage architecture et paysage, Saint-Quay-Portrieux (22)

Bon été !

30/07/2021

300 La rédaction d’AMC vous souhaite un bel été et vous donne rendez-vous en septembre pour de nouvelles actualités. D’ici là, inscrivez-vous pour recevoir des newsletters thématisées pendant tout le mois d’août (Biennale de Venise, expositions estivales, livres, etc.). Découvrez également la base de […]

Annuel AMC 2021: proposez vos réalisations avant le 15 octobre 2021

Annuel AMC 2021: proposez vos réalisations

02/08/2021

300 La rédaction d'AMC sélectionne les 100 bâtiments qui ont marqué 2021 pour les publier dans son numéro spécial "Une année d'architecture en France". Proposez vos réalisations avant le 15 octobre 2021 en remplissant le formulaire à ce lien. Les dossiers de candidature doivent comporter pour chaque […]

Pavillon de l'Allemagne - 2038 The New Serenity - 17ème biennale d'architecture de Venise

Venise 2021 : Les dix pavillons à ne pas manquer

30/07/2021

300 En 2021, pour visiter la biennale de Venise, mieux vaut être en forme. Est-ce dû au thème général du vivre ensemble? Aux nombreux reports? À la crise sanitaire mondiale? Au réchauffement climatique? Les préoccupations des exposants sont sombres, les installations évoquent la fin du monde et le […]

La cité-jardin de la Butte Rouge à Chatenay-Malabry

Le Syndicat de l'architecture interpelle le […]

19/07/2021

300 Dans une lettre ouverte au président de la République et à la ministre de la Culture datée du 10 juillet, le Syndicat de l'architecture en appelle aux plus hautes instances de l'Etat pour intervenir et stopper le processus déjà enclenché de la destruction de la cité-jardin de la Butte rouge, à […]

Abonnés AMC

Pavillon du Danemark - Connectedness - 17ème biennale d'architecture de Venise

Venise 2021, le top 10 de la rédac #1 : Le […]

29/07/2021

300 Et sur la première place du podium Venise 2021 de la rédaction d’AMC, roulement de tambour… le Danemark ! Avec « Connectedness » une installation spatiale autour du phénomène naturel du cycle de l’eau, qui s’empare du pavillon dans son ensemble pour offrir au visiteur une expérience […]

Abonnés AMC

Génération HMO

Génération HMO, vers un renouveau de la profession […]

28/07/2021

300 L'habilitation à la maîtrise d'œuvre en son nom propre (HMONP) a bientôt 15 ans, l'heure du premier bilan. Une large enquête sociologique, menée sur les travaux des étudiants HMO de toutes les Ensa en 2018-2019, dresse un état des lieux de la formation et esquisse des pistes pour son évolution. Elle […]

Une marque

Groupe Moniteur Infopro Digital