Sylvain Petitet, directeur de la recherche et de l’innovation, atelier villes et paysages « la division parcellaire peut créer un urbanisme de passager clandestin »

Pour lire l'intégralité de cet article, testez gratuitement AMC - édition Abonné
Zoom sur l'image Sylvain Petitet, directeur de la recherche et de l’innovation, atelier villes et paysages « la division parcellaire peut créer un urbanisme de passager clandestin »
PHOTO - Unknown-2.jpeg

« Tendre vers une ville plus durable, c’est avant tout traiter l’existant, avec les enjeux majeurs que sont la réduction de l’étalement urbain et les économies d’énergie. On estime que 60 000 ha sont consommés chaque année par l’urbanisation en France, dont 50 % pour l’habitat, 30 % pour les activités économiques et 20 % pour les infrastructures. Que faire de ces quartiers d’habitat pavillonnaire très consommateurs d’espaces, et qui génèrent une forte dépendance à l’automobile ? Il semble souhaitable de densifier ceux qui disposent d’un potentiel d’amélioration avec une démarche d’éco-réhabilitation via la division parcellaire et en respectant certains critères sociaux ou démographiques. Notamment les zones pavillonnaires créées dans les années 70 à 90, car le fait d’avoir une population plutôt vieillissante crée des dynamiques nouvelles. Mais redonner du droit à construire pour favoriser la division parcellaire n’est pas sans inconvénients : c’est un peu le premier qui tire qui a gagné car cela peut empêcher le voisin de faire la même chose et des conflits sont possibles. C’est aussi « un urbanisme de passager clandestin » dans la mesure où il postule l’existence de capacités résiduelles sans se préoccuper de la capacité réelle des infrastructures – voirie et réseaux d’eau, d’assainissement ou d’énergie – qui peuvent nécessiter renforcement ou renouvellement. Mais comme tout passager clandestin, son coût marginal pour la collectivité peut apparaître comme faible à condition que la pratique ne se généralise pas. C’est une démarche qui intègre l’intérêt individuel des habitants, qui en sont aussi les acteurs. Mais il leur faut aussi construire ensemble un projet collectif pour l’évolution du quartier qui sera inscrit dans les documents d’urbanisme. »

Sylvain Petitet, directeur de la recherche et de l’innovation, atelier villes et paysages « la division parcellaire peut créer un urbanisme de passager clandestin »
PHOTO - Munich riem 1.jpg

Bucher Beholz Maisons groupées en autopromotion Munich-Riem

Ces maisons de ville se situent dans un nouveau quartier d’immeubles résidentiels, en périphérie de Munich. Elles ont été réalisées par un collectif d’autopromotion avec l’appui d’un architecte et d’un consultant spécialisé dans […]

PHOTO - _MG_0042.jpg

Afaa 17 maisons en bande Vaulx-en-velin

L’opération s’inscrit en limite de quartier sensible, dans la première couronne de l’Est lyonnais. Bâties en frange d’urbanisation, à l’orée des champs, ces 17 maisons mitoyennes trônent au milieu de parcelles en lanière orientées […]

CARTE - _plan etage_Q.ai

Patrick Arotcharen 50 logements sociaux Bayonne

La municipalité de Bayonne a initié sur les hauteurs de la ville, en surplomb de l’Adour, la réalisation d’un ensemble résidentiel à forte ambition sociale et environnementale. Située à 5 km au nord-est du centre historique, la […]

PDF de l'article

Densifier le periurbain

L’étalement urbain progresse, renforçant le mitage du paysage par des lotissements stéréotypés ou par des pavillons isolés. Et la cote d’amour de la maison individuelle, plébiscitée par au moins 80 % des Français, est toujours […]

PHOTO - CF125494©S.Chalmeau non libre de droits.jpg

Lanoire & Courrian 32 maisons Poitiers

Réalisée dans le cadre d’une opération ANRU, cette nappe dense de faubourg combine 32 pavillons à peu près identiques. Le terrain rectangulaire de cette résidence sociale a été recoupé en lanières de manière à orienter tous les […]

PHOTO - 10.jpg

Alison Brooks architects 50 maisons de ville Harlow

L’opération occupe l’angle sud-ouest de Newhall, quartier satellite du Grand Londres. Ces 50 maisons de ville aux combles habitables se regroupent sur 1,5 ha à l’orée des champs, le long d’une trame viaire sans impasse. L’agence […]

Une marque

Groupe Moniteur Infopro Digital