Tectoniques École maternelle Nîmes

Pour lire l'intégralité de cet article, testez gratuitement AMC - édition Abonné
Zoom sur l'image Tectoniques École maternelle Nîmes
PHOTO - 064_Image54104.jpg

Coupes transversales

Très fortement touchée par des épisodes d'inondations catastrophiques, en particulier depuis quinze ans, Nîmes, est une ville qui a dû adapter considérablement ses règles d'urbanisme. Au milieu du quartier pavillonnaire au sud de la ville, la nouvelle école maternelle des Platanettes est un bâtiment de pierres blondes et de bois. En cas de fortes précipitations ou d'orage cévenol, la voie qui borde l'école peut devenir un couloir de ruissellement torrentiel. Aussi le bâtiment est-il surélevé de 1 m par rapport au niveau du sol de référence fixé par le PPRI, et les salles de classe sont installées à l'étage, en surplomb de la pente du terrain. Au rez-de-chaussée, deux volumes autonomes accueillent le restaurant, une salle polyvalente et les locaux supports, libérant, à l'ombre de l'étage, un préau prolongé d'une terrasse en bois et d'une cour de récréation. Une pelouse s'étend vers l'angle sud-ouest du terrain ou un bassin de rétention des eaux pluviales devient un jardin humide, malheureusement inaccessible aux écoliers pour des raisons de sécurité. À l'étage, le nouveau bâtiment se décompose en quatre blocs perchés entre les arbres. Le large espace laissé libre entre ces ouvrages de bois est ouvert sur le paysage environnant, il permet la distribution des lieux de vie en supprimant l'habituel effet de couloir.

La stratégie de l'évitement adoptée ici, vient influencer le concept structurel de l'édifice, perché sur un socle maçonné de pierres massives (soubassement de béton), et des pilotis supportant une structure primaire plus légère en acier associée à une ossature bois pour les façades et toiture à l'étage. Ce mode constructif, qui laisse peu de place à l'inertie, a nécessité, pour ce bâtiment labélisé BBC Effinergie, un concept de régulation thermique sophistiqué qui réunit, pompe à chaleur géothermique (chaleur en hiver et rafraîchissement en été), ventilation simple flux et tourelles d'extraction en toiture pour une surventilation nocturne.

Maîtrise d'ouvrage : Ville de Nîmes

Maîtrise d'oeuvre : Tectoniques Architectes, Atelier GA architectes associés ; Itinéraire bis, Paysagiste

Surface : 1 750 m² Shon

Coût : 3 050 000 € HT

Tectoniques École maternelle Nîmes Tectoniques École maternelle Nîmes Tectoniques École maternelle Nîmes Tectoniques École maternelle Nîmes
PDF de l'article

Zones inondables

Les images de villes inondées, de lotissements submergés et de bâtiments effondrés sont montrées régulièrement sur les chaînes d'information. Conséquences réelles ou supposées des changements climatiques, ampleur surestimée des […]

PHOTO - 062_Image53739.jpg

TER Vallon des Aygalades Marseille

Le projet Euroméditerrannée 2 prolonge les opérations urbaines déjà engagées. Cette nouvelle phase d'extension, labellisée « Ecocité » en 2009, s'étend vers le nord sur d'anciennes friches industrielles et des emprises logistiques […]

PHOTO - 064_Image54104.jpg

Tectoniques École maternelle Nîmes

Très fortement touchée par des épisodes d'inondations catastrophiques, en particulier depuis quinze ans, Nîmes, est une ville qui a dû adapter considérablement ses règles d'urbanisme. Au milieu du quartier pavillonnaire au sud de […]

PHOTO - 063_Image54093.jpg

ANMA écoquartier en méandre de fleuve Carrières-sous-Poissy

Au cœur d'une boucle de la Seine, ce nouvel écoquartier vient réordonner, sous la direction de Nicolas Michelin, un site jusqu'alors peu valorisé. Sur les 47 ha de friches, où des carrières aujourd'hui délaissées avaient remplacé […]

Une marque

Groupe Moniteur Infopro Digital