TER Vallon des Aygalades Marseille

Pour lire l'intégralité de cet article, testez gratuitement AMC - édition Abonné
Zoom sur l'image TER Vallon des Aygalades Marseille
PHOTO - 062_Image53739.jpg

perspective aérienne

Le projet Euroméditerrannée 2 prolonge les opérations urbaines déjà engagées. Cette nouvelle phase d'extension, labellisée « Ecocité » en 2009, s'étend vers le nord sur d'anciennes friches industrielles et des emprises logistiques et ferroviaires. Sur près de 170 ha, elle cherche à renouer avec le milieu naturel et les structures villageoises du site originel, en réinventant les façons d'habiter, de travailler et de se déplacer. Enfoui depuis 1848 sous l'emprise des voies ferrées, le cours d'eau du vallon des Aygalades avait disparu de la mémoire urbaine et le vallon n'était plus à même d'assurer sa fonction d'exutoire en cas d'inondation ou de crue soudaine. Il devient, sous la direction de François Leclercq et de l'agence TER, l'axe structurant d'un quartier qui renoue peu à peu avec les structures de sa géographie primitive. Le vallon dont le profil restitué est remis à jour devient un parc urbain sur une longueur de près de 1 500 m pour une largeur oscillant entre 80 et 150 m, ramenant son cours d'eau à la mer. De part et d'autre, le parcellaire s'appuie sur la trame urbaine retrouvée des villages du Canet, des Crottes et de la Caburcelle. Un paysage urbain inédit, entre nature domestiquée et nature sauvage, caractérisé par des lanières perpendiculaires au cours d'eau et des rives discontinues en gradin, laisse le milieu naturel réinvestir les nouvelles zones d'habitation et celles réhabilitées à cette occasion. Ce parc humide, qui accueille les eaux de ruissellement du nord de la ville peut aussi recevoir les eaux de crue avec une capacité de rétention de 150 000 m³. Un minimum d'eau est maintenu en permanence et les essences végétales plantées pourront supporter un état de submersion temporaire comme des épisodes de sécheresse. Ouvert au public, ce parc de proximité invite à de nouvelles pratiques urbaines, quotidiennes et récréatives.

Maîtrise d'ouvrage : Établissement public d'aménagement Euroméditerranée (EPAEM)

maîtrise d'oeuvre : François Leclercq - Agence TER ; Rémi Marciano ; Jacques Sbriglio ; Setec, BET

SURFACE : 170 ha

TER Vallon des Aygalades Marseille TER Vallon des Aygalades Marseille TER Vallon des Aygalades Marseille TER Vallon des Aygalades Marseille
PDF de l'article

Zones inondables

Les images de villes inondées, de lotissements submergés et de bâtiments effondrés sont montrées régulièrement sur les chaînes d'information. Conséquences réelles ou supposées des changements climatiques, ampleur surestimée des […]

PHOTO - 062_Image53739.jpg

TER Vallon des Aygalades Marseille

Le projet Euroméditerrannée 2 prolonge les opérations urbaines déjà engagées. Cette nouvelle phase d'extension, labellisée « Ecocité » en 2009, s'étend vers le nord sur d'anciennes friches industrielles et des emprises logistiques […]

PHOTO - 064_Image54104.jpg

Tectoniques École maternelle Nîmes

Très fortement touchée par des épisodes d'inondations catastrophiques, en particulier depuis quinze ans, Nîmes, est une ville qui a dû adapter considérablement ses règles d'urbanisme. Au milieu du quartier pavillonnaire au sud de […]

PHOTO - 063_Image54093.jpg

ANMA écoquartier en méandre de fleuve Carrières-sous-Poissy

Au cœur d'une boucle de la Seine, ce nouvel écoquartier vient réordonner, sous la direction de Nicolas Michelin, un site jusqu'alors peu valorisé. Sur les 47 ha de friches, où des carrières aujourd'hui délaissées avaient remplacé […]

Une marque

Groupe Moniteur Infopro Digital