Vincent parreira (architecte) « l’ornement doit êtreUne expression de la générositéDe l’architecte. »

Pour lire l'intégralité de cet article, testez gratuitement AMC - édition Abonné
Zoom sur l'image Vincent parreira (architecte) « l’ornement doit êtreUne expression de la générositéDe l’architecte. »
PHOTO - 1ƒ.jpg

L’ornement relève d’une véritable démarche identitaire pour le projet car la peau du bâtiment sur laquelle il s’applique est sa première expression, sous une forme structurelle ou par une simple vêture. Quelle image doit porter l’édifice que l’on conçoit ? Quelle peut être sa valeur iconographique et sociale pour le territoire où il s’inscrit ? L’ornement est un outil par lequel l’architecte peut apporter une forme de rêve. Mais il ne doit pas être uniquement le moyen d’apposer sa signature créative dans la ville. Il faut chercher plus loin son utilité. Pour chaque projet, nous analysons la valeur historique, patrimoniale et iconographique d’un territoire pour la réinterpréter en plan comme en façade. L’ornement participe à un travail de mémoire essentiel dans notre société de l’instantanéité. Je le considère comme une réponse contextuelle et j’aime cette forme d’expression. Je ne fais pas de bâtiments austères, même si cette austérité, que l’on peut également nommer sobriété ou assimiler à un ensemble bâti épuré peut m’émouvoir, à l’image des constructions d’Aires Mateus. J’aime que l’architecture soit belle et sensuelle et l’ornement est le médium que j’ai choisi pour qu’elle le soit. Pourtant aujourd’hui, l’ornementation n’est pas toujours considérée comme une action noble, elle peut être taxée de kitsch. Mais pourquoi se priver de montrer ou de redonner une forme de richesse culturelle à un lieu ? Je fais partie d’une génération d’architecte à qui l’on demande d’habiller un bâtiment pour assurer sa performance thermique. Selon les recommandations du maître d’ouvrage, il nous faudrait imaginer une enveloppe protectrice, une sorte de bon emballage technique. Nous devons chercher ailleurs pour définir les caractères de cette écorce et peut-être, à travers elle, raconter une histoire. L’ornement doit être une expression de la générosité de l’architecte, la même que celle dont il doit faire preuve en dessinant un espace. Réaliser cet apparat permet de revenir à un artisanat de la vêture ou de la structure.

Vincent parreira (architecte) « l’ornement doit êtreUne expression de la générositéDe l’architecte. » Vincent parreira (architecte) « l’ornement doit êtreUne expression de la générositéDe l’architecte. »
PDF de l'article

Façades Ornementales

La maîtrise de l’image d’un bâtiment est l’une des préoccupations majeures des architectes. Mais depuis Adolf Loos et ses écrits acerbes sur le décor, la façade ornementale est décriée. Les critiques de sa gratuité et de sa […]

PHOTO - RH1969-0086ƒ.jpg

Nieto sobejano Musée San sebastián

À San Sebastián, le musée San Telmo est installé depuis 1932 dans un couvent dominicain du XVIe siècle au pied du mont Urgull le séparant de la mer. En 2005, la ville décide d’agrandir l’institution pour élargir ses collections et […]

DESSIN - _01_sahrdc_13_NB.jpg

Anagram Bureaux New dehli, inde

Les architectes indiens d’Anagram ont réalisé avec un budget réduit ce petit bâtiment de bureaux pour une organisation non gouvernementale. L’édifice s’installe à l’angle de rues piétonnes très animées, sur une parcelle de 50 m2 […]

PHOTO - Jorge Ayala_ Beijing_ Stadiumƒ.jpg

L’ornement est-il toujours un crime ?

La profusion de façades ornementales dans l’architecture contemporaine impose à nouveau de questionner les critiques formulées il y a plus de 100 ans. Le décor ou recouvrement de façade, qualifié alors d’inutile et d’artifice par […]

PHOTO - MOATI-RIVIERE_façadeƒ.jpg

Moatti & rivière Centre culturel Arles

Dans le cadre d’un vaste projet de renou-vellement urbain mené sur des ateliers SNCF fermés depuis 1985, une ancienne chaudronnerie a été transformée en centre culturel. Pour la réhabilitation de cet édifice dédié à la […]

PHOTO - Copyright Satoru Mishima05_1.jpg

Foa Centre commercial Leicester

Jusqu’alors installés en zone périurbaine, les centres commerciaux rejoignent les centres-ville pour en devenir des éléments constitutifs. Comment intégrer ces programmes autarciques dans un contexte urbain et culturel dense ? […]

PHOTO - GAUTRAND-ORIGAMI-355-VFƒ.tif

Manuelle gautrand Bureaux Paris, 8E

Conçu pour un investisseur privé, à moins de 200 mètres de l’Arc de triomphe, l’immeuble abrite 300 postes de travail. La vocation emblématique d’un siège social et l’implan-tation de cette parcelle ont conduit l’architecte a […]

Une marque

Groupe Moniteur Infopro Digital