Voyage dans les limbes rossiennes

Zoom sur l'image Voyage dans les limbes rossiennes
Aldo Rossi architecte du suspens, en quête du temps propre de l’architecture, Can onaner. Editions Métis Presses, 2016

L’ambitieux essai de l’architecte franco-turc Can Onaner propose de déconstruire l'inquiétante étrangeté qui émane des réalisations d'Aldo Rossi, en puisant ses outils dans la psychanalyse.

Il y a quelque chose d’effrayant dans la rigueur et l’austérité de l’architecture d’Aldo Rossi, quelque chose de grave qui la distingue dans la famille postmoderne où on la range souvent un peu vite. Comme la cour de l’école primaire de Broni (1969-1970), aussi cruelle que celle d’une prison. On a déjà vu cent fois les fenêtres carrées des maisonnettes à toiture double pan qui peuplent ses projets et les triangles équilatéraux qu’il fait fontaine ou pont selon les lieux. Où les a-t-on vus précisément ? Partout, et nulle part à la fois. Ces formes élémentaires sont le spectre d’une culture commune, les fantômes de nos souvenirs d’enfants. D’où l’inquiétante étrangeté freudienne qui enveloppe quiconque longe les tombeaux du cimetière de Modène (1971-1978), alignés tels des cabines de plage. Le malaise qu’infuse la production rossienne par la répétition compulsive de symboles semble universel. L’ambitieux essai de l’architecte franco-turc Can Onaner propose de déconstruire ce sentiment, de sonder les inconscients en puisant ses outils dans la psychanalyse pour saisir, à partir d’une relecture originale des écrits et de la production italienne de Rossi, la complexité du processus créateur qui en est à l’origine. Il invite à un voyage dans des limbes dont l’aridité du texte se plaît à accentuer l’obscurité, ce temps suspendu mis en place par Rossi dans des projets imaginés comme des espaces en attente de l’événement qui les fera vivre.

Ascétisme

« L’architecture doit être peu caractérisée, elle ne doit être manifeste que dans la mesure où elle sert l’imagination ou l’action », écrit Rossi dans Autobiographie scientifique. Selon Can Onaner, le type (la cabine de plage, le théâtre, la colonne, etc.) qui nourrit le procédé de répétition rossien, contient en latence l’énergie capable de le bouleverser. Par son utilisation, Aldo Rossi signerait un contrat masochiste donnant gré à l’usager de travestir la froideur de l’espace mis en place. Au fond, et la richesse iconographique de l’ouvrage en est la meilleure illustration, qu’importe l’intérieur des bâtiments et leurs usagers – jamais montrés, c’est l’image qui prédomine. Dans l’œil de Rossi, l’ascétisme de l’architecture n’est pas une aridité, c’est « un phantasme punitif nécessaire à la libération et au plaisir défendu », analyse Can Onaner. Dès lors, et c’est une leçon pour nos sociétés contemporaines qui prônent l’innovation à tout prix, la nouveauté chez Rossi n’est pas dans la solution formelle mais dans son utilisation. Tels ces enfants qui rient, crient et réinventent à chaque jeu la cour monumentale et froide de l’école de Fagnano Olona (1972-1976).

 

  • Aldo Rossi architecte du suspens, en quête du temps propre de l’architecture, Can onaner.
    Métis Presses, 2016, 175 p., 34 €.

Réagissez à cet article

Saisissez le code de sécurité*

Saisir le code

*Informations obligatoires

PHOTO - 27440_1615919_k6_k1_3727183.jpg

La Villette version bois des Flandres, Neutelings […]

03/12/2021

300 Épicentre de la reconversion du site Tour & Taxis, les sept halles marchandes à proximité du canal qui traverse Bruxelles - l'ancienne gare maritime - ont été réhabilitées par Neutelings Riedijk. Elles abritent dix pavillons de bois accueillant bureaux et commerces, ainsi qu'un vaste espace […]

Henri Franchon-Antoine Lecharny, Mind Map Palais de Tokyo

Audi talents Awards - Derniers jours au Palais de […]

03/12/2021

300 Au Palais de Tokyo, quelques jours de Mind Map et puis s’en vont. Les designers repérés par les Audi talents sont présentés, bellement mais si peu de temps dans le spacieux fief de l'art contemporain, avenue d’Iéna à Paris. Pour qui peut encore s’y déplacer jusqu’au 5 décembre 2021, l’expérience […]

Capsule solitaire WorkWithIsland

Le renouveau du poste de travail au salon du […]

03/12/2021

300 Du 5 au 7 octobre 2021, s’est tenu à Paris un rendez-vous qui avait manqué ces deux dernières années : Workspace Expo. Dans les halls de la Porte de Versailles, 280 exposants étaient présents, avec une montée en qualité indéniable. Un salon du bureau version française que l’Europe commence à […]

65 logements et 4 commerces, Perraudin architecte, Archiplein architecte associé, Plan-les-Ouates (Suisse)

Radicalité massive : en Suisse, Perraudin et […]

02/12/2021

300 En Suisse, en périphérie de Genève, Gilles Perraudin et Archiplein livrent un ensemble de 68 logements, répartis en deux immeubles. Les architectes tirent profit de l'orthogonalité du plan masse du nouveau quartier dans lequel ils s'implantent, pour pousser à son paroxysme l'utilisation de la pierre […]

FAIRE 2021 - Les lauréats

FAIRE 2021 : les douze lauréats de l'appel à […]

02/12/2021

300 Mercredi 1er décembre 2021, le Pavillon de l’Arsenal a dévoilé les douze projets lauréats de FAIRE 2021, son appel à projets urbains innovants ouvert aux architectes, créatrices et créateurs, designers, ingénieurs, paysagistes, urbanistes, qui souhaitent interroger les process de fabrication de la […]

Jardin des Voltiges  aménagement zone 3

Équipements pour sports très urbains à La Villette

01/12/2021

300 À Paris, le parc de La Villette, toujours engagé à la manière d'un laboratoire des usages, s'est équipé d'un terrain d'entraînement physique extérieur : le très apprécié Jardin des Voltiges. En décembre 2020 était posé un nouveau territoire dans le Parc de La Villette, du côté de la Porte de Pantin, […]

Une marque

Groupe Moniteur Infopro Digital